Des dépassements d’honoraires à l’hôpital public “indécents”

Près de 4.500 euros facturés pour une prothèse de hanche alors que le prix remboursé par la Sécu se limite à 460 euros soit près de dix fois plus: cet exemple, parmi beaucoup d'autres, est cité par 60 millions de consommateurs dans une enquête sur les dépassements d'honoraires à l'hôpital public publiée jeudi.

Des dépassements d'honoraires à l'hôpital public "indécents""Autorisés à exercer une activité libérale au sein même d'un hôpital public, certains chirurgiens en profitent pour pratiquer des tarifs indécents", écrit le magazine consumériste dans son numéro de mars, au terme d'une enquête qui a duré plus d'un an et s'est heurtée à de nombreux obstacles.

Dans son enquête, menée avec l'appui logistique de Santéclair, filiale commune à plusieurs complémentaires santé, 60 millions de consommateurs entend révéler "l'ampleur" du secteur libéral au sein des hôpitaux publics.

Sur un total de quelque 45.000 praticiens du public, 4.524 exercent une activité privée au sein de l'hôpital et parmi eux 1.824, relevant du secteur 2, fixent librement leurs honoraires pour certains patients ayant voulu être soignés par eux, selon des chiffres de 2010.

Réduire le délai d'attente et choisir son chirurgien se paie au prix fort

Le processus des actes privés à l'hôpital est le suivant: un patient veut être traité par un "mandarin" de renom et/ou ne veut pas attendre plusieurs semaines ou plusieurs mois; il sollicite alors d'être pris en privé, diminuant ainsi sensiblement son délai d'attente mais ... au prix fort.

Ainsi pour une opération simple, celle de la cataracte, dont le tarif conventionné (remboursé par l'assurance maladie) est de 271,70 euros, un patient pourra avoir à débourser jusqu'à 1.490 euros s'il choisit un "ponte" de l'Hôtel Dieu à Paris. Même avec dépassements d'honoraires, il n'aurait payé que de 511 à 777 euros dans une clinique privée, selon le magazine.

Certains praticiens de l'hôpital Cochin, toujours à Paris, facturent jusqu'à 4.250 euros la pose d'une prothèse de hanche, alors que le tarif conventionné se limite à 459,80 euros.

Sur une quarantaine d'actes médicaux la moyenne des dépassements oscille entre 68 et 408% du tarif Sécu mais "il n'est pas rare que les montants facturés atteignent des taux supérieurs à 1000%", écrit 60 millions de consommateurs qui affirme s'être heurté à de nombreuses difficultés pour obtenir ces chiffres, tant auprès des agences régionales de santé, des hôpitaux que de l'assurance maladie.

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

21 réponses pour “Des dépassements d’honoraires à l’hôpital public “indécents””

  1. Daniel dit :

    Que les medecins aient des consultations privées sur hopital public c’est tolere et admis par has et directeur hopital mais il y a trop d abus les medecins privés viennent de plus en plus faire des “vacations” dans le public et impose leur depassement et des yemps supplementaires c’est honteux et reel histoire qu ils restent.

  2. dan13 dit :

    un professeur d un hopital public de Marseille a demande 3000 euros de depassement a un patient opere du dos ….et a rempli une feuille de soin de ce montant……….

  3. Bernadette dit :

    @Andrea Sohier : on peut s’indigner pour les 2 et mener plusieurs combats de front. Même si certains te paraissent insignifiants, ils ont une importance de fond

  4. visiteur dit :

    Au CHU à Strasbourg c’est entre 800 et 3000 euros le dépassement pour être opéré par un mandarin en vasculaire.

  5. Danielle13 dit :

    Un professeur d un hopital public de Marseille à fait régler un dépassement d honoraires de 3000 euros pour une operation de vertébrés dorsales…..en remettant au patient une feuille de soin de ce même montant!!!!!!!!!!!!

  6. Cendrine dit :

    c’est honteux ! toujours les mêmes qui paient !!!

  7. Laetitia dit :

    Petit à petit l’hôpital se privatise … Et sur le dos de qui … Des patients !

  8. Andrea dit :

    même les parking ont des prix exorbitants!il faut reduire les visites aux malades!!une honte!!!!!!et on s indigne avec le mademoiselle!!!alors que l on devrait se revolter contre ces medecins qui s engraissent sur le dos de malades!!!

  9. Fred75 dit :

    Dans un hôpital miteux de l ouest parisien les parturientes paient 1000 euros leurs accouchement pour ne pas être accoucher par une Sage Femme.

  10. Véronique dit :

    Ou serment d’hypocrite pour certains d’entre eux!!!

  11. Stéphanie dit :

    Mais où est le serment d’hypocrate ????

  12. Laura dit :

    Actu soin : toujours pas mon caducé! J’ai eu le mag mais pa de caducé?

  13. Adam dit :

    Ah le rapport des médecins et des chirurgiens avec l’argent, un jour il faudra faire une grande enquête ! Tout ça se sait… Mais les autorités sanitaires ferment volontairement les yeux…

  14. Jeanine dit :

    tout à fait d’accord av toi meme si on dit que la santé n’a pas de prix

  15. Veronique dit :

    Je ne suis pas etonnee…du TOUT!
    Et tout ce qu’on ne sait pas….

  16. Magali dit :

    Scandaleux, mais ce n’est pas un fait nouveau !!!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
207 rq / 2,875 sec