Les infirmiers anesthésistes refusent d’entrer dans les blocs

Suite à leur mouvement de vendredi 1er octobre, de nombreux infirmiers anesthésistes refusent d'intégrer leurs blocs opératoires aujourd'hui 4 octobre

Infirmiers anesthésistes d'Ile de France devant le ministère de la santé lundi 4 octobre - © ActuSoins

Une centaine de professionnels s'est rassemblé pendant 5 heures devant le ministère de la santé depuis ce matin, et attendent une assignation remise en main propre. La province se mobilise également, dont Nantes, Nîmes, Charleville-Mézières, Bayeux, Bordeaux, Annecy Perpignan ou Grenoble.

Les scènes de violence largement reprises ont probablement contribué à convaincre des infirmiers anesthésistes réticents.

Pour Marie Ange Saget, présidente du syndicat national des infirmiers anesthésistes, c'est "l'indignation et l'écœurement". Il est "incompréhensible d'arriver une telle stigmatisation d'une profession de soignants" poursuit-elle, avant de conclure: "personne n'a envie de se résigner".

L'assistance Publique convoque une réunion de ses directeurs d'hôpitaux cette après-midi.

Rédaction ActuSoins


Nomenclature infirmier - Formez-vous sur les nouveautés 2022

Cette formation, réalisé par un infirmier libéral formateur expérimenté, apportera des données théoriques et pratiques indispensables pour optimiser l’application de la NGAP en respectant les règles conventionnelles.

NGAP Infirmier et Avenants 6, 7 et 8. Edition 2022 (mise à jour) - Formation gratuite pour les IDEL titulaires et remplaçantes.

S'inscrire gratuitement

Prochaines sessions : Immédiatement, 1er juillet ou 1er août

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
1043 rq / 4,423 sec