Vaccinations obligatoires : le grand soutien de la communauté médicale et paramédicale

Le projet de ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, d'élargir la couverture vaccinale obligatoire à onze pathologies reçoit le soutien de 200 «grands médecins» ainsi que des organisations professionnelles médicales, scientifiques et paramédicales. 

Vaccinations obligatoires : le grand soutien de la communauté médicale et paramédicaleUne pétition en faveur de l'élargissement de la couverture vaccinale

On en parlait ici, sur ActuSoins il y a une dizaine de jours. La ministre de la santé, reçoit aujourd'hui le soutien de 200 "grands médecins" ou responsables hospitaliers qui lancent, dans les colonnes du Parisien, un appel en faveur de la vaccination obligatoire

La ministre avait annoncé le 16 juin dernier réfléchir à "rendre obligatoire pour une durée limitée les onze vaccins destinés aux enfants". Seuls trois sont aujourd'hui obligatoires (DTP) et huit autres, dont la coqueluche ou la rougeole sont seulement recommandés. 

"La communication officielle insuffisante de ces dernières années et les hésitations de certains médecins se sont conjuguées pour égratigner l'image de la dans le public et laisser libre cours aux spéculations sur son efficacité ou sa toxicité" explique la lettre. 

"Parce que la vaccination systématique a permis d'éradiquer des maladies, telle la variole. Parce que la réduction du taux de couverture vaccinale a entraîné la recrudescence de certaines maladies comme la rougeole. Parce que les vaccins sont bien tolérés et que toutes les études internationales ont permis d'infirmer les allégations de maladies auto-immunes, neurologiques ou musculaires prétendument induites par les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyèlite, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la coqueluche, l'hépatite B, les infections dues au pneumocoque, à haemophilus influenzae et au méningocoque C (...)" poursuit-elle. 

L'Académie nationale de médecine, l' Académie des Sciences et les Organisations professionnelles infirmières soutiennent aussi le projet

De nombreuses organisations professionnelles ont également soutenu le projet de rendre ces onze vaccinations obligatoires ( voir liste des organisations dans encadré ). 

"Sur des bases scientifiques et médicales, les sociétés confirment leur position en faveur de la nécessité impérieuse de tous les vaccins préconisés par le calendrier vaccinal de l'enfant, qu'ils soient actuellement obligatoires ou recommandés. Il est irrationnel de privilégier les uns ou les autres", explique leur communiqué commun

"L'élargissement provisoire des obligations est la seule réponse aujourd'hui adaptée face au danger que représentent ces maladies infectieuses et compte tenu de la défiance qui se répand vis-à-vis des vaccins, dans notre pays plus que nulle part ailleurs dans le Monde. Cette défiance expose les patients, en particulier les plus vulnérables, à des risques non acceptables. Cette décision ne ferait que clarifier et renforcer les recommandations officielles françaises appliquées en routine depuis de nombreuses années par la plupart des médecins à la majorité de leurs patients". 

M.S

SOCIETES MEDICALES SIGNATAIRES
- ASI ; Académie des Sciences Infirmières
- AFPA ; Association Française de Pédiatrie Ambulatoire
- ANPDE ; Association Nationale des Puéricultrices Diplômés et des Etudiants
- CNGOF ; Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
- CNPP ; Conseil National Professionnel de Pédiatrie
- CNSF ; Collège National des Sages-Femmes de France
- CIF ; Collège Infirmier Français
- FNCGM ; Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale
- GPG ; Groupe de Pédiatrie Générale SFP
- GPIP ; Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique
- SFP PDM ; Pédiatres du Monde
- SF2H ; Société Française d’Hygiène Hospitalière
- SFGG ; société fran­çaise de Gériatrie et Gérontologie
- SFI ; Société Française d’Immunologie
- SFMG ; Société Française de Médecine Générale
- SFN ; Société Française de Néonatologie
- SFORL ; Société Françaises d’Orl
- SFP ; Société Française de Pédiatrie
- SFSA ; Société Française pour la Santé de l’Adolescent
- SMV ; Société de Médecine des Voyages
- SNFCP ; Société Nationale Française de Colo-Proctologie
- SNFMI ; Société Nationale Française de Médecine Interne
- SPILF ; Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française

SYNDICATS SIGNATAIRES
- CSMF ; Confédération des syn­di­cats médi­caux fran­çais
- SNMPMI Syndicat National des méde­cins de PMI
- SNPF ; Syndicat National des Pédiatres Français
- SNPI Syndicat National des Professionnels Infirmiers

ASSOCIATIONS CITOYENNES SIGNATAIRES
- AFPSSU. Association Française de Promotion de la Santé Scolaire et Universitaire
- Association Petit Ange ensem­ble contre la ménin­gite

SOUTIENS NON SIGNATAIRES
- Académie natio­nale de méde­cine
- Académie des scien­ces

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

13 réponses pour “Vaccinations obligatoires : le grand soutien de la communauté médicale et paramédicale”

  1. hannah dit :

    Il est fondamental d’avoir une couverture vaccinale la plus large possible , pour soi même et aussi pour son entourage. A force de non vaccination , les maladies réapparaissent : polio, tétanos, tuberculose ,,,et atteignent surtout les plus faibles :enfants , personnes âgées , sujets immunodéprimés …
    Combien de personnes ne seraient pas mortes d’hépatite B si elles s’étaient faites vaccinées ? Mais il y a eu toute cette polémique par rapport aux scléroses en plaque, qui a été étudiée et n’ a pas montré plus de SEP chez les vaccinés que chez les autres .

  2. Paul Boyer dit :

    qu’on arrête de vouloir faire croire que c’est la volonté de tous c’st faux, preuve en est de cette concertation citoyenne qui s’est soldée par un échec cuisant des pro vaccins et donc une obligation vaccinale de 11 vaccins supplémentaires pour faire taire les lanceurs d’alertes

  3. Une bonne nouvelle pour les laboratoires, cela montre qui a financé la campagne présidentielle

  4. Marine Rd dit :

    Erreur : le grand soutient .. des LOBBIES PHARMACEUTIQUES !!!

  5. Gwen Thib dit :

    Ce n est pas de la bêtise juste de la désinformation , les gens croient ce qu’ils lisent sur facebook,ils ne vont pas lire pub med.

  6. Madame, il ne faut surtout pas ceder !!! À la bêtise

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
241 rq / 1,752 sec