Dans l’Yonne, le Family Bus permet l’intervention de la PMI dans les territoires isolés

Depuis le mois d’avril, le Family Bus sillonne les routes de l’Yonne dans une démarche « d’aller vers ». Ce dispositif du Conseil départemental apporte gratuitement les services de la Protection maternelle et infantile (PMI) aux familles en difficulté d’accès. À son bord, une infirmière et une animatrice.

Family Bus

© R.Henry / Family Bus

Vingt-neuf communes du département de l’Yonne reçoivent une demi-journée par mois, sur leur territoire, le Family Bus proposé et co-financé par le Conseil départemental, dans une démarche de promotion de la santé familiale, ainsi que par l’État, dans le cadre de la Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance (SNPPE).

L’intérieur du bus est organisé autour d’une première petite pièce, qui tient lieu de bureau et d’une seconde partie dédiée à la consultation, avec l’ensemble du matériel nécessaire à l’examen de l’enfant.

Des rendez-vous de puériculture

À bord du véhicule, une infirmière ou une infirmière puéricultrice, reçoit les familles et les enfants venus pour une problématique particulière, par exemple des problèmes d’alimentation, de sommeil, une demande de soutien à l’allaitement ou une suspicion de retard de langage.

Dans ces cas-là, le rendez-vous dure en moyenne entre 20 et 30 minutes. « Ils peuvent aussi venir pour une consultation de puériculture plus globale, explique Emmanuelle Henriot, infirmière puéricultrice de la PMI sur l’unité territoriale de l’Auxerrois. Pendant environ 45 minutes, nous allons alors balayer l’ensemble des éléments concernant la santé de l’enfant notamment l’alimentation, le sommeil, le réveil, le développement psychoaffectif ou la vaccination. »

Ce dispositif s’inscrit dans le cadre d’une démarche de prévention, de dépistage et de soutien à la parentalité « mais nos consultations ne remplacent pas une consultation médicale », rappelle Emmanuelle Henriot, précisant orienter les familles vers les médecins si besoin.

Dans le bus également, une chargée d’animation, dont la mission est de l’amener sur site et de le préparer afin qu’il soit opérationnel pour les consultations infirmières. « J’accueille également les familles et réponds aux questions des personnes venant se renseigner, fait savoir Aurélie Robin, qui assure cette fonction. Lorsque je ne suis pas dans le bus, je suis sur le territoire afin d’animer la démarche partenariale et le faire connaître. »

Répondre à un besoin des familles

Le Family bus a été mis en place « à la suite des résultats d’un audit mené sur la politique publique de la PMI afin de savoir comment les familles et nos partenaires nous percevaient et ainsi créer un schéma départemental dédié », indique Chloé Thierry, directrice de service de la PMI.

Les résultats ont conduit l’équipe à définir une nouvelle modalité d’intervention de la PMI et à mettre en place le Family Bus. Car, parmi les faiblesses remarquées figurent les difficultés de mobilité que rencontrent certaines familles dans ce département en grande partie rural. D’ailleurs, dans certains cas, la chargée d’animation peut être amenée à aller les chercher directement à domicile pour les conduire au Family Bus avec un véhicule de service.

« Nous sommes également mal identifiés ou mal perçus par les familles », ajoute Nathalie Morin, cadre administrative à la direction de la PMI. Certaines associent la PMI à la protection de l’enfance et renoncent à y faire appel. D’où cette volonté du Conseil départemental de réaffirmer la place de la santé et la vision universaliste de son accès. Avant le lancement du bus, un travail a été mené par les équipes de la PMI auprès des collectivités. « Nous avons démarché celles où les services de PMI ne sont pas présents en action délocalisée pour savoir si elles étaient intéressées par notre intervention », explique Nathalie Morin, précisant qu’elles doivent donner leur accord pour permettre au bus de stationner. Celles qui acceptent doivent aussi mettre à disposition une salle chauffée dotée de sanitaires, servant de lieu d’attente pour les familles ayant rendez-vous. 

Pérennisation actée

Pour bénéficier d’une consultation, les familles doivent prendre rendez-vous auprès du secrétariat de la PMI ou des équipes territoriales, en sachant que le Conseil départemental annonce le calendrier de passage le vendredi, pour la semaine suivante.

Pour autant, si le jour-J, des familles se présentent sans rendez-vous, elles seront tout de même reçues. Pour le moment, le Family bus intervient au sein de 29 communes mais en cible une centaine par rayonnement. La pérennisation de l’action est déjà actée. En revanche, son déploiement pourra être réajusté en fonction des demandes des communes. À partir du mois de septembre, des sages-femmes devraient également y intervenir.

Laure Martin

Je m'abonne gratuitement à la newsletter

Abonnez-vous au magazine Actusoins pour 14€90/an

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
357 rq / 2,775 sec