Don du sang : Les infirmiers effectueront les entretiens préalables

Jusqu'à présent réalisés par des médecins, les entretiens préalables au don du sang pourront être effectués par des infirmiers à partir du 16 mars prochain, dans toute la France. 

Don du sang : Les infirmiers effectueront les entretiens préalablesCette expérimentation s'appuie sur un décret publié le 14 septembre 2014 au Journal Officiel, autorisant notamment la réalisation de cet entretien par des infirmiers, à titre expérimental et sous conditions.

L'entretien pré-don qui est déjà réalisé dans de nombreux pays par du personnel non médical a déjà été objet d'une première expérimentation menée en France en 2006-2007. Cette expérimentation avait permis l'ouverture de l'entretien pré-don à des infirmiers dans les régions de Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Atlantique et Pays de Loire.

Le décret instaure un dispositif expérimental similaire sur l'ensemble du territoire (métropole et départements d'Outre-Mer), pour une durée de deux ans.

Interrogé par l'APM, le Dr François Charpentier -  directeur de chaîne transfusionnelle de l'ETS (Etablissement Français du Sang) - , explique que l' expérimentation de 2006-2007 avait démontré que les infirmiers pouvaient mener en toute sécurité ces entretiens. D'où la généralisation de l'expérimentation

"Nous nous préparons depuis un an à ce projet important" souligne le Dr Carpentier.

L'objectif de cette évolution est de réaliser des économies sur le personnel mobilisé a t-il aussi rappelé à l'APM.

S'agissant des qualifications, le personnel infirmier habilité devra bénéficier d'une expérience de trois ans en lien avec le prélèvement sanguin et valider une formation de deux semaines.

Les médecins, toujours présents dans les centres, assureront l'entretien dans certains cas : facteurs de risque cardiaque, surpoids, tabagisme, cause de contre-indication non comprise par le donneur, premiers dons. Le donneur pourra lui aussi exprimer le souhait de rencontrer préférentiellement un médecin.

Un rapport d'évaluation de cette expérimentation devrait être remis à la HAS (Haute Autorité de Santé) dans un délai de 18 mois à compter de la parution du décret. Soit en mars 2016, un an après sa mise en application. Des rapports intermédiaires devraient être ponctuellement publiés.

Rédaction ActuSoins (Avec APM)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

16 réponses pour “Don du sang : Les infirmiers effectueront les entretiens préalables”

  1. mclove dit :

    j’espère bien qu’un jour on le fasse faire par les pharmaciens , voire les administratifs ,ben oui pourquoi pas une secrétaire lol

  2. C’est pas faux… une ide peut tout à fait faire ces entretiens! mais pour avoir travaillé à l’efs…c’est sur que le salaire d’une ide sera nettement moins élevé qu’un médecin! Avez vous une idée de sa rémunération? En 2003 je gagnait 1200 euros à 75etp! En changeant d’employeur j’ai gagné 500 euros sur mon net!

  3. Sansebastien dit :

    et puis une infirmière gratos, c’est tout bénèf’!

  4. En même temps il n’y a pas besoin d’être medecin pour la plupart des entretiens.

  5. les ide viennent donc boucher les trous médicaux…

  6. Si ça coûte moins cher et que ça valorise le travail et la rigueur infirmiere, je dis bravo

    • Rika Mat dit :

      Valoriser l’infirmier c’est bien mais comment? Il paraît qu’un travail mérite salaire. Nous avons des compétences alors défendons les.

    • Kittycat Mel dit :

      valoriser ? parce que ce que l’on fait déjà n’est pas suffisant ? on se substitue quasi au médecin en permanence, surtout quand ces derniers ne daignent pas se déplacer…. valoriser ? Qu’on valorise déjà notre salaire pour ce que l’on fait déjà… sincèrement vue l’entretien qui est demandé au CTS lors d’un don, n’importe qui peut le faire….

    • Kittycat Mel dit :

      valoriser ? parce que ce que l’on fait déjà n’est pas suffisant ? on se substitue quasi au médecin en permanence, surtout quand ces derniers ne daignent pas se déplacer…. valoriser ? Qu’on valorise déjà notre salaire pour ce que l’on fait déjà… sincèrement vue l’entretien qui est demandé au CTS lors d’un don, n’importe qui peut le faire….

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
247 rq / 3,371 sec