Grippe : la campagne de vaccination commence cette semaine

La campagne de vaccination anti-grippale a débuté ce lundi 18 octobre dans les Ehpad et les établissements de santé. Ailleurs, d'autres personnes, considérées comme prioritaires et ayant reçu un bon de vaccination, pourront aussi se faire vacciner, dès le vendredi 22 octobre. 

© ShutterStock

Tous les établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (Ehpad) et établissements de santé qui disposent déjà de vaccins contre la grippe peuvent depuis hier débuter la campagne de vaccination saisonnière et mettre en place des séances de vaccination conjointe contre la grippe et le Covid-19, a indiqué la DGS, dans un communiqué hier. 

"L'objectif est d'encourager au maximum la synergie entre les deux campagnes de vaccination et de tenir compte des organisations mises en place par les établissements afin d'éviter de mobiliser de façon répétée des équipes soignantes pour vacciner les résidents et les professionnels", indique Jérôme Salomon, directeur général de la santé, cité dans le communiqué. 

Ailleurs, afin de "ne perdre aucune opportunité de vacciner contre la grippe et contre la Covid-19", les professionnels de santé pourront "éditer les bons de vaccination, délivrer et administrer le vaccin contre la grippe aux personnes ciblées par les recommandations dès le 22 octobre."

La date à partir de laquelle toute la population pourra se faire vacciner est maintenue au 23 novembre. Elle pourrait être "adaptée" en fonction de la dynamique de la campagne. 


Sont disponibles pour la campagne 2021-2022, les vaccins Vixigrip Tetra, Influvac Tetra, Elfluelda. 

"Près de 17% de doses supplémentaires seront disponibles en comparaison à la dernière campagne, et en majorité disponibles dès le démarrage de la vaccination anti-grippale", ajoute le communiqué. 

Co-administration possible

Les deux injections (vaccin anti-Covid et vaccin anti-grippe) peuvent être pratiquées le même jour, mais sur deux sites de vaccination distincts (un vaccin dans chaque bras), précise la DGS. 

La co-administration des vaccins en centre de vaccination Covid sera possible "dans les seuls cas où une personne se présenterait spontanément le jour du rendez-vous avec son vaccin contre la grippe". Seuls les professionnels habilités à administrer le vaccin contre la grippe (médecin, sage-femme, infirmier, pharmacien) pourront l'administrer, est-il précisé. 

Par ailleurs "la HAS a été saisie pour avis sur l'évolution des compétences des préparateurs en pharmacie, afin qu'ils puissent également, sous la responsabilité d'un pharmacien, vacciner contre la grippe en officine", est-il annoncé. 

Vaccination des professionnels de santé

Les professionnels de santé sont incités à se faire vacciner contre la grippe saisonnière "pour se protéger eux-mêmes et pour ne pas contribuer involontairement à la propagation de l'infection à leurs patients fragiles", est-il indiqué dans le communiqué. 


"Un suivi spécifique de la couverture vaccinale des professionnels de santé, y compris des professionnels libéraux, est prévu."

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
288 rq / 1,410 sec