Diabète de type 2 : six épisodes de soins sous surveillance (HAS)

| | mots clefs : Pas de commentaire

Afin d’optimiser la prise en charge et de limiter les complications graves que la maladie peut entraîner, la HAS a publié un guide sur le parcours de soins des diabétiques de type 2. Ce guide détaille 6 épisodes de soins qui sont identifiés comme moments à risque important de dysfonctionnement. Explications du Dr Nathalie Poutignat, du service des maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades à la HAS.

Diabète de type 2 : six épisodes de soins sous surveillance (HAS)

©Sherry Yates - Fotolia.com

En France, en 2011, près de 3 millions de patients étaient touchés par le . Parmi les patients traités par un médicament (antidiabétique ou insuline), 92% étaient diabétiques de type 2.

Six épisodes de la prise en charge sont considérés comme critiques, quels sont-ils ?

1. Le repérage, le diagnostic et la prise en charge initiale ;
2. La prescription et les conseils d’une activité physique adaptée ;
3. La prescription et les conseils diététiques adaptés ;
4. La mise en route d’un traitement par insuline ;
5. La découverte d’une complication ;
6. Le dépistage et la prise en charge du diabète gestationnel .

Le guide détaille ensuite les épisodes un par un mais souligne également les conditions à réunir pour une prise en charge efficiente

Conditions à réunir

- Organiser le dépistage et la prise en charge du diabète chez les personnes en grande précarité admises aux urgences.

- Intégrer le dépistage du diabète dans les protocoles d’admission à l’hôpital des personnes âgées de plus de 75 ans ainsi que lors de l’entrée dans les établissements d’hébergements.

- Afin d’assurer le chaînage entre le dépistage positif et la prise en charge, élaborer des protocoles entre laboratoires d’analyses médicales, pharmaciens, médecins généralistes, précisant les actions permettant d’assurer un dépistage ciblé et la communication de toute glycémie anormale au médecin traitant.

- Développer et rendre accessibles les actions d’éducation thérapeutique ciblées en ambulatoire.

- Promouvoir la coopération des professionnels de santé, les associations de patients et associations sportives et ateliers santé-ville pour faciliter l’accès à l’activité physique et et à la diététique.

- Favoriser la coopération des infirmières et pharmaciens avec les médecins généralistes en s’appuyant sur des programmes comme ASALEE et ESPREC.

- Assurer la coordination entre professionnels de santé de l’équipe soignante, par un protocole pluriprofessionnel de passage à l’insuline précisant les interventions de chacun, les modes de coordination entre les professionnels impliqués, les intervalles entre les rendez-vous de surveillance.

- Assurer la formation des infirmières intervenant auprès des patients pour éducation et autonomisation du traitement par insuline, en s’appuyant sur les endocrino-diabétologues.

- Vérifier la possibilité d’un accès rapide et prioritaire aux ophtalmologistes pour bilan avant mise à l’insuline, et si ce n’est pas le cas organiser cette disponibilité avec les professionnels du territoire.

- Inciter à l’élaboration de protocoles pluriprofessionnels pour la prise en charge des complications du diabète, pour le traitement et le suivi des femmes ayant un diabète gestationnel.

Rédaction ActuSoins, source HAS

Pour en savoir plus : Guide parcours de soins Diabète de type 2

A relire dans ActuSoins : la surveillance du diabète de type 2

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
216 rq / 1,518 sec