Maternité d’Orthez : suspension des activités après un accident d’anesthésie

| | mots clefs : 5 réactions

L'autorisation de maternité du centre hospitalier (CH) d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques) a été suspendue par l'agence régionale de santé (ARS) Aquitaine, suite à un accident grave lors d'un accouchement dans la nuit du 26 au 27 septembre.

Maternité d'Orthez : suspension des activités après un accident d'anesthésie

©Creative Commons Flickr

"Compte tenu de fortes suspicions concernant la sécurité anesthésique", le directeur par intérim de l'hôpital, Serge Roulet, a suspendu l'activité obstétricale.

"L'ARS Aquitaine a diligenté une enquête sur place, afin d'analyser les circonstances de l'accident et de vérifier les conditions de sécurité de l'activité d'anesthésie" qui relèvent de la clinique d'Orthez (groupe Kapa), explique l'ARS dans son communiqué.

"Au vu des informations disponibles à ce jour, et dans le souci de garantir la sécurité des prises en charge, l'ARS prend la décision de suspension des activités d'obstétrique", ajoute l'agence.

Une enquête judiciaire est parallèlement en cours, suite au signalement au procureur effectué le jour même par le CH d'Orthez.

La jeune femme de 28 ans a été transférée dans "un état particulièrement grave" à l'hôpital de Pau, selon le quotidien régional Sud-Ouest. Le bébé en revanche est sain et sauf.

Dès à présent, "le centre hospitalier d'Orthez organise l'information de toutes les patientes qui devaient y accoucher et les modalités pratiques de leur prise en charge".

"Elles seront orientées selon leur souhait vers les maternités publiques ou privées de Pau, Dax, Bayonne ou Mont-de-Marsan", précise l'ARS.

La maternité d'Orthez, menacée de fermeture depuis juin, avait bénéficié le 12 septembre d'un mois supplémentaire pour combler ses effectifs.

"Je ne présage pas des résultats de l'enquête, mais il est certain que cet accident terrible ne va pas nous motiver à rouvrir la maternité", a déclaré Michel Laforcade, directeur de l'ARS au quotidien Sud-Ouest.

Rédaction ActuSoins, avec APM et Sud-Ouest

Actualisation le 3 octobre : Maternité d'Orthez : l'anesthésiste était probablement alcoolisée

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

5 réponses pour “Maternité d’Orthez : suspension des activités après un accident d’anesthésie”

  1. Une faute médicale qui fait qu’une maman est entre la vie et la mort… Pour le coup on ne parle pas de hasard mais d’une insécurité qui était connue de certains qui ont préféré se taire et laisser faire… (je ne peux pas en dire plus mes mots iraient trop loin…) Mais le plus malheureux c’est qu’une famille est aujourd’hui en détresse… C’est révoltant!! J’espère que les vérités se diront et qu’elles ne seront pas masquées…

  2. So Lène dit :

    Si tous les établissements qui font des erreurs ferment, il n’y en aura plus aucun…

  3. Comme par hasard quand on cherche à tout prix à fermer cette maternité …

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
200 rq / 1,473 sec