Le nouveau président de l’Ordre infirmier répond à ActuSoins

Alors que l' est désormais dans l'incapacité de faire face à ses charges et est plus que jamais en danger de disparition, David Vasseur son nouveau président par interim a accepté de répondre aux questions d'ActuSoins.

Ordre InfirmierQuel est votre cursus ?

Je suis infirmier depuis 1994, IBODE depuis 1998. J’ai exercé essentiellement dans le secteur privé, notamment au bloc. J’ai été en 1995 responsable d’un bloc opératoire dans une clinique de la métropole lilloise.

Rentré en 2001 comme formateur à l’école d’IBODE de Lille, je suis aujourd’hui formateur à l’institut de formation d’infirmiers de bloc opératoire et en IFSI.

Vous qualifiez vous même la situation financière de l'Ordre de critique. Quels sont les prochaines étapes ?

Je dois assurer l’interim. J’aurais pu partir, mais j’ai choisi d’assumer, parce qu’aujourd’hui l’Ordre compte plus de 143 salariés.

Mon objectif majeur: pérenniser l’ordre dans son ensemble. Vient ensuite la sauvegarde de la dignité des salariés qui constituent cette institution. Je prendrai toutes les mesures pour sortir de cette crise, en espérant que nos partenaires fassent la même chose.

Qu’attendez-vous alors des pouvoirs publics, du ministère de la Santé en particulier ?

Tout simplement un indice de confiance un peu plus fort, ce qui pourrait modifier la donne, notamment vis-à-vis de notre organisme prêteur.

Dominique Le Boeuf à qui vous succédez, a toujours refusé d’admettre des erreurs ou des maladresses de gouvernance et de gestion, mettant en cause uniquement des facteurs extérieurs, notamment politiques et syndicaux. Est-ce également votre avis ?

C’est une responsabilité collective. Nous avons toujours voulu faire ce qui était le mieux. Un Ordre fort, à la mesure de notre profession.

Avec la démission de Dominique Le Boeuf, j’espère un nouveau souffle, un signe fort vis-à-vis de nos partenaires.

Qu’est-ce qui pourrait, selon-vous, amener les infirmiers à s’inscrire massivement ?

Depuis qu’on a répondu à la demande des IDE en baissant la cotisation des salariés, on a eu des signes encourageants. Des départements se sont vu doubler leurs inscriptions. J’ai d’ailleurs eu la surprise de constater que près de 50% des inscrits au tableau sont des salariés.

Moi, je ne veux pas partir en guerre. Je veux démontrer que cet ordre est utile à notre profession. Il y a clairement de la place pour tous, syndicats et autres institutions.

Propos recueillis par Thomas Duvernoy

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

103 réponses pour “Le nouveau président de l’Ordre infirmier répond à ActuSoins”

  1. FX ide assis derrière un bureau dit :

    un Ordre reste et restera indispensable aux IDE si l’on veut que cette profession évolue, jamais les IDE n’ont été capables de se défendre, dans une profession majoritairement féminine où la culture du conflit et du face à face est inexistante, la soumission est de coutume : on accepte tout jusqu’à épuisement et on démissionne ou on quitte ce métier. mais on ne reste pas pour faire grève, se battre et s’opposer à la hiérarchie. (la féminisation d’une profession apporte des qualités mais aussi des défauts ). D’où la nécessité d’une entité représentative pour nous représenter face au gouvernement, les médecins l’ont bien compris , ils n’usent pas des syndicats pour se faire entendre mais de leur ordre.
    Hors depuIs sa création, qu’a fait cet ONI pour appuyer nos revendications auprès du gouvernement (valorisation financière du métier, conditions de travail, retraite…) ?
    jamais je ne l’ai vu interpeler le ministre de la santé.
    L’une des priorités de l’ONI est de “fliquer” les IDE en activité, de démasquer les “faux diplômés (je ne savais même pas qu’il en existait autant pour que cela devienne LA priorité de lutte ), mais jamais je ne me suis, ou plutôt NOUS, ne nous sommes jamais retrouvés dans les buts de cette organisation….jamais.
    Alors aider à financer plus de 140 salariés, leur permettant ainsi de ne plus souffrir en milieu hospitalier comme mes collègues …non.
    Si ces salariés avaient tapé du poing sur la table face aux représentants de l’Etat pour que l’on puisse être entendus et reconnus comme des gens indispensables au pays…..j’aurais été prêt à payer cette cotisation, voir plus…
    ON me paie si l’on veut que j’exerce ma profession, je n’ai pas à dépenser mon argent pour travailler….CQFD

  2. Rosette dit :

    Je suis plus qu’écoeurée par tout ce qui était prévisible depuis des mois!!!Je devine que les vrais responsables de ce gachis ne seront jamais mis en cause…Il est facile et lache de démissionner avant
    que le bateau ne coule alors que l’on n’a pas su gérer et que la transparence des dépenses n’a jamais
    existé.C’est le capitaine qui aurait du couler avec le navire car il n’a pas su le manoeuvrer!!

    • mag dit :

      @ rosette,
      Ben nous nous sommes très très content que le bateau est enfin coulé, et j’espère que personne n’ira rechercher l’épave de cette chose immonde!!! Il n’y a aucun trésor dedans, alors laissez la pourrir et que l’on en parle plus…

  3. syndicat RESILIENCE dit :

    appel à manifester contre l’ordre le 27 juillet à Châteauroux

    nous dédions notre future victoire contre le beurk infirmier à Gisèle, kiné résistante qui refuse jusqu’au bout la soumission ordinale …

    RESPECT !

  4. Pseudo dit :

    nous n’avons pas demandé à avoir cet ordre !! jamais !!!
    il est juste qu’il se casse la figure !!
    bye bye honni !!!

  5. hugues dechilly dit :

    58 421 est le nombre de cotisants avoués par l’oni, chiffre repris par le ministre de la Santé dans sa lettre à la bred en date du 21 juillet …

    ces chiffres confirment donc ce que nous savions depuis le début : plus de 40% des inscrits ne cotisent pas à l’oni …

    6 000 000 est la somme que le ministre annonce comme étant nécessaire à l’oni pour pouvoir continuer à fonctionner, oni qui dit espérer atteindre les 110 000 cotisants en mars 2012 …

  6. petit( gros!) problème dit :

    pour moi .. le petit problème (gros!) avec l’ordre infirmier … c’est que les pro veulent me (nous) forcer à y adhérer ….
    ils ont débarqué de nulle part , ne nous ont pas informé , ni sur qui ils sont , ni sur ce qu’il voulaient nous vendre … Et surtout , ils ne nous laissent pas le choix : “ou tu payes tous les ans la somme que nous fixons nous même , et on te fiche la paix , ou tu ne peux pas travailler avec ton diplôme d’état d’infirmier “… (cela me rappelle certaines pratiques …. euh …. ?)
    Avouez que c’est quand même raide à avaler .. et que c’est légitime de la part de celles et ceux qui ne sont pas d’accord de se défendre … , non ??????
    L’argument de maintenir l’ordre pour sauver 143 salariés et irrecevable pour moi … Ou travaillaient ils avant ? à quoi servent ils à l’ordre .. ?
    de toute façons je n’ai pas envie de payer de ma petite poche d’infirmière , des chargées de relations publiques , des secrétaires , des juristes … etc etc .. j’ai quand même le droit non ? !!!!!

    Et pour finir , j’ai quand même pris la peine de me renseigner sur les fonctions de l’ordre infirmier … et bien franchement , je n ‘ai rien lu qui concrètement pourrait m’apporter un plus dans ma vie professionnelle , que des mots et du vent , des trucs de cadres et de communicants , du vent et du vent (des trucs en vogue dans la société actuelle , du vent et du vent )
    Et je n’ai rien lu non plus de concret et de réaliste sur ce que l’ordre pourrait apporter de positif aux malades de notre pays …
    37 millions d’euro pour ça …. cela fait cher du courant d’air …..

    Bref …. pour moi (et toutes mes collègues d’ailleurs !) l’ordre infirmier est inutile et dispendieux , il ne peut prétendre à nous représenter et sa disparition ne nous fera pas verser une larme …..

  7. VTFF !! dit :

    je serais tenté de dire : Mickey , vas te coucher , mais je vais être censurée …..
    comprends donc cela : les infirmières de France ne veulent pas d’ordre !!!!!!!

  8. VTFF !! dit :

    tu parles d’un cursus …
    pour ainsi dire , Mr n’a jamais été infirmier ……..JAMAIS !!!!!
    de toute façon , jamais je n’accepterai de payer pour exercer …. quelque soit les motivation de l’élite qui prétend parler pour moi et me gouverner …..

  9. je n'en veut pas non plus !!!! dit :

    de cet ordre qui menace et empêche de pratiquer ce que notre diplôme d’état nous autorise à pratiquer ….

  10. tout est dit !!! dit :

    à tout jamais non à l’oni , indigne des infirmières !!!!! (mis en place sans notre avis et dirigé par des non-infirmières qui nous méprises )
    pas une structure coercitive de plus sur nous !!!!!!! .
    Lâchez nous et laissez nous l’intelligence d’adhérer à ce que nous voulons , ne fusse qu’au club tricot de trifouillis les oies !!!!
    et je vous emm……. !(les acharné(e)s glandouilleurs et euses de l’oni !!! )

  11. Anne-Clé Acj dit :

    L’ordre du phénix c’est dans Harry Potter, pas la peine de vouloir nous faire la même chose. !!!

  12. Laetitia Caquard dit :

    j’dirais meme mieux ca existe encore ????

  13. syndicat RESILIENCE dit :

    comme nous l’avons annoncé hier, de nouvelles infos plus qu’inquiétantes nous sont parvenues, après les vérifications d’usage, elles ont été diffusées aux adhérents de RESILIENCE …

    les démissions – à tous niveaux – s’ammoncêlent entre celle de la pdt du croi Bretagne en date du 9 juillet et à un moindre niveau, les deux standardistes du siège ordinal qui ont fuit les lieux il y a plus de deux semaines, sans parler de la dir’com qui – en pleine tempête – prend ses 5 semaines de congés pour revenir juste au moment de la fermeture définitive vers le 15 août ?

    les salariés du groupe ordinal qui viennent d’élire leurs délégués ont des raisons d’être inquiets car les grandes manoeuvres en cours – ultime entourloupe ? – ont de quoi refroidir plus d’un président départemental ou régional …

    nous publierons donc un communiqué dans la journée, une fois toutes ces informations rassemblées …

    http://www.syndico.exprime toi.net

  14. Claude Sciolla dit :

    l ordre infirmier ca existe ca???

  15. oni-non-merci! dit :

    Un bon vers s’achète chez Moulinot ! bientôt on va pouvoir passer commande de deux ou trois tonnes pour bouffer toute la pourriture qui tient encore accrochée aux branches de l’honnibeurk.

    Bientôt aussi on va se payer un bon verre à boire cette fois; et comme aux enterrements on lèvera le coude à la santé des vaillants combattants anti-honnibeurk.

    Un verre ça va : des vers ? bonjour le Beurk !

    M. le Président, dépêchez vous de déposer le bilan car lorsque la loi vous y obligera, on viendra chercher votre responsabilité personnelle. Etes-vous naïf ? avez-vous été placé en première ligne contre votre volonté ? Auriez-vous une âme de martyr ?

  16. shanara13 dit :

    Quoi que certain(e)s en disent, bienvenue aux étudiants qui, étant l’avenir de la profession, s’intéressent à tout ce qu’il se passe.
    Qu’ils interrogent, soient curieux est tout à fait légitime et à leur honneur.
    Les envoyer paître est “anticonfraternel”, et démontre un manque de respect certain pour bien d’autres collègues.

  17. syndicat RESILIENCE dit :

    14 juillet : feu d’artifice ordinal, la fête continue …

    en ce 14 juillet 2011, fête de la Liberté, de la Fraternité et de l’Egalité, le feu d’artifice ordinal sera grandiose … et certainement le dernier …

    de nouvelles informations nous ont été livrées – comme d’habitude à l’insu de notre plein gré – et dès qu’elles auront été vérifiées/validées elles seront lisibles sur le site, prioritairement pour les adhérents à RESILIENCE …

    nous vous souhaitons donc un joli feu d’artifice et des réjouissances ensoleillées …

    http://www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE

  18. Aleks Andre dit :

    Moi aussi ça commence à me saouler…

  19. lio dit :

    DE en 94
    responsable de bloc en 95
    specialisé en 98
    ce cursus m’interpelle !!!!!

  20. papillon dit :

    Avec ou sans cotisation, l’ordre c’est NON!
    Et vive Les résilients…

  21. Marnia Mahboub dit :

    Aura t’on la paix un jour avec cette fumisterie ?

  22. gogo dit :

    diplomé en 1994, responsable de bloc en 1995 ??? mais faut le reconnaitre, ce monsieur est courageux de recuperer ce qui reste du bébé.
    remarque c’est un interim d’un mois à tout casser

  23. louloumozart dit :

    rappel du nouveau président aux employeurs de Lozère,quelqu’ils soient, de faire inscrire les infirmier’e)s au conseil de l’ordre….En précisant qu’ils sont dans l’illégalité.
    Menace déguisée !

  24. furiousnurse dit :

    Ce qui m’étonne c’est que j’avais cru que le bureau national était élu pour 2 ans en date du 14/1/2009 ?
    que la moitié des membres départementaux étaient élus le 24 avril 2008 pour 2 ans, quand on a voté, puis ils se sont octroyés 50% de durée de mandat en plus !
    Aux salariés de l’ordre, faites comme la dircom Lanlo, prennez ce que vous pouvez encore prendre: vos congés payés !

  25. MSIS dit :

    Je suis ESI, je n’ai pas forcement d’avis bien défini sur l’ordre, mais quand je lis que l’ONI est en cessation de paiement avec une dette de je ne sais pas combien de millions, je me pose la question de savoir ce qu’ils en ont foutu de tout ce fric ??? C’était petits fours à volonté tous les jours ?
    143 salariés !!! Mais ils font quoi comme boulot ?
    Et le pompon ! C’est un formateur et non un IDE qui nous représente. Ils sont pour une bonne majorité déconnectés de la réalité du terrain !
    En revanche, je n’ai rien contre un ordre car je suis idéaliste mais un ordre où le bureau bouffe au resto tous les jours, te tape sur les doigts mais te défend très peu non merci je n’en veux pas !

  26. l'épuisée dit :

    Vous imaginez la situation:
    Vous êtes infirmière libérale à la montagne, vous faites 120 bornes par jours de route de montagne, pluie neige, verglas, touristes… Vous tombez malade a 35 ans, depuis le début vous vous opposez aux menaces d’interdiction d’exercer et les autres pressions de l’ordre. Comme vous êtes dans le trou du cul du monde et que personne ne veux faire votre métier mais tout le monde est content de vous trouver là quand ça ne va pas . Vous galèrez pour trouver un remplaçant.
    Vous trouvez un professionnel qui veux bien vous aider 5 jours par mois pour souffler vous soigner, il va s’inscrire à la ddass. Il veut s’inscrire à la CPAM…. Et là il ne peut pas car il n’est pas inscrit à l’ONI…..
    Vous êtes toujours malade, il n’y a pas d’autre remplaçant dans les 100 km environ, vous êtes pus que jamais contre le racket de l’ONI.
    Bienvenu dans mon monde.

    • passagère dit :

      Mille similitudes à ta situation. Pas un jour de repos depuis des mois. Dernières vacances :15 j en juin 2009. Menacée de déconventionnement, dénigrée par les “ordineux” du patelin, courriers anonymes, appels anonymes, insultes, tribunal d’exception pour tenter de briser ce qui me porte : ma profession. Mon diplôme. Courriers mensongers signer de ce truc. Et re-menaces, boites aux lettres fracturée, etc…ça fait deux ans que ça dure.
      Malgré cela, je redis, j’affirme encore, après deux ans de galère :
      AVEC OU SANS COTISATION, L’ORDRE INFIRMIER C’EST NON !

  27. Pseudo dit :

    Bienvenu à David Vasseur.
    C’est respectueux envers les salariés de l’ordre d’assurer l’intérim.

    Mais c’est tout. Je remarque tout simplement que dans vos réponses, pas un seul mot aux premiers concernés : les IDE professionnels tout simplement. Vous parlez des “partenaires”, c’est tout. Et c’est le problème de la création de l’ordre qui n’a pas su s’adresser d’abord aux infirmiers. Les partenaires viennent ensuite.

    Assurer l’intérim, oui. Mais jusqu’à son terme, la cessation de paiement.

  28. louloumozart dit :

    Bien dit shanara. Et toc…(estocade?).
    Quant à moteur,tu as raison ! serais à la retraite d’ici là !
    je le redis : refusons d’adhérer,qu’on nous interdise de bosser et voilà une belle catastrophe sanitaire !
    L’oerde c’est NON,avec ou sans cotisation !

  29. moteur à réactionq dit :

    1000 nouveaux inscrits par moi (par l’autre) donnent 400 mois, donnent 33 ans pour inscrire les quelques infirmiers et infirmières non membres qui sabotent l’ordre en n’adhérant pas. Patience, 33 ans, c’est demain. La BRED n’a pas de soucis à se faire.

  30. quelle po’v trume,encore une bonne tete de vainqueur,on n’en veut pas de leur truc a la con,avec ou sans cotisation,l’ordre c’est NON!!

  31. Valou dit :

    Je ne suis pas pro ordre mais il ya quand même de la vérité dans ces propos
    La taulière était trés autoritaire, peut être que l on peux faire un truc sympa

    • cedr1c dit :

      genre SM? Y’a le choix, entre la menace d’exercice illégale, celle de déconventionnement ou le passage près des hommes en uniformes avec leur jolie matraque…

      Les décisions de la présidente ont été votées, et c’est le même conseil national, qui ne compte pas organiser d’élections, d’ailleurs (avec quel argent?). Statut quo, si ce n’est qu’on change la tête du mec qui parle.

    • hugues dechilly dit :

      les problèmes de gestion de l’oni que ce soit avec l’ancienne ou le nouveau dirigeants resteront les mêmes car bien au delà des critiques qui peuvent être faîtes à la présidente Leboeuf, les décisions ont été votées en conseil national, sous le regard et la validation du conseiller d’Etat qui est le représentant du ministère et qui doit valider ou non les actes en fonction du droit …
      il est bien facile de charger l’ex présidente quand on a voté et donc validé les décisions soumises aux voix du conseil …
      pour mémoire, cette même présidente a été revalidée par deux fois en cnoi alors qu’elle n’était pas obligée de le faire car élue démocratiquement et triomphalement (selon la presse de l’époque) par 38 voix sur 52 contre les mêmes qui ont passé du temps à lui casser du sucre sur le dos …

      enfin, il y a un autre gros problème auquel il n’est jamais fait référence au sein de ce cnoi : la rivalité permanente entr lee clan des salariées et celui des libérales …

      donc bien au delà del a personnalité de Dame Leboeuf, les problèmes restent les mêmes …

  32. shanara13 dit :

    Mensonges.Encore des mensonges et toujours des mensonges !
    Ne cesseront-ils donc jamais de se la raconter genre “grand protecteur” ?

    Mr Vasseur, avez-vous donc “oublié” les lettres de menaces envoyées aux directeurs/trices d’établissement les intimant de faire flancher les professionnel(le)s ? Et surtout les nouveaux/elles diplômé(e)s ? Avez-vous “oublié” que certain(e)s DRH ont clairement menacé de ne pas titulariser si pas d’inscription ??????
    Avez-vous oublié les courriers envoyés aux cpam leur intimant d’user de déconventionnement ?
    Avez-vous oublié les doubles cotisations exigées auprès des étudiants et libéraux ???

    Avez-vous oublié avoir été vice-président et par cela, avoir secondé Mme Leboeuf dans l’ensemble de ses stratégies et NE PAS VOUS Y ÊTRE OPPOSE ???

    Mr Vasseur, vous avez la mémoire courte !
    Vous n’avez, apparemment que celle qui vous arrange !!

  33. ridfa69 dit :

    10 ans qu’il ne bosse plus au de collegues ide ou de patients;
    Y avait pas d’ide dispo pour le poste, dommage l’ordre coulera sans avoir jamais eu à sa tete un ide de base.
    Bon moi je m’en fou sa m’arrange qu’ils coulent mais quand meme

  34. cedr1c dit :

    Ravi de voir que l’ordre compte sur une intervention extérieure, quasi divine, pour s’en sortir. C’est l’indépendance que l’on nous promet?

  35. anti ordre dit :

    on prend quasi les mêmes et on recommence en nous disant que c’est nouveau, que le monde est beau, que le soleil brille, que le climat s’apaise…
    ben nous, on n’a pas changé, on est toujours là et on n’en veut toujours pas !

  36. Mary Potter dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=YBYtkNc7dMY&feature=share here you are, un petit apperçu de ce que l’on peut cogiter dans sa tete après un drame pareil. vous appuyez sur cc , et vous obtenez la traduction. cet homme demande si nous sommes des cochons ou du bétail… bonne questions. je me la pose aussi et vous?

  37. eusèbe dit :

    Et bien voilà qu’ils essayent de nous la rejouer, comme dirait l’autre, “dans un climat apaisé”.

    Les gens en ont plus qu’assez de cette monstruosité, de ces personnes parasites qui ont gaspillé un argent considérable pour un résultat (lequel déjà ?) pitoyable.

    Ce truc n’a jamais été voulu par la majorité et est arrivé ce qui devait arriver ; le bon sens voudrait qu’enfin on tire un trait sur cette parenthèse honteuse.

    Le temps des beaux discours de propagande est terminé, on ne s’est pas fait avoir une première fois, ce n’est pas pour se laisser tenter à la deuxième tentative.

    Désormais, c’est de l’acharnement.

  38. Desourcesure dit :

    DELIRANT, NOUS SOMMES DE PLEIN PIED DANS LA SCHIZOPHRENIE !!!!!!

  39. Mary Potter dit :

    et bien ça tombe bien, j’ai justement une grande question ethique a poser depuis plus de trois mois, soit depuis la catastrophe de fukushima:”en tant que soignants, nous sentons nous prets et préparés, a une eventuelle cata nucléaire?” il me semble que c’est une question qui depuis cinquante ans que le nucléaire existe, n’a jamais été posée…et au vu de l’absence de traitements, de formation sur le sujet, cela meriterait un réel debat soignant, mais aussi social.a un moment ou les citoyens remettent en question cette energie banalisée via notre interrupteur electrique, il serait bon de savoir si oui ou non , il y a une réelle reponse thérapeutique,e tdes précautions de soins , au sein d’un fonctionnement hospitalier, en passant par les structures privées egalement….je pose cette question car je me sens vraiment désemparée.faisant partie du groupe fukushima information, je vous ai transmis l’etat de pollution du pays , au Japon, et les commentaires d’alex qui explique bien la prise de conscience de cette energie et ces danger(on ne réagit plus pareil quand une centrale nucléaire explose a 200 km de vous)..; mais jusque la , je n’ai aucune réponse. je doute fort que le plan rouge et blanc nous donnent des indications thérapeutiques et de conduite a tenir adequates, a ala fois pour soigner mais aussi se protéger.en espérant obtenir une reponse a mon sujet. merci de m’avoir ecoutée.

  40. Mélanie F. dit :

    On rêve.
    Ce collègue infirmier (et non sociologue) prend la peine de se faire connaitre quelques jours après la démission de l’ex taulière, et que lit-on ?
    Des enragés l’insultant GRATUITEMENT sans le connaitre.

    Il y a d’autres moyens intelligents de se faire entendre vous savez.
    L’insulte est la marque des faibles, quel que soit le débat.

    • cedr1c dit :

      C’est pour cela qu’il n’y a pas de cotisations, chère amie.
      Pour l’instant, l’ordre n’a pas l’air de vouloir entendre, peut être que la cessation de paiement rendra l’ouïe à ces personnes.

      • Mélanie F. dit :

        Oui, c’est sûr les conseillers ont insulté Hugues Dechilly dans son portrait sur Actusoins.
        C’est un peu puéril non ces façons d’insulter publiquement et gratuitement quelqu’un qui est interviewé pour la 1ère fois.
        Mais non, cautionnez, ça vous rendra plus grand et fort, et beau, et intelligent aussi.

        • cedr1c dit :

          Qui vous dit que certaines personnes hors ordre ne se sont pas fait insulter lors des réunions de cnoi. Qui vous dit que les élus ne s’insultent pas entre eux?
          En attendant, ce monsieur qui via sa clique a menacé des collègues, en a envoyé une au commissariat peut bien à mon avis recevoir un retour de bâton de ce type.

          Vous voulez qu’on le plaigne? Enfin, je vous précise quand même que les insultes sur d’autres élus ont été le fruit d’onistes ces derniers temps, les anti ne voulant tout simplement plus de structure.

          Après, vous pouvez vouer votre amour à l’ordre et à Mr Vasseur, je n’y vois aucun problème.

          • Mélanie F. dit :

            Ha bah si on peut insulter alors:
            Trou d’balle.

          • cedr1c dit :

            Lisez juste lmes message laissés par passagère et l’épuisée, et vous verez que ce que l’ordre a fait vivre à certaines collègues va bien plus loin que des insultes (ces messages parlent d’appels anonymes et d’autres choses bien joyeuses).

            Pour vos insultes, si ça vous soulage, allez-y.

    • mAtlepirAt dit :

      dans le monde révé de ce monsieur ce n’est pas un collègue mais un CONfrère;)

  41. Si au moins nous avions été correctement informés… Toujours pas compris le pourquoi du comment, même si sur le papier je trouvais ça bien “l’ordre infirmier” …

  42. Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre… On ne veut plus de cet Ordre… Non, non, non!

  43. Mag dit :

    Aie aie aie!!! Mais comment on peut être bouché a ce point la!!!! On en veut pas du truc qui pue!!! En 5 ans rien a changé et lui il croit que hop la coucou c’est moi, le gentil président, viendez petites infirmières naïves rejoindre le monde merveilleu des bisounordres!!!! Non mais je rêve!! On a dit non!!! Non non non et tjs et encore non!!!!

  44. infirmier masqué dit :

    le nouveau – intérimaire – s’y voit déja …

    à peine relevé du cnoi de vendredi dernier, le nouveau président – intérimaire – de l’oni veut rassembler et faire dans le consensus … voir sur le site … le discours ordinal somme toute bien ordinaire …

    il a donné une interview à Actusoins c’est donc qu’il n’a pas besoin – lui – d’une chargée de com à 7000 euros brut / mois …

    avec le président intérimaire Vasseur comme avec l’ex taulière Leboeuf, l’ordre infirmier c’est non et toujours et encore non !

    avec ou sans cotisation, l’ordre infirmier c’est NON !

  45. harfangs dit :

    m’enfin ,il est bouché à l’émeri ou quoi ,LE MACHIN INUTILE ON N’EN VEUT PAS UN POINT C’EST TOUT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  46. bernt01 dit :

    Encore un qui n’est pas plus légitime que les autres et de surcroit nous dit sa vérité, ce qui voudrait être la réalité. On rève devant une telle mauvaise foi et au lieu de la geule il à plutôt la pratique de la langue de bois… Pour info Chers amis IDE, sachez que les statuts de l’ordre ne comprènent que les IDE et rien d’autre. Les cadres, les cadres supp, les formateurs d’IFSIS etc, ne peuvent pas être membres.Quand aux autres qui font force de loi, ils ont noyautté à leur profit largement cette organisation maffieuse, organisée autour d’un rackett de professionnels déjà terriblement malmenés. Amitiés à toutes et à tous… Z le chien… Non, Zorro le vengeur masqué.

  47. 143 personnes embauchees pour l ordre mais pour quoi faire ,depuis qu ils y sont qu ont ils faits ,en tout dans mon quotidien rien n a changé ,qu ils aillent voir sur le terrain au lieu de parler que de la cotisation

    • Olive dit :

      Merci de bien vouloir respecter les employés qui n’ont eu de cesse de donner le meilleur d’eux-mêmes pour répondre aux demandes des infirmier(e)s et des patients.
      Ce sont 143 personnes qui risquent de se retrouver sans emploi !

      • cedr1c dit :

        Je conseille juste aux employés de bien lire leurs contrats, et de bien s’entourer, il y a matière…

      • heretik56 dit :

        c’est à dire ? qu’est ce qu’ils ont fait de concret !!

      • mAtlepirAt dit :

        ça suffit les donneurs de leçons ,fallait réfléchir avant de faire n’importe quoi en spolliant la voix des IDE si ces 143 personnes sont aux chomages faut s’en prendre aux illuminés qui ont cru avoir la mission divine de devoir représenté la profession en les taxant pour assurer, en plus ,des missions de sevices publics.

      • hugues dechilly dit :

        nous n’avons jamais rien dit ou écrit qui pourrait aller à l’encontre des salariés de l’oni, hormis ceux du siège qui n’ont bien évidemment pas les mêmes conditions de travail que les salariées de province …
        nous savons que vous ne gagnez pas 7000 euros/brut/mois comme certains directeurs du siège de l’oni et que si vous êtes amenés à être au chômage vous serez bien moins indemnisés qu’ils ne le seront …
        vous avez élu, me semble t-il, des délégués du personnel il y a quelque temps …
        c’est à eux de jouer pleinement leur rôle dans ce possible licenciement économique en défendant vos droits et vous en avez …
        enfin, comme tout salarié doit le faire en pareil cas, je vous recommande de lire et de relire votre contrat de travail, de le faire lire par un spécialiste du droit du travail …
        enfin quand vous dîtes avoir donne rle meilleur de vous même pour répondre aux demandes des infirmiers et des patients, sachez que nous ne vous avons rien demandé et que nous continuerons à nous battre pour obtenir l’abrogation définitive de l’oni que nous n’avons – là aussi – jamais demandé …

        • Olive dit :

          Mais les employés n’ont rien fait de mal à part faire le travail demandé.
          La dame à qui j’ai répondu s’est demandée ce que l’on avait pu faire…
          Juste travailler, et gagner notre vie !
          Nous avons bien compris qu’une majorité d’infirmiers refusent l’Ordre mais les 100 000 inscrits n’ont pas été inscrits avec le couteau sous la gorge. Je pense que c’est une grande perte pour la profession mais je n’insisterai pas là dessus, vu que je ne suis pas infirmière et que je ne perd q’un emploi pas la valorisation de ma profession.

          • mAtlepirAt dit :

            les 100000 ont juste été menacé d”exercice illegal donc d”amende et de prison alors l ‘argument de couteau sous la gorge n ‘est pas pertinent

          • anti ordre dit :

            @ Olive

            nous compatissons au sort des employés de l’oni, mais demanderiez-vous à 500 000 IDE de subir à vie la maltraitance et le joug de l’ordre juste pour sauver l’emploi de 143 personnes ?

            je sais que c’est dur à entendre mais c’est la réalité

            chacun voit midi à sa porte

            et si ! beaucoup ont été inscrites avec le couteau sous la gorge, et ça vous le sauriez si vous lisiez un peu les forums traitant du sujet de l’ordre : l’innocence n’est plus de mise à l’heure actuelle

          • cedr1c dit :

            Olive, j’espère juste que vos employeurs auront eu l’aimabilité de vous faire part des conversations du national concernant vos contrats, et vos emplois.

            Pour le reste, dans les 100 000 inscrits, il y a eu des menaces de déconventionnement, et d’exercice illégal. c’est aussi ce qui explique le faible renouvellement de cotisations.

            Bon courage pour la suite de votre vie professionnelle.

          • hugues dechilly dit :

            encore une fois ce n’est pas contre les salariés de l’oni que nous avons des griefs …

            maintenant affirmer que vous n’avez rien fait de mal, çà c’est vous qui le dites … ou peut être n’en aviez vous pas conscience mais :

            lorsqu’une infirmière est convoquée au commissariat pour se voir reprocher un exercice illégal avant que la plainte ne soit classée sans suite …
            lorsqu’une infirmière se retrouve du jour au lendemain sans revenus car déconventionnée au seul motif d’exercice illégal avant d’être réintégrée et le croi débouté, une fois de plus …
            lorsqu’une infirmière est convoquée en chambre disciplinaire pour exercice illégal alors qu’elle n’aurait jamais du l’être puisque non membre de l’ordre et que cette affaire se poursuit au tribunal contre l’ordre infirmier départemental …

            maintenant avant de vous faire embaucher dans une prochaine boite, assurez vous de savoir ce qu’elle fait et de quoi elle traite …

            bien avant de commencer à fonctionner et de s’installer l’oni était déjà rejeté par plus de 85% de la profession et ces chiffres n’ont jamais été dementis sauf par l’ordre lui même … et on voit le résultat …

            d’autres que vous, à des niveaux de responsabilités bien supérieurs et à des niveaux de salaires bien supérieurs – au sein de l’oni – ne se posent même pas la question et sont partis en congés pendant 5 semaines juste histoire d’être de retour pour enterrer le machin …

            enfin, faites – avec vos collègues – la liste des cdoi et autres croi qui sont fermés en juillet et/ou août au moment même où les responsables nationaux de l’oni demandent aux ide de venir en masse s’inscrire pour sauver ce qui peut encore l’être … et au même moment où ils n’hésitent pas à partir en congés quand la “maison brûle” …

            vous avez élu des délégués du personnel il y a peu, c’est à eux de vous aider à défendre vos droits …

        • Francis Leroi dit :

          Toi t’as rien demandé parce que t’es trop obtus pour te poser des questions et que tu n’en a rien à fiche de l’exercice et de la déontologie infirmiers, ce qui laisse penser que ton syndicat croupion n’est qu’un truc de carton pâte pour geeks désœuvrés et pas un vrai syndicat infirmier. Mais chaque jour des dizaines d’infirmiers posent des questions d’exercice à l’ordre et sont bien contents d’avoir enfin des réponses que ni leurs cadres, ni les syndicats n’ont jamais été foutus de leur donner.

          • hugues dechilly dit :

            et bien pour t’en rendre compte avant d’affirmer ce que tu ne connais pas vas donc faire un tour sur le site de RESILIENCE (c’est gratuit) et prends le temps de lire ce que le syndicat de geeks désoeuvrés fait pour les collègues convoquées au commissariat pour un soit disant exercice illégal, pour celles et ceux qui sont convoqués en chambre disciplinaire alors qu’elles ne sont même pas membre de la secte ordinale, pour celles et ceux qui sont déconventionnés et qui l’apprennent par les patients avant même d’en être avertis par la cpam, pour celles et ceux qui refusent de se soumettre à cette structure qui est toujours rejétée par plus de 85% de quelques 510 000 personnes …
            et expliques nous donc pourquoi, si les cadres / cadres sup auxquels tu fais allusion n’ont jamais été foutus de répondre aux ide dans les services – comme tu le l’affirmes – pourquoi le seraient – ils plus (ces mêmes cadres et cadres sup qui ont squatté/verrouillé l’oni) une fois membre de l’ordre infirmier ?
            pour ce qui est des autres syndicats je leur laisse le soin de te répondre …

      • syndicat RESILIENCE dit :

        Si vous le voulez nous pouvons même vous aider à défendre vos droits en vous informant.
        Contactez nous sur syndicatresilience@live.fr en mettant votre pseudo d’ici …
        Vous constaterez par vous même que nous ne mordons pas …

  48. mAtlepirAt dit :

    AVEC OU SANS COTISATION L ORDRE C EST NON!!VOUS AVEZ PAS COMPRIS QUE VOUS OU LEBOEUF OU MACHIN TRUC C PAREIL

  49. louloumozart dit :

    Ben voyons …
    A part fliquer les professionnels et nous demander une cotisation qui ne correspond même pas à l’augmentation de salaire sur deux ans,cet ordre ne sert à rien !
    Avec ou sans cotistion,l’ordre c’est NON !

  50. Lara Labretonne dit :

    Encore un qui aime parler pour ne rien dire … les inscriptions se sont doublées depuis la baisse de la cotisation ?? pfff , rien à voir , puisque les gens sont inscrits d’office , ou obligés !! ouste celui là aussi … qu’il retourne à son bloc

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
440 rq / 2,156 sec