Professions de santé : vers l’extension progressive de la pratique avancée

Un rapport d'information adopté par la commission des affaires sociales, préconise d'étendre progressivement la pratique avancée à de nouveaux domaines et métiers et d'achever l'intégration universitaire des professions paramédicales. 

Dans son rapport, la rapporteure de la commission, Anne Chapelier, suggère d'étendre la pratique avancée à de nouveaux domaines et métiers (manipulateurs en électroradiologie, opticiens-lunetiers, orthoptistes, etc.)

Cela pourrait se faire après l'évaluation de l'intégration sur le marché de l'exercice en pratique avancée (infirmière) déjà existante - quatre mentions  - ainsi que l'évaluation de trois possibles nouveaux champs d'intervention pour les infirmiers encore (santé scolaire, santé au travail, gériatrie et soins palliatifs). 

Concernant les IPA, elle suggère aussi de "redéfinir dans le code de la santé publique l'exercice en pratique avancée et le déployer en deux catégories : celles d'infirmier praticien et d'infirmier clinicien spécialisé". 

Universitarisation L.M.D

La députée appelle "à dépasser" le clivage entre l'universitarisation et l'exercice professionnel. 

"L'opposition entre la formation universitaire et les savoirs pratiques constitue un frein majeur à l'universitarisation des formations paramédicales", indique-t-elle. 

Les pouvoirs publics "justifient leur réticence à l'intégration universitaire par une incompatibilité entre l'enseignement théorique, dispensé à l'université, et les connaissances pratiques, qui relèvent, pour eux, des instituts de formation". 

Selon elle, l'universitarisation "favorise l'interprofessionnaliré et la connaissance des autres corps de métier. Elle permet aux étudiants de différentes professions de se côtoyer sur les bancs de l'université, de suivre des enseignements communs, voire de s'exercer à coopérer dans le cadre d'exercice de simulation". 

Elle suggère ainsi d'achever l'intégration des professions paramédicales dans le schéma LMD (Licence-Master-Doctorat). 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Plus de la moitié de l’année est déjà écoulée, et il vous reste peut-être des crédits pour vos formations DPC ou FIF-PL à utiliser avant qu’ils ne soient définitivement perdus.
Quelles formations IDEL sont pertinentes à suivre en cette rentrée 2021 ? Nous vous proposons d’en découvrir 6.
Prado IC & BPCO
Soins infirmiers et surveillance des patients porteurs de stomies
Prise en charge du patient diabétique
Installer et gérer son cabinet libéral
La maladie rénale chronique et la dialyse péritonéale
Oncologie, Prise en charge infirmière des patients sous traitements anti-cancéreux

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Professions de santé : vers l’extension progressive de la pratique avancée”

  1. DeVal dit :

    Attention Mesdames & messieurs !

    Ca ne rigole plus. Les IPA arrivent et ils vont casser la baraque……ah pardon, on me dit que les IPA existent depuis des années mais ne sont pas reconnus comme tels…..qui ? Les IADE ? Les IBODE ? Les IPDE ?

    Mais ne vous inquiétez pas, les IPA pourront remplacer les médecins des déserts médicaux, les médecins qui ont déserté les hôpitaux en donnant à 3% d’IDE des missions visant à enrichir leurs quotidiens avec un salaire qui reconnaît leurs compétences……??????????????????? IT S A JOKE ! Surprise !

    Aux IPA qui pensent se faire de l’argent, à votre avis, pourquoi les pouvoirs publics veulent développer les IPA ? Très simple, pour faire des économies sur le dos des médecins. Vous pensez toucher 3000 /4000 euros par mois. Même pas en rêve.

    Nous voilà bien avancé……non avouez qu’elle est bonne ! Rigolons, c’est tout ce qui nous reste.

    Répondre moderated
  2. praoulan dit :

    Super, pourquoi faire des études supérieures. Commençons par faire l’expérience de terrain dans quelques domaines que ce soit et faisons la valider et compléter ultérieurement par des études si besoin. Youpi et voilà creé PPAO (praticien en pratique avancée omnipotent). Et voilà, rien de mieux pour créer des spécialistes à gogo et créer la confusion et le désordre.

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
297 rq / 1,567 sec