Classification des pansements en nom de marques en fonction de la quantité d’exsudats

Cette classification est le fruit de trois années de travaux sur l'utilisation des pansements avec les ATouPlaies. En tant qu'institut nous avons exercé un regard d'expertise critique au sens positif et négatif sur ces dispositifs médicaux.
 
Nous avons pu observer les résultats suivant en utilisant ces dispositifs en lien avec les ATouPlaies :
  • Nous évitons de dessécher les et à l'inverse nous évitons la macération des .
  • Nous limitons les phénomènes inflammatoires.
  • Nous évitons l'apparition de fibrine sur le lit de la plaie.
  • Nous optimisons et uniformisons l'information sur les plaies exsudatives.
  • 99% des soignants trouvent une utilité à quantifier les exsudats afin de choisir le absorbant le plus adapté (1).
 
 

En conclusion nous avons démontré qu'il n'existe pas de mauvais pansements, mais qu'ils sont COMPLEMENTAIRES, tous laboratoires confondus. 

Réforme de la nomenclature des pansements remboursables

SALON INFIRMIER
CONVATEC
GEMA
LOGICMAX
ORION
COPB

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

31 réponses pour “Classification des pansements en nom de marques en fonction de la quantité d’exsudats”

  1. Audrey Perez dit :

    Sandrine Molinier .. Je tombe sur cet article pendant mon repos . Jette y un œil

  2. valegio dit :

    Bonjour, je suis ide experte en plaies chroniques dans une Équipe Mobile de Plaies et Cicatrisation. J’ai été informée du changement de classification de certains pansements, mais dans votre tableau, je ne vois absolument pas pourquoi figurent ,au milieu des hydro cellulaires , les fibres à haut pouvoir d’absorption ( l’indication n’étant, par ailleurs , pas la même). De plus, notre équipe teste et choisit des pansements pour les hôpitaux, et j’ai du mal à concevoir que le mepilex border se retrouve dans les hydro cellulaires à absorption importante puisque celle-ci est égale à celle de l’allevyn gentle border ou au biatain hydro cellulaire…

    • i-cica dit :

      Bonjour,

      Merci de vos observations.
      Nous avons établi cette classification en prenant en compte deux variables propres aux pansements : leur coefficient d’absorption Ka et leur indice de relargage Kr .De ce fait, nous avons démontré qu’il existe un lien entre la structure du pansement et sa propriété à absorber et à relarguer les exsudats.
      Il en ressort que les hydrocellulaires même s’ils appartiennent à une même gamme n’ont pas tous le même comportement face aux exsudats, ceci est en lien direct avec la structure qui les constitue. Or :
      • Mepilex Border (mousse de polyuréthane, voile en non tissé et mélange de fibres, dont fibres de polyacrylate super absorbantes)
      • Allevyn Gentle Border( mousse de polyuréthane absorbante)
      • Biatin hydrocellulaire (matrice alvéolaire en mousse de polyuréthane souple
      Ils ne sont pas constitués des mêmes matériaux absorbant et donc ils ne peuvent absorber ni relarguer de la même façon les exsudats, d’où notre classification.
      De plus comme nous l’avons expliqué les fibres à haut pouvoir d’absorption ont un Ka inférieur au Ka des hydrocellulaires hyper absorbant, et supérieur au Ka des hydrocellulaires à absorption importante.
      Nous faisons appel à votre vision d’expert et aimerions connaître votre point de vue : choisissez vous un pansement absorbant en fonction du type de plaie ou en fonction de la quantité d’exsudat que cette dernière produit ? Merci à vous de vos remarques et n’hésitez pas à nous contacter Cordialement L’équipe d’i-cica institut de la cicatrisation

    • valegio dit :

      Je comprends votre classement, mais à l’usage, le mepilex border n’absorbe pas plus qu’un Allevyn ou un Biatain…
      Nous choisissons le pansement en fonction du stade de la plaie ( phase de détersion, de bourgeonnement ou d’épidermisation) et de la quantité d’exsudats. Il ne serait pas juste de ne tenir compte que de l’un ou l’autre.
      Bien à vous.

      • i-cica dit :

        Entièrement d’accord c’est un subtil équilibre entre le type de plaie et la quantité d’exsudat produit par la plaie. Nous sommes allés dans la continuité des travaux du Dr Winter et avons démontrés que les pansements absorbants étaient complémentaires entre eux et non concurrent, car ils possèdent des Ka et Kr différents. Chaque pansement à sa raison d’être. C’est donc avec tout notre savoir être et savoir faire que nous devons déterminer le pansement le plus adéquat à positionner sur la plaie en fonction du type et de la quantité d’exsudat produit par cette dernière. Excellente soirée

  3. Christelle Crepin Christelle Membrilla Rox San

  4. Shirley Kx dit :

    Coralie Quartier Prescillia Kévin Mérylie

  5. Flo Sofl dit :

    Jessica Poinchon regarde classement des hydrocellulaires 😉

  6. Sophie Brs dit :

    Hortense Labbat tiens on apprend ca et on aura un article à l’appui

  7. Amélie Rose dit :

    Noëlla Aïcha Bchr Chloé Poingt Caroline Legrand

  8. Céline Arsac dit :

    Ma Cassandre ça peut être utile !

  9. Camille David dit :

    Charlotte Leportier c’est pour nous ça !

  10. Sophie Cuvier dit :

    Elisa Dagusé & Ludivine Kels un petit article sur les pansements, une grosse pensée pour vous!

  11. Lili Nani dit :

    Solène Risbourque
    Mélissa Arioua
    Samia Incognita
    Antho Lry….

  12. Marion Pernet je sais pas si tu vas trouver des trucs mais !❤️

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
441 rq / 3,128 sec