Infirmière libérale : services à domicile de la Poste : une mesure qui fait débat

En développant des services destinés aux seniors, la Poste s'est positionnée depuis 2015, sur le marché du service - ou plutôt de la surveillance - à domicile. Les infirmiers libéraux ne voient pas toujours cela d'un bon oeil, d'autant que l'ancienne entreprise publique compte élargir son offre. Concurrence déloyale ? 

Services à domicile de la Poste : une mesure qui fait débat

© La Poste / DR

"Il ne manquait plus que ça", s'offusque Cédric, infirmier libéral, sur la page facebook de l'association Unidel. "C'est bien connu, les facteurs ont une formation médicale", ironise de son côté Isabelle, infirmière libérale aussi. "L'uberisation s'installe dans la santé et quand nous aurons disparus au profit des HAD, des maisons de santé et des prestataires en tous genre, il n'y aura plus de limites", estime quant à elle Luma. 

La raison de cette l'inquiétude : les nouveaux services de la Poste, qui a annoncé jeudi faire son entrée dans la santé à domicile, en menant des négociations "exclusives" avec Asten Santé en vue d'acquérir une part majoritaire dans ce prestataire de services de santé à domicile. 

En 2015, la Poste faisait déjà l'objet de controverses avec le lancement - dans le cadre d'une expérimentation - d' une assurance dépendance avec visite à domicile pour les seniors isolés. L'idée était simple : Une personne embauchée par la Poste - le facteur en l'occurence -, rendait visite aux personnes âgées qui avaient souscrit l'assurance, pour se charger de vérifier que tout allait bien après une hospitalisation. La longue phase d'expérimentation s'est ensuite concrétisée en mai par l'opération "Veiller sur mes parents". 

Dans ce cadre, 40 000 facteurs ont été formés.

L'entreprise s'est aussi lancée dans la livraison de médicaments. 

Aujourd'hui, elle souhaite donc élargir son offre et diversifier son action...en santé. A suivre. 

M.S

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

83 réponses pour “Infirmière libérale : services à domicile de la Poste : une mesure qui fait débat”

  1. yenamarre dit :

    Coucou
    Les IDEL n’ont rien à craindre mais les auxiliaires de vie ne vont pas apprécier et ça c’est inquiétant pour celles et ceux qui en vivent.
    il est dit ceci
    “La Poste a également pris récemment une participation majoritaire dans Axeo, un réseau de 180 agences de services, qui propose de l’aide au maintien à domicile, du bricolage, du jardinage et des services de propreté et de maintenance à destination des PME.

    source : http://www.charentelibre.fr/2016/10/11/la-poste-developpe-ses-services-aux-seniors-avec-des-visites-a-domicile-du-facteur,3061845.php

  2. La poste sé fout des personnes âgées car les facteurs venaient sans problème dire bonjour aux personnes isolées,dans le besoin, gratuitement et avec plaisir. Les tournées étaient plus humaines .

  3. Tiffani Ipde dit :

    Mc RDmdrr et la poste va te piquer tn taff. Des bars..

  4. je préfère une infirmière qui distribue le courrier…..!

  5. Kris Guyon dit :

    Mais où va t on ? Le facteur a dejà bien du mal à distribuer le courrier dans les bonnes boites aux lettres , quant aux colis livres en retard , dechires et lorsqu il sera en grève …… eh bien on appellera l infirmiere et viendra t il les jours feries ou dimanches. A chaque métier un travail bien précis, rendons aux infirmieres ce travail qui sera surement fait avec plus de conscience professionnelle que le facteur…….

    • je pense que cette offre de la Poste ne concerne que des personnes qui n’ont pas d’ordo pour des passages infirmiers. si ce sont des malades chroniques, ils ont un suivi par un infirmier à domicile donc ne souscriront pas. c’est bon pour la personne âgée qui n’a pas de proches à proximité mais qui gère encore ses TTT seule, ses courses et ses gestes de la vie quotidienne. donc comment facturer un AIS 4 /semaine à la sécu?

  6. Tout ça pour sauver une entreprise en déclin.

    • Et nous ? Qui nous sauvera ?
      On dévalorise complètement un métier pour lequel nous avons été formés pendant plus de 3 sans ( reconnu bac+2 hein, bien sûr ! ) en confiant des actes à des personnels non qualifiés.. ce n’est pas normal.
      On nous envoie au charbon, en première ligne, on nous flique comme de vulgaires voleurs !
      C’est misérable.
      Pour sauver la poste, je ne pense pas qu’il faille enterrer les infirmiers ou autres moniteurs d’auto-école…
      Pff..

  7. Fanette Najac Peut être allons nous travailler en collaboration ?

  8. Alexandra GP dit :

    C’est vrai c’est bien connu que les facteurs ont le temps et les compétences pour assurer le suivi des patients en retour à domicile !!!

  9. Pourquoi ce transfert d’activité ? ! ? Parce que moi, Idel, je vais quelquefois chercher le courrier dans la boite aux lettres de mes patients ? ! ? Ahhh non, moi c’est toujours un service gratuit…

  10. Une infirmière libérale ça sert à quoi?

  11. Et les ssiad ou autres services à domicile peuvent distribuer le courrier en même temps…

  12. ON EST EN PLEIN DEDANS,C’EST UNE “MACRONADE”!!!

  13. Océane Scaglia, bienvenue dans mon monde

  14. À quand la poste chirurgienne ??
    Mais que font les facteurs House ?!
    Il ne manquait plus que ça.

  15. Non mais on croit rêver la!
    Ils veulent vraiment qu’ on n ait plus de boulot!!!

  16. la poste a tout fair le permis de conduire et maintenant service a domicile!!!du n importe quoi

  17. Eddie Malou dit :

    Putain…sont déjà tout juste capable au niveau courrier et banque postale….ah non mais grand lol ……..du gros n’importe quoi…..

  18. Cha Mtn dit :

    Ce ne sont pas des soins ! Donc en soi ce sont les avs ou aide menagere qui devraient se faire du soucis….

  19. C est pas pour faire des soins !! Faut pas tout mélanger !! Le facteur lui prendra le temps de parler !!

  20. on aura tout vu serieux un postier a domicile pffff

  21. Sofia Julia dit :

    Risque de dérapage abus de confiance

  22. et c’est maintenant que les sites IDE , que les IDELs se réveillent ??
    parce que ça fait quand même un bout de temps…

  23. Il ne s’agit pas de soins, je ne vois pas où est le problème

    • le problème? pour l’instant rien de bien inquiétant sauf qu’une fois bien instauré le système, il faudra s’attendre à ce qu’on les forme à faire des dextros et des insulines. pas besoin d’être infirmier pour faire ça, la plupart des patients le font eux-même. idem pour les bas de contention, les collyres… tous ces actes gratuits que la sécu ne veut pas nous rémunérer, on va les leur laisser gérer car ce ne sont “pas des soins” comme vous dites. mais dans certains petits villages, des infirmières complètent leurs revenus grâce à cela avec une petite ordo de complaisance du Dr qui prescrit un passage/j avec un AIS3. si c’est les facteurs qui le font, c’est encore des actes perdus pour les IDELs. le système délègue les toilettes aux auxiliaires de vie, on les forme aux aspirations bronchiques… pourquoi pas former les facteurs aux dextro, insuline, bas de contention, contrôle de constantes…. c’est pas encore le cas aujourd’hui mais rappelez vous ce que je vous dis, ça le sera dans peu de temps et avec l’appui de l’Assurance Maladie! On sait le faire, pourquoi ne pas le faire nous-même en étant payé par le patient au lieu de laisser faire les facteurs??? je préfère que les 35 euros soient dans ma poche que dans celle de la Poste.

  24. Moi je suis auxiliaire de vie je ne gagne pas ça lol il manquerait plus que ça qu’il nous prennent notre boulot, ont n’a déjà assez de mal à gagner notre vie et en plus certaines sont diplômés

  25. Mon avis est que la poste ferait mieux de faire son travail correctement (cad le courrier) plutot que de vouloir proposer des services qui sont en plus d’un prix exorbitant

  26. Je vais postuler à la poste, j’ai toutes mes chances

  27. Vous avez vu les tarifs??????????? offre de lancement: 35.90e/mois au lieu de 39.90 pour UN PASSAGE PAR SEMAINE!!!!! et 54.90e/mois au lieu de 59.90e/mois pour DEUX passages/semaine!! Proposons nos compétences infirmières pour la même chose. Valorisons nos compétences!!! une infirmière au lieu d’un facteur c’est mieux non?! je veux bien passer tous les jours ouvrables (juste pour voir si ça va bien!! cool! ) pour 50 euros/mois!! si on a 3 ou 4 personnes comme ça par jour, c’est bon, 200 euros de plus par mois juste pour passer et papoter 5 mn!! ça m’évitera de me crever à faire des toilettes pour 7euros 50 que je dois en plus justifier un max pour qu’on ne me demande pas un jour de les rembourser!! il faut nous prostituer comme les autres sinon on va crever à petit feu bouffés par tous les prestataires de services!! Pourquoi pas des passages par les coiffeuses à domicile ou par le boulanger ou le plombier, les esthéticiennes… y en a assez déjà avec les pharmaciens qui vaccinent. bientôt les kinés feront les pansements. et nous? on a même pas le droit de masser!!!

    • Marion Rêve dit :

      Oui ça reste nettement moins cher que les associations d’aide à domicile!!!! Une honte.

    • et beaucoup plus cher qu’une IDEL 1 fois semaine 😡

    • Joelle Capdeville aucune IDEL ne fait ce genre de surveillance, ca n’existe pas dans la nomenclature

    • Ce n est pas parce que c’est hors nomenclature qu’ on ne peut pas le faire. On a le droit de fixer notre tarif.

    • Bravo ! Nous , ça fait bien longtemps qu on fait des choses en plus et gratos!

    • Bien dis Vahihi Devine… maintenant beaucoup d’idél crient au scandale mais aucune aura le courage de proposer les mêmes prestations payantes à 35 euros.. beaucoup de râleuses. ..mais peux d’actions

    • Entièrement d accord le problème C est qu ils ont droit à la pub et pas nous parce que je peux te dire que ma voiture et la vitrine serait placardé 😈

    • arrêtons de suivre une règle qui ne pénalise que nous. si on est nombreuses à faire ça, ils ne pourront pas sanctionner tout le monde. on peut toujours faire passer un article dans le journal local et rappeler au gens que les infirmières du village ou du secteur peuvent proposer le même service pour moins cher avec leurs compétences de professionnel de santé. il faut ajouter la liste des cabinets du secteur, comme ça, pas de pub ni de concurrence déloyale, mais au moins que les gens sachent qu’on peut le faire pour moins cher et avec la sécurité d’un professionnel de santé bien formé. je pense que c’est faisable. il faut nous défendre et arrêter de nous faire déposséder sans broncher.

    • Mais là, pas de prise en charge sécu, paiement direct par la famille, la sécu est court-circuitée et n’a rien à dire. c’est un service que nous pouvons tout à fait proposer avec des compétences que les facteurs, tous formés qu’ils soient (formés à dire bonjour et boire le café??) n’auront jamais!

    • David de Pinho faut arrêter de se plaindre et agir. on fait que dire qu’on est pas des nonnes bénévoles mais on bosse la moitié du temps gratuitement. Par contre pour les charges et cotisations diverses on est considérés sans complexe comme des entrepreneurs. Alors agissons ainsi pour sauver nos entreprises, il faut se diversifier et évoluer au lieu de vouloir conserver à tout prix des soins que l’on ne nous paye pas ou que l’on donne à d’autres professions. Moi je n’ai pas honte de dire que je ne cracherai pas sur 35 euros/ mois pour passer voir une personne 2 fois par semaine. c’est pas fatiguant, c’est rapide donc je peux en caler plusieurs chaque semaine que je peux aller voir en fin de tournée ou pendant un creux… en plus j’ai rien à justifier à la sécu, j’ai pas de risque d’indus… et ça me permettrait de moins faire toilettes pour avoir plus de temps à consacrer à mes patients qui en ont besoin, chose qu’on a de plus en plus de mal à faire tant on court après les soins pour gagner de quoi payer nos charges et garder un salaire correct. Moi je pense qu’il y a un créneau à prendre. il faut leur couper l’herbe sous le pied car ils sont malins, lisez bien leurs conditions, c’est un abonnement avec tacite reconduction annuelle!!!!!

    • David de Pinho oups, ma réponse a l’air de vous agresser de la façon dont elle démarre mais c’est tout le contraire, je suis ravie de votre com qui va dans mon sens. j’aurai du rajouter. David, on est bien d’accord…

  28. Nurse Drey dit :

    Mais, on parle de visite a domicile et pas de soin a ce que je vois ? beaucoup de personne se retrouve seule a la maison, et personne n’a besoin d’être infirmière pour vérifier que la personne est toujours tranquillement installé a se reposer, plutôt que tombait au sol ou je ne sais ..

    • ben alors ça sert à quoi? Et puis c’est le début du dérapage! d’abord ils passent juste, puis dans quelques temps, ils donneront les médocs, puis feront des formations pour faire les dextros et les insulines… déjà les Auxiliaires de vie font les aspirations… pourquoi pas les dextros et insuline par les facteurs? pas besoin d’être infirmier pour ça! pas plus que pour poser des bas de contentions ni mettre des collyres!! sauf qu’à nous les infirmiers, personne ne veut nous payer ces actes ni la sécu, ni les patients!! par contre ils vont payer des facteurs sans rechigner et nous on laisse faire? justement c’est un créneau à prendre vu que c’est hors nomenclature et qu’on peut se faire payer en direct sans avoir à passer par la sécu et subir leurs contrôles et rejets permanents!. des revenus en plus pour nous qui nous faisons piller notre travail par tout le monde. Tomber au sol? ils ont déjà presque tous la téléalarme! Et que fera le facteur s’ il arrive et que la personne n’est pas bien? il appellera un docteur ou le 15. moi, infirmière, je contrôlerai les constantes, je donnerai les premiers soins et évaluerai la situation avant d’appeler le 15. et si il faut, j’appellerai le toubib! pas besoin d’être facteur pour appeler un docteur mais besoin d’être infirmier pour juger de la gravité d’un cas et surtout de repérer les premiers signes de gravité. Moi infirmière, je ne suis pas payée pour donner des médocs ou faire un pilulier pour qu’une personne âgée ne se trompe pas en prenant ses traitements. Je suis payée 3euros 50 à peine pour faire un pansement de deux doigts de la main suturés suite à passage sous une scie à bois avec double fracture déplacée qui me prend 45 mn! mais je veux bien être payée 50 euros par mois par la famille pour passer voir leur parent et papoter 5 mn en buvant un café! Pourquoi pas nous?????

    • Vir Schmidt-Perard ce n’est pas du rôle de l’IDE que de passer pour voir si tout va bien après une hospitalisation

    • Nurse Drey dit :

      Merci… C’est en aucun de notre ressort et nos compétences ont leurs places à bien d’autres endroits… Trouvez moi une Ide lib qui en ville à le temps de passer sans être payé pour voir si la personne à besoin de quelque chose…

    • et pourquoi cela ne relèverait-il pas du role IDE , “surveillance post-op” ,non ?

    • Nurse Drey dit :

      Vous l’interprétez comme vous souhaitez, mais pour moi c’est dans cadre hospitalier ou ambulatoire et surtout immédiat.
      A J12 voire J15, on est toujours dans de la surveillance post op ? Biensur si pas de soins à dispenser, mais ce n’est pas dans cette situation la. On parle bien de personne seule, pas dépendante, dont la famille qui est loin souhaiterai un passage après sa sortie de l’hôpital….

    • Céline Thiebaut la surveillance post op qui relève de l’IDE est celle qui se pratique en service après l’intervention, et non pas une fois le patient rentré chez lui. Je fais du domicile et aucun de mes patients n’est suivi par une infirmière après intervention chirurgicale. Meme ceux qui vivent seuls.

    • Sophie Lobner – Rey , oui je sais bien, maiz pourquoi une surveillance post-op à domicile ne pourrait pas exister ?
      @Nurse Drey : et la surveillance des personnes isolées, ce n’était pas un sujet qui avait fait pousser des cris d’ orfraie aux politiques et à pleins de soignants en post canicule il y a 14 ans ?
      les IDE ne sont là que pour les malades ?

    • Nurse Drey dit :

      Bonjour. Nous n’avons pas dit que ce n’était pas possible, cela s’imagine sans mal avec un vrai travail inf /aide soignant autour de la personne isolée, avec des bilans réguliers et des adaptations du domicile… Ce serait superbe que ce soit proposé au plus grand nombre même.
      Mais, la tout le monde râle en ne prenant que son propre exemple, sans penser concrètement à ce qu’il existe aujourd’hui et ce que certaines personnes auraient besoin dans l’immédiat… Si La poste propose cela c’est qu’il y a de la demande et pas forcément beaucoup d’offre sur ce secteur.

    • Nurse Drey dit :

      Et pour la canicule, j’avais 15 ans il y à 14 ans, alors je ne sais plus trop qui avait dit quoi a ce sujet

    • Nurse Drey dit :

      Après si les politiques s’intéressaient vraiment à nos beaux discours et nos belles idées pour nos patients… Ça se sauraient 😀😀

  29. CONTRATTAQUONS! Pourquoi ne pas proposer le même service??? on se cantonne à des actes de la NGAP, chiffrés et payés par les caisses! mais on est libres de faire des interventions hors prescriptions non???? Je ne suis pas sûre que cela marche beaucoup pour la Poste car dès qu’il s’agit de débourser 2euros 50 pour un déplacement pour un BS non prescrit à domicile, ou pour une pause de bas de contention ou des collyres, les patients râlent et ne veulent rien payer de leur poche! nous, bêtement, on se contente de ne faire que des soins inscrits à la nomenclature. Pourquoi ne pas développer notre activité sans cette main-mise des caisses? c’est vrai qu’on a pas le droit de faire de pub comme la Poste pour proposer des interventions de ce type mais si on faisait comme les autres et qu’on passait outre??? si on est des milliers à le faire, ils ne pourront pas nous poursuivre tous, non???

  30. CONTRATTAQUONS! Pourquoi ne pas proposer le même service??? on se cantonne à des actes de la NGAP, chiffrés et payés par les caisses! mais on est libres de faire des interventions hors prescriptions non???? Je ne suis pas sûre que cela marche beaucoup pour la Poste car dès qu’il s’agit de débourser 2euros 50 pour un déplacement pour un BS non prescrit à domicile, ou pour une pause de bas de contention ou des collyres, les patients râlent et ne veulent rien payer de leur poche! nous, bêtement, on se contente de ne faire que des soins inscrits à la nomenclature. Pourquoi ne pas développer notre activité sans cette main-mise des caisses? c’est vrai qu’on a pas le droit de faire de pub comme la Poste pour proposer des interventions de ce type mais si on faisait comme les autres et qu’on passait outre??? si on est des milliers à le faire, ils ne pourront pas nous poursuivre tous, non???

    • Encore faudrait-il que ce soit un soin infirmier.

    • Mais on pose bien des bas de contention et ce n est pas un soin infirmier. Rien dans notre décret ne nous interdit de faire des actes hors nomenclature. La sécu ne nous paiera pas mais ce sera le patient ou sa famille. La sécu n a rien à dire vu qu’ elle ne remboursera rien.

    • Alors l idee est bonne mais les infirmiers n ont pas le droit de faire du commerce de leurs competences…. on peut pratiquer et tarifier des actes hors nomenclatures aux patients si c est pas remboursés mais pas faire de la pub tel que prennez une infirmiere pour 60 e par mois pour prendre la ta à papi je sais pas si je suis très claire

    • je ne pense pas que ce soit du commerce honnêtement. Je pense que ce dont vous parlez à fort juste titre c’est plutôt faire du commerce comme vendre tel ou tel produit de soin ou soit disant médicament sous prétexte qu’on est infirmier. Où de faire de la pub à quelqu’un qu’on connait et qui vendrait des produits de soin ou des traitement par les plantes ou autres avec notre appui sous couvert qu’on est des professionnels médicaux et qu’on toucherait des bénéfices sur ces ventes. Là, passer visiter des personnes pour vérifier qu’elles vont bien et être rémunérées pour cela ne me semble pas “faire du commerce” mais une nouvelle possibilité d’utiliser nos compétences. Mais votre remarque mérite qu’on se penche sur le sujet.

    • En fait, notre Ordre à la noix devrait s’inquiéter de cela et se faire notre porte parole auprès des média pour informer la population que les infirmiers libéraux peuvent très bien rendre ce service avec toutes leurs compétences que n’auront jamais les facteurs… à moins de devenir infirmiers… et s’intéresser de plus près à ce que prépare la Poste par la suite une fois cette première étape passée… il est où cet Ordre, il dit quoi? rien, il laisse faire. à part casser de l’IDE quand il y a un problème… il devrait nous aider à mettre une réponse adaptée en place face à cette injustice. Car j’en mets ma main à couper: pour l’instant c’est juste un passage mais dans quelque temps, ils étofferont le service avec dextro, insuline, pose et dépose de bas de contention, collyre….tout (à part dextros et insulines mais pas besoin d’être IDE) ce que les IDELs ne veulent pas faire car hors NGAP et dont les gens ont quand même besoin. ils refusent de nous payer ces petits gestes qu’on fait au quotidien mais ils paieront pour un pack de services: passage, constantes, bas, collyres…

  31. pas étonnant que mon courrier arrive à 15h ou 16h à présent! et encore!! parfois rien pendant 2 jours puis 6 ou 7 lettres d’un coup!

  32. pas étonnant que mon courrier arrive à 15h ou 16h à présent! et encore!! parfois rien pendant 2 jours puis 6 ou 7 lettres d’un coup!

  33. Qu ils délivrent correctement le courrier déjà !!!!

  34. Qu ils délivrent correctement le courrier déjà !!!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
300 rq / 2,406 sec