Les soignants de réanimation appelés à se mobiliser le 11 mai

Les soignants des services de réanimation et des unités de soins critiques sont appelés à faire grève le mardi 11 mai pour obtenir, entre autres, une meilleure reconnaissance de leur exercice et des revalorisations salariales.

Les soignants de réanimation appelés à se mobiliser le 11 mai

© ShutterStock

La CGT santé et action sociale a déposé un préavis de grève pour la journée du 11 mai, une initiative soutenue par le syndicat Coordination Nationale Infirmière (CNI) et relayée la Fédération Nationale des Infirmiers de Réanimation (FNIR).

C’est un collectif baptisé « Union des réanimations de France pour une reconnaissance » qui est à l’origine de cette mobilisation. Né à Beauvais en septembre 2020, il regroupe aujourd’hui des soignants de réanimations de 105 villes à travers la France. « Unissons-nous… Il faut profiter de la mise en lumière de la réanimation depuis la covid », indique le collectif sur la page de son groupe Facebook qui compte aujourd’hui 3000 membres.

En quête de reconnaissance et de revalorisation

« La crise sanitaire a démontré l’importance d’avoir des équipes formées à la réanimation, » explique Céline Laville, présidente de la CNI. Selon elle, 6 mois à 1 an sont nécessaires pour qu’un soignant en réanimation soit à l’aise dans son exercice professionnel, ce que confirment Claire et Monica, infirmières à Beauvais et membres de l’union des réanimations de France. « Former du personnel de renfort en urgence, c’est mission impossible ! » précisent-elles.

L’union des réanimations et la CNI demandent la mise en place d’une formation diplômante et une reconnaissance de la spécificité de l’exercice en réanimation ; des revendications également portées par la FNIR depuis sa création. « La réa ça ne s’improvise pas ! » affirme Claire Cofflard, membre de l’union des réanimations. Elle ajoute :« nous souhaitons qu’une réflexion soit menée pour valoriser nos compétences et qu’à terme, la réanimation soit une spécialité à part entière de la profession infirmière. »

Autre revendication : la revalorisation des salaires. « La réanimation ne rentre dans aucune case pour obtenir une bonification », explique Monica Monteiro, membre de l’union des réanimations. « Pourquoi ne pas créer cette case ? » s’interroge-t-elle.

Enfin, l’ensemble des organisations s’accorde sur la nécessaire réévaluation du ratio soignant/lit et l’augmentation du nombre de places en réanimation et unités de soins critiques (USC). Céline Laville explique que la crise sanitaire a démontré l’impasse que constituent les fermetures de lits de réanimation.

Rassemblements locaux

La mobilisation du 11 mai se traduira par une grève des soignants dans les services de réanimation et les unités de soins critiques. « On est toujours en crise sanitaire et les lits sont pleins, rappelle Céline Laville, donc les soignants seront réquisitionnés et à leur poste de travail. »

Claire Cofflard et Monica Monteiro confirment que plusieurs rassemblements sont par ailleurs prévus à l’échelle locale : « tous les soignants en repos dans notre service se rassembleront. Nous avons sollicité un rendez-vous auprès de l’ARS, nous attendons une réponse. »

Des rassemblements régionaux regrouperont également les services de réanimation et USC d’un même territoire, à Lyon et Marseille par exemple. « Notre objectif est d’être largement mobilisés un même jour sur tout le territoire pour nous faire entendre, » précise les infirmières de l’union des réanimations. « Sans réponse de la part des autorités le 11 mai, on continuera le mouvement ! » concluent-elles.

Adrien Collet

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Les soignants de réanimation appelés à se mobiliser le 11 mai”

  1. Pseudo dit :

    à qui le tour demain ce sera l’infirmière de cardio puis de neuro puis etc etc……..

    Répondre moderated
  2. Pseudo dit :

    l’état a ouvert la boîte de pandore y en aura t-il pour tout le monde?

    Répondre moderated

Réagir à cet article

retour haut de page
263 rq / 1,380 sec