Faire de Noël un moment magique pour les enfants hospitalisés

De nombreux d’enfants sont hospitalisés chaque année et certains pour plusieurs mois, voire plusieurs années. Comment s’organisent les équipes soignantes pour préserver la magie de Noël, temps de partage et de solidarité ? Entre soins, inquiétude et parfois éloignement de la famille, l’objectif est d’offrir à ces enfants hospitalisés un peu de rêve afin d’oublier la maladie l’espace d’un moment.

Un temps de convivialité pour reconstituer une grande famille

L’hôpital Bullion accueille 140 enfants, âgés de 0 à 17 ans, pour des soins de suite et de rééducation pouvant durer plusieurs années.

Pour Yannick Gouriou, directeur de l’établissement, « Noël est un des temps forts de l’hospitalisation, il faut que ce soit magique ». Les enfants ont réalisé les décors avec les équipes de soins, les éducateurs et une art-thérapeute. L’objectif ? Organiser un grand moment de convivialité.

La fête de Noël, qui s’est déroulée le 14 décembre, était ponctuée de spectacles préparés par les enfants et le personnel et de présentations improvisées. Les éducatrices ont réalisé un film avec les plus petits dans le jardin d’enfants. Le lendemain, un grand dîner a rassemblé l’ensemble du personnel, les enfants et les familles

Catherine Laurent, infirmière du centre, nous raconte : « Tout n’était plus tourné vers le soin, dans l’inquiétude et la question du devenir. C’est l’unique période de l’année où il y a un tel regroupement autour de l’enfant. Tout le monde a partagé un moment commun, comme une grande famille et cela fait tomber les frontières entre soignants, enfants et parents ». D’ailleurs, ce soir là, le personnel avait mis de côté sa tenue professionnelle. Et pour clôturer la soirée, une boom, très attendue par les adolescents du service, a réuni tout le monde sur la piste de danse…

L'institut Gustave-Roussy également organisé des réjouissances © Institut Gustave-Roussy/A. Chéron

L’occasion de faire rêver les enfants

L’Institut de cancérologie Gustave-Roussy (IGR) déploie son énergie pour apporter du rêve aux enfants. La fête de Noël s’est déroulée le 16 décembre et de nombreuses associations ont collaboré à l’organisation des réjouissances.

Pour commencer, l’association Louis Carlésimo a fait venir un père Noël de Laponie. Le célèbre monsieur n’est pas arrivé à l’IGR en traîneau mais… en hélicoptère ! « C’était magnifique », nous explique Pascale Usubelli, cadre de santé à l’IGR. « Les enfants étaient émerveillés. On a sorti la majorité des enfants et, pour que tout le monde puisse le voir, le Père Noël a fait trois fois le tour de l’Institut en hélicoptère ». Chaque enfant hospitalisé a reçu un cadeau.

Pour Pascale, « c’est un moment de partage avec les familles, les parents et les soignants. En pédiatrie, toute fête est importante mais celle de Noël, encore plus, car elle touche vraiment tout le monde ! »

Le 25 décembre, le nombre d’enfants hospitalisés sera réduit au maximum et le personnel a prévu de conserver une ambiance festive avec des chants et un petit déjeuner convivial. Un père Noël (pas de Laponie cette fois-ci) offrira des cadeaux aux enfants dans la matinée.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

5 réponses pour “Faire de Noël un moment magique pour les enfants hospitalisés”

  1. Sabine Nataf dit :

    bravo pour ceux et celles qui bossent ds les services de pédiatrie et qui offrent ces doux moments aux enfants!

  2. Léa Crapanzano dit :

    Assez d’accord avec Isabelle…

  3. Nous vendredi soir nous avons prévue repas améliore cadeaux dans l après midi chants Cette année dans notre ehpad le jour de Noel il y a pas de sortie dans les familles

  4. […] plusieurs mois, voire plusieurs années. Comment s’organisent les équipes soignantes … Faire de Noël un moment magique pour les enfants hospitalisés ActuSoins google_ad_client = "pub-8447556422850776"; google_ad_channel =""; google_ad_width = 468; […]

  5. Isabelle Jacob dit :

    On ne parle que d’enfants au moment de Noël ….que faites vous de tous nos aines qu’on laisse seuls ? C’est aussi Noël pour eux…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
248 rq / 1,852 sec