Soignants : plusieurs syndicats et collectifs appellent à une nouvelle journée de mobilisation le 8 mars

Plusieurs syndicats et collectifs ont appelé les soignantes et les soignants à descendre dans la rue le 8 mars pour combattre les discriminations, et les violences faites aux femmes et aux salarié.e.s du sanitaire, médico-social privé et public. 

Lors d'un rassemblement à Marseille, pour La défense de l'hôpital et des retraites, en 2019

Lors d'un rassemblement à Marseille, pour La défense de l'hôpital et des retraites, en 2019. © M.Surbled /ActuSoins.

Ce sera la journée internationale des droits des femmes et, comme l'an dernier, plusieurs syndicats et collectifs ont appelé les soignants à rejoindre les rangs

Objectif ? "Défendre nos métiers à prédominance féminine mal rémunérés et malmenés", annonce d'emblée un communiqué commun de l'AMUF, la CGT, la CFE-CGC, SUD, les collectifs Inter-Blocs et Inter-Urgences, le Printemps de la psychiatrie et la Coordination nationale des comités de défenses des hôpitaux et maternité de proximité. 

Les professionnels des secteurs de l'hôpital public, de la psychiatrie, des Ehpad et de l'ensemble des établissements sanitaires et médico-sociaux "hautement féminisés", "subissent des conditions de travail complétement dégradées et pénibles", estiment les organisations. 

Ils et elles "sont mal payés et mal considérés". Les femmes sont "particulièrement victimes des restrictions financières dans le domaine de la santé et du social, comme salariées de ces secteurs, mais aussi comme usagers avec l'éloignement des maternités, des centres d'IVG et comme aidantes", considèrent-elles. 

Moyens financiers supplémentaires

Elles demandent au gouvernement d'allouer des moyens financiers supplémentaires au système de santé et de protection sociale, par le biais de la loi de Finance et la loi de Financement de la Sécurité sociale. 

"C'est un scandale qu'un pays aussi riche que le nôtre n'attribue pas les financements à notre système de soins et de protection sociale à la hauteur des besoins de la population! Et inacceptable que le gouvernement ne réponde pas à leurs légitimes revendications de demandes d'amélioration de leurs conditions de travail et de rémunérations", poursuivent-elles. 

Autres points de revendication : l'amélioration des conditions de travail et des salaires et l'égalité professionnelle homme-femme. 

"Nous exigeons que l'ensemble de nos métiers soient revalorisés à leur juste valeur. Car cette dévalorisation salariale de nos professions fait partie de l'un des facteurs expliquant les 26% d'écarts salariaux entre les femmes et les hommes dans la société, et cela a comme conséquence de rendre nos professions de moins en moins attractives", ajoutent les organisations. 

Le rassemblement est prévu à Paris le 8 mars à 14h, devant la Gare du Nord. La manifestation sera jalonnée d'étapes symboliques "en lien avec nos enjeux revendicatifs". 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
350 rq / 3,844 sec