Quels médicaments peut–on écraser ou ouvrir ?

La Société française de pharmacie clinique vient de mettre à jour sa liste nationale sur les médicaments per os concernant l’écrasement des comprimés et l’ouverture des gelules.

Quels médicaments peut–on écraser ou ouvrir ?Cette liste est issue d'une collaboration entre l’Observatoire du Médicament, des Dispositifs médicaux et de l'Innovation Thérapeutique (OMéDIT) de Haute-Normandie et la Société française de pharmacie clinique (Groupe Gériatrie). Elle regroupe les données des résumés des caractéristiques du produit (RCP) et des documents transmis par les laboratoires. Elle est mise à jour annuellement.

Les risques peuvent être une toxicité locale pour le manipulateur, une modification de l’absorption pouvant entrainer un sous ou un sur dosage, ou encore une perte d’effet du médicament.

Par exemple, "il est possible d’ouvrir les gélules de Mopral et de mélanger les microgranules dans un verre d’eau (rincer et boire l’eau de rinçage) ou avec un aliment acide (jus de fruit, compote de pomme). En revanche, les microgranules ne doivent pas être croqués, ni écrasés" cite Anne Drouadaine sur lemoniteurdespharmacies.fr.

Rédaction ActuSoins, avec Egora et lemoniteurdespharmacies.fr 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “Quels médicaments peut–on écraser ou ouvrir ?”

  1. ne pas oublier que ce qui s’injecte se boit et avec un peu de sirop c’est pratique ou injecter dans la sonde gastrique quand la dèglutition est encore pas au top ou quand le malade dort : on le fait bcp en rèa.après on essaye vraiment de respecterles horaires les mieux adaptès selon la molècule et surtout l’intègritè du medicament pour la libèration prologèe , bcp d’IDE ne profite pas de la formule orodispersible ou du passage rapidepar les muqueuses avec quelques gouttes directement dans la bouch èvitent de se battre pendant 1/2 heure pour faire avaler un comprimè à un patient surexcitè qui veut rien, le lexomil aussi fond très bien sous la langue mais pour tout ça il faut du temps et du monde et ça c’est pas vraiment le cas en ce moment et pour longtemps !

  2. Beaucoup de médoc sont sous forme liquide maintenant ou pro dispersive pour les gastrostomje mais les labos ont encore des efforts à faire

  3. Chris Sirhc dit :

    Ç cool ç super intéressant surtout quand on a des patients avec des problèmes de déglutition en lien souvent avec l’âge mais comment faire??? Mdrrrrr les labos s’en tape Ca ne les intéresse pas car les molécules sont vendus peu importe !!!!

  4. Quelle alternative pour ceux qui ne peuvent être écrasés qd un patient est porteur d’une sonde d’alimentation ????

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
230 rq / 1,483 sec