Hôpital : l’année 2021 marquée par la reprise de la formation du personnel

En 2021, le nombre de départs en formation via le plan de formation des établissements de santé publics, a augmenté de 39% par rapport à 2020, selon les chiffres dévoilés jeudi par l'association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH) dans son rapport annuel d'activité. 

Hôpital : l'année 2021 marquée par la reprise de la formation du personnel

© Matej Kastelic / ShutterStock

Au total, plus de 838 000 départs en formation  ont été enregistrés au titre de l'agrément "Plan 2021 (le plan de formation des établissements, ndlr), contre plus de 603 000 en 2020.

Cette hausse résulte de la reprise en 2021 des formations courtes, de la progression des charges de formations des Études promotionnelles (encouragées par la mise à disposition d'enveloppes complémentaires à hauteur de 28,4 millions d'euros) ainsi que par l'assouplissement, l'année dernière, des protocoles qui avaient fortement impacté l'organisation des formations en 2020, fait savoir l'ANFH. 

62% de ces départs en formation (au titre de l'agrément Plan de formation) concernent des agents éligibles au DPC, soit + 517 000 départs. 

Les agents de catégorie C concentrent 53% des heures de formations en cours de réalisation, en baisse de 3,5 points par rapport à 2020, mais restant à un niveau supérieur à la période 2017-2019, note le rapport. 



Actions de formation variées

Au total,  en 2021, plus de 25,1 millions d'heures de formation ont été enregistrées au titre du plan de formation des établissements, atteignant un niveau supérieur d'avant la crise sanitaire (24,3 millions en 2019). 

La part consacrée aux Études promotionnelles (EP) représente plus de la moitié des heures de formation en cours de réalisation, en baisse de 5,8 points par rapport à 2020. Le volume d'heures consacrées aux EP augmente de 21,4% entre les deux exercices. 

Pour aller plus loin : formation DPC pour infirmier et infirmière

Études promotionnelles : accéder à un nouveau diplôme

Les Études promotionnelles permettent d'accéder aux diplômes et certificats dont la liste est fixée par arrêté ministériel (infirmier, aide-soignant, cadre de santé, etc.).

Au total 20 647 agents ont eu accès à un financement (total ou partiel, sur le plan de formation et/ou sur le fonds mutualité des EP et ou autres financements) pour bénéficier du dispositif.

Ainsi, 7005 diplômes d'État d'Infirmier, 4672 DE Aide-soignant, 2086 diplôme de cadre de santé, 1177 DE infirmier de bloc opératoire, 1231 DE infirmier anesthésiste, 874 DE infirmier en pratique avancée, 304 DE infirmier puériculteur, étaient en cours de financement en 2021. 

Congés de formation professionnelle, VAE et bilans de compétences

L'ANFH, qui finance aussi via une enveloppe spécifique (correspondant à une contribution de 0,2% de la masse salariale, soit 70 191 millions d'euros en 2021), les CFP (Congés de formation professionnelle), le VAE (Validation des acquis de l'expérience) et les BC (Bilans de compétences) note que 61% de ces dossiers (hors BC) concernent les agents de catégorie C. Comme les années passées, les agents de catégorie B arrivent en deuxième position (21% des dossiers). Les agents de catégorie A représentent eux 18% des dossiers en cours. 


Au total, 3099 dossiers "classiques" de CFP, 533 dossiers "Etudes promotionnelles" de CFP,  1171 dossiers de VAE et 5553 Bilans de compétences ont été financés en 2021, note-t-on. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
1194 rq / 7,138 sec