Plus de 1000 appels de soignants en souffrance depuis novembre

Ouverte depuis le 28 novembre 2016, la plateforme Soins aux Professionnels de Santé (SPS) a dépassé son 1000e appel.

Plus de 1000 appels de soignants en souffrance depuis novembre"Le bilan témoigne du réel besoin d'écoute et de soutien des professionnels de santé en souffrance psychologique " explique l'association SPS (Soins aux professionnels de santé), initiatrice de la plateforme téléphonique, qui a reçu, à ce jour, plus de 1000 appels de soignants. 

La plateforme SPS aide, accompagne et oriente les professionnels de santé qui se retrouvent un jour en situation de vulnérabilité. Elle mobilise plus de 50 psychologues seniors et expérimentés pour la prise en charge psychologique de ces soignants qui souffrent. 

"Le nombre d'appel situé largement au-dessus des premières estimations, témoigne de l'activité soutenue du dispositif. Ce bilan reflète le réel besoin d'écoute et de soutien des professionnels de santé en situation difficile". Epuisement professionnel, conflits avec la hiérarchie, harcèlement, conditions de travail éprouvantes peuvent être à l'origine des appels. 

Un dispositif en phase avec la «Stratégie nationale d'amélioration de la qualité de vie au travail»

En Mars 2017, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a annoncé le déploiement de sa stratégie nationale d'amélioration de la qualité de vie au travail des professionnels de santé. L'un des engagements de cette stratégie est de prévenir et prendre en charge la souffrance des soignants en renforçant les dispositifs d'accompagnement. Plus précisément, il est de favoriser la mise en oeuvre d'un dispositif d'écoute téléphonique accessible par un numéro national facile à identifier et à contacter. 

"Lancée fin novembre 2016, la plateforme s'inscrit totalement dans cet engagement" souligne l'association SPS. 

Accessible via un numéro vert (0 805 23 23 36), gratuit, disponible 24h/24 et 7j/7, la plateforme est à la disposition de tous les professionnels de santé confrontés à la souffrance au travail, "avec la garantie d'une confidentialité absolue". 

"Elle leur permet d'être écoutés par des professionnels formés et d'être orientés vers des soins adaptés, en proximité ou en établissement dédié". 

M.S

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

16 réponses pour “Plus de 1000 appels de soignants en souffrance depuis novembre”

  1. Sophie Tdhi dit :

    La solution n’est pas Les appels. Il faut revoir tout sur le terrain et enfin écouter les soignants

  2. Vous remarquerez qu’aucun homme politique ne parle des soignants…..

  3. Pas mis en place en Nouvelle-Calédonie…. et pourtant….

  4. Est ce que cela fera bouger les choses si on appelle ??? Se plaindre ne nous rendra que plus mal voilà pourquoi il n’y a pas tant d’appel

  5. Ras Tanasta dit :

    Quand est ce que le gouvernement va réellement se bouger le cul ???

  6. Paul Boyer dit :

    c’est pas énorme, je pense qu’il y en a beaucoup plus mais ils prennent sur eux

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
209 rq / 1,574 sec