Les syndicats des infirmiers libéraux vent debout contre les propositions de la Mutualité Française

Dans le cadre du Ségur de la santé, la Mutualité française vient de publier un ensemble de propositions...qui mettraient en question l'exercice libéral pour les infirmiers. Les trois syndicats représentatifs des IDEL s'insurgent. 

Les syndicats des infirmiers libéraux vent debout contre les propositions de la Mutualité Française

"La Mutualité Française entend faire disparaître le modèle de la médecine de ville libérale pour imposer son modèle dirigiste découlant des réseaux de soins, où les soignants se retrouvent dans un système rigide, hiérarchique et contraignant", déplore la FNI (Fédération nationale des infirmiers)

La cause de la colère : une fin souhaitée par la Mutualité Française de l'exercice isolé des professionnels de santé du premier recours en faveur d'une généralisation des espaces de santé pluriprofessionnels. 

"Il s'agit d'un modèle hérité de la Russie soviétique. Il n'y a rien de moderne ni de nouveau à la capitation", estime la FNI. 


Le Sniil (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux)  évoque une "manipulation" de la Mutualité française, qui "tend à faire croire qu'il n'existerait qu'une forme variable d'exercice pluriprofessionnel : une version majoritairement salariée".

Même son de cloche du côté du syndicat Convergence infirmière. "Nous avons pris connaissance avec stupeur et colère les propositions de la Mutualité française", explique le syndicat. 

"Tout est dit : c'est la fin programmée des professionnels de soins libéraux pour mettre en place des réseaux au bénéfice de la Mutualité française notamment, mais aussi pour plaire au Président de la République qui avait tenu le même type de discours lors de la présentation du plan 'Ma santé 2022' et, pourquoi pas, obtenir quelques prébendes ?", poursuit Convergence. 

La médicalisation des Ehpad en question

Les syndicats s'insurgent aussi d'une proposition visant à transformer les Ehpad en les médicalisant et en développant des équipes médicales dont la vocation serait de prendre en charge les besoins gériatriques du territoire. 

"S'il est nécessaire de médicaliser les Ehpad, en revanche, la Mutualité indique clairement qu'elle compte écarter les professionnels de santé libéraux et, en premier lieu, les IDEL de la prise en charge à domicile au profit de ses propres équipes salariées", regrette la FNI. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Les syndicats des infirmiers libéraux vent debout contre les propositions de la Mutualité Française”

  1. Tranchida dit :

    Bonjour
    Vous devriez également prendre connaissance du communiqué de presse de l’onsil que je représente…merci
    Cordialement

    Répondre modéré

Réagir à cet article

retour haut de page
329 rq / 2,316 sec