Kiné poursuivie pour exercice illégal : jugement en délibéré

Hélène Robert-Buira, kinésithérapeute, comparaissait à la barre du tribunal de grande instance de Gap pour exercice illégal de sa profession, sur une plainte déposée par l'ordre départemental des masseurs kinésithérapeutes. Le jugement a été mis en délibéré au 23 septembre.

Kiné poursuivie pour exercice illégal : jugement en délibéré

Hélène Robert-Buira (centre) et son comité de soutien devant le TGI de GAP - © DR

Pour le président de l'ordre départemental des masseurs kinésithérapeutes des Hautes-Alpes, "il n'y a plus d'affaire." Hélène Robert-Buira ayant en effet rempli un dossier d'inscription début aout, le conseil départemental de l'ordre a retiré sa plainte. Sans effet, puisque l'audience a été maintenue.  Le procureur, rappelant le manquement à la loi, a toutefois requis une dispense de peine. L'avocat d'Hélène Robert-Buira a quand à lui évoqué dans sa plaidoirie "l'irrégularité de certaines pièces constituant le dossier d'inscription" ainsi que les projets de loi en cours visant à restreindre le champ des ordres paramédicaux.

Collègues, ses patients et opposants aux ordres étaient présents devant le tribunal. L'objectif clairement affiché pour les organisations "anti-ordres" est d'obtenir le plus de retour médiatique lors de ces comparutions, ce que confirme Christine Ehrmann, présidente du syndicat Alizé: "partout où un de nos confrères sera attaqué,Alizé sera présent pour le soutenir et organiser le dés'ordre."

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
225 rq / 1,353 sec