Ordre Infirmier : L’amendement Bur rejeté à l’Assemblée

| 2 705 vues | | mots clefs : , , 1 réaction

L' d'Yves Bur visant à rendre l’inscription au tableau de l'Ordre facultative pour les infirmiers salariés a été rejeté à l'Assemblée cette nuit.

Ordre Infirmier : L'amendement Bur rejeté à l'Assemblée

"Nous voyons que cet ordre ne retient pas l'adhésion de la très grande majorité des infirmiers et infirmières en France" a constaté Yves Bur en introduction.

Et de proposer une alternative : Soit "nous rendre à l'évidence que les IDE ne souhaitent pas cet ordre et en tirer les conséquences", soit "nous en remettre aux créanciers, qui se chargeront peur être de faire un sort définitif à cet ordre"

La réponse du ministre, toute en rondeur et circonvolutions, mettra peut-être un peu de baume au cœur des élus ordinaux.

Rappelant qu'il est à l'origine de la création de l'Ordre, il reconnaît volontiers que des "maladresses ont été commises" et regrette que l'esprit de la loi (une cotisation faible, voire "symbolique", ndlr) "n'ait pas été respecté".

"Il me semble que des efforts ont été entrepris" continue-t-il toutefois, faisant sans doute allusion à la baisse de cotisation pour les salariés. "On leur laisse encore une chance" poursuit-il, évoquant le prochain conseil national, avant de conclure : "Si on peut quand même sauver les choses je pense que ça en vaut la peine"


Prenant ensuite la parole, Jean-Pierre Door du groupe UMP prend ensuite la parole, pour évoquer un argument majeur des députés hostiles à l' de leur collègue Bur: "Si on fait une distinction entre salariés et libéraux, pourquoi ne pas le faire avec les autres ordres, médecins, avocats, dentistes ... ?" demande-t-il ,avant d'affirmer qu'un ordre réservé aux seuls libéraux n'aurait aucun sens.

Reprenant la parole avant le vote, Yves Bur conclut ainsi son argumentaire : "Soit cet Ordre prospérera à travers l'adhésion, des personnels salariés (...) soit il va faire le choix de la procédure judiciaire pour imposer l'adhésion" Je crois qu'aujourd'hui, dans nos hôpitaux, la préoccupation des infirmiers et infirmières est bien différente".

Le prochain conseil national de l'Ordre infirmier aura lieu le 31 mai prochain. Dominique Le Boeuf apparaît de plus en plus isolée au sein même du Bureau national, quelques soutiens indéfectibles de la première heure ayant récemment pris leurs distances. Elle est en outre considérée par plusieurs présidents de conseils et élus ordinaux comme un obstacle majeur à la reprise de relations normalisées avec le ministère et les créanciers de l'Ordre.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Ordre Infirmier : L’amendement Bur rejeté à l’Assemblée”

  1. Sophitia dit :

    On nous laisse encore une chance ???
    Et nous on leur laisse encore une chance de se faire soigner, oui !!!

Réagir à cet article

retour haut de page
863 rq / 3,310 sec