Le portfolio infirmier 2015 est arrivé !

Déjà effective dans les IFSI proposant une rentrée en février 2015, l'évolution du programme des études est généralisée à compter du 07 septembre pour la première année de formation. Les promotions en cours verront leur portfolio actuel étoffé de nouveaux feuillets.


Photo ©DR Sylvie Barros, infirmière libérale à Maisse, avec sa stagiaire, Janice Ngoupayou, remplissant le portfolio.

Photo ©DR
Sylvie Barros, infirmière libérale à Maisse, avec sa stagiaire, Janice Ngoupayou, remplissant le portfolio.

Pourquoi cette décision de modifier l’actuel portfolio ? Un comité national de suivi de la réforme des études infirmières de 2009 a réalisé un bilan de la première promotion diplômée et décidé de faire évoluer le portfolio.

La DGOS a créé un groupe de travail « regroupant des représentants d’instituts de formation, d’étudiants, d’associations et de syndicats professionnels et des conseillers pédagogiques d’agences régionales de santé ».

Le comité fait alors évoluer le programme d’études infirmier avec la parution de l’arrêté du 26 septembre 2014 dont les axes forts sont les modalités d’évaluation du stage et le portfolio de l’étudiant.

A remplir par l'étudiant

Le portfolio 2015 initie un réel changement de sa version initiale. Il est l’outil de l’étudiant si l’on se réfère aux objectifs mentionnés dans le modèle porté à l’annexe VI de l’arrêté : « le portfolio vous appartient ».

La version précédente du portfolio précisait clairement sur les fiches que « les cases sont cochées par les responsables de l’encadrement en stage avec l’étudiant». Cela semble différent aujourd’hui : « à remplir par l’étudiant au cours de l’entretien avec le tuteur de stage ».

Le portfolio reste paradoxalement un outil d’évaluation pour le formateur référent pédagogique de l’étudiant qui « prend connaissance des indications portées sur le portfolio » en plus des documents relatifs à l’évaluation du stage par le tuteur et au temps de présence en stage.

Disparition d'une liste imposée...

En 2015, la validation du stage n’est plus conditionnée par l’acquisition d’une liste d’actes imposée (prise de sang, entretien d’accueil…). La disparition de ce ‘catalogue’ s’est faite au profit des activités de soins, bien plus en phase avec la réalité des lieux d’exercice infirmier.

Ainsi, la fiche intitulée « activités de soins » reprend les neuf domaines du référentiel d’activités, déjà présent dans l’arrêté de 2009. Les activités n’étant pas pré-listées, il revient à l’étudiant de renseigner ce tableau au regard de l’offre du stage et les conseils du tuteur. Notons que les actes acquis ne sont pas abandonnés mais intégrés dans les domaines d’activités. Le constat de la présence d’une fiche d’activité commune pour deux stages pourrait en complexifier l’utilisation.

...au profit d'un référentiel d'activités

Présent dans le guide d’utilisation du portfolio, le référentiel d’activités permet aux équipes d’identifier les activités précises spécifiques du lieu de stage accueillant l’étudiant infirmier.

Pour plus de clarté, le guide d’utilisation du portfolio intègre l’intégralité du référentiel de compétences avec critères et indicateurs. Conservant un tableau de synthèse de l’acquisition de la compétence, une fiche est créée par stage, incluant le bilan intermédiaire et final. Chacune indique qu’une compétence est acquise lorsqu’elle l’est « au juste niveau du diplôme et en regard du stage ».

Un tableau synoptique croisant les Unités d’Enseignement et leurs compétences associées permet de mieux situer le niveau d’apprentissage théorique de l’étudiant.

Le rôle du tuteur

Même si le rôle des acteurs de l’encadrement mentionné dans le guide d’utilisation du portfolio évolue peu, celui du tuteur se précise : l’entretien d’accueil est identifié comme temps d’évaluation du niveau d’apprentissage de l’étudiant et une fiche officialisant le bilan de mi- stage est introduite, évaluant acquis intermédiaires des compétences et posture de l’étudiant.

Chaque professionnel peut lire dans le portfolio parcours antérieur, acquis et lacunes de l’étudiant et est reconnu dans sa « contribution au suivi de l’étudiant par des contacts réguliers avec le tuteur ».

Un pas vers une autoévaluation de l'étudiant

Placé en réelle posture d’acteur, l’étudiant doit s’impliquer dans les situations professionnelles, mobiliser des savoirs et s’autoévaluer. Ses objectifs de stage se définissent en plusieurs temps : en amont du stage, réajustement au bout de la première semaine de stage après échange avec son tuteur puis tout au long du stage.

L’analyse de pratiques devient « analyse de situations et activités », pour l’étudiant qui « en inscrit les éléments sur le portfolio » selon le modèle proposé ou sur un document annexe.

En initiant un réel changement, le portfolio 2015 a pour finalité de se rapprocher à la fois des attentes des étudiants et des professionnels. Quel impact aura-t-il réellement? Gageons que cette évolution reste une étape nécessaire dans la recherche d’une formation initiale infirmière optimale.

Nathalie Pieri, cadre de santé et formatrice Ifsi Avignon et Pays de Vaucluse

Pour aller plus loin : le portfolio et son guide d'utilisation 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

24 réponses pour “Le portfolio infirmier 2015 est arrivé !”

  1. Ju Btle dit :

    Encore un nouveau … Pfff… Je suis persuadée que mm les référents pédagogiques vont s’y perdre…

  2. En tant que professionnelle c est mal fait et ça fait perdre un temps que nous n avons déjà pas pour nos patients. Les nouvelles études sont loins d avantager nos futures diplômées.

  3. Encore un nouveau ? Et dire que les anciens professionnels ont eu du mal avec l’ancien c’est d’un ridicule tt ça. J’en ai fait l’expérience et pas Tjrs du côté positif

  4. solange granier dit :

    Abracadabrantesque !

  5. Mehdi Amir dit :

    La prochaine étape consistera peut être à le supprimer…

  6. ce “sacré portfolio”, gageons qu’il soit , pour nous les professionnels , autre chose qu’une grosse prise de tête , oû tu comprends à peine le sens de la question………qui est 10 fois répétée , en différentes langues , là j’en rajoute à peine;-)!!!!!!

  7. Cyril Kurt dit :

    Merci pour l’analyse Nathalie !!! Effectivement, je pense que ce nouveau mode d’évaluation tendra à se rapprocher un peu plus du terrain et effacera certaines retissences des professionnels à s’y plonger avec les étudiants…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
469 rq / 2,321 sec