Paris : la prime d’attractivité territoriale pour les soignants fixée à 940 ou 470 euros par an, selon revenus

La prime d'attractivité pour les soignants des établissements de la fonction publique hospitalière de Paris et sa petite couronne est actée et fixée à 940 € brut par an, précisent un décret et un arrêté parus le 31 janvier au Journal Officiel.

Paris : la prime d'attractivité territoriale pour les soignants fixée à 940 ou 470 euros par an, selon revenus

Les agents concernés sont les soignants (infirmiers en soins généraux, IADE, IBODE, Puéricultrices, aides-soignants, auxiliaires de puériculture,  manipulateurs d'électroradiologie) titulaires et stagiaires ainsi que les contractuels de la fonction publique hospitalière exerçant dans les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. 

Cette prime vise à renforcer l'attractivité des établissements relevant de la fonction publique hospitalière situés dans des territoires en tension, rappelle-t-on. 

Pour bénéficier de cette prime d'attractivité territoriale, il faut que les agents exercent "de manière effective, à la date du versement de la prime, les fonctions correspondant à leur corps et à leur grade". 

Une condition de rémunération est posée sur le montant de la rémunération annuelle de l'agent, déduction faite des indemnités horaires pour heures supplémentaires, "calculée pour une quotité de travail équivalent à un temps plein". 

Ce montant doit être inférieur au salaire médian annuel de la Fonction publique hospitalière "tel que déterminé sur la base du dernier état publié par la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES)", soit 1935 € net/mois pour 2019. 

470 € pour ceux qui gagnent plus que le salaire médian

Quand la rémunération annuelle nette "égale ou excède" le salaire médian d'au maximum 480 €, la prime est affectée d'un coefficient 0,5, s'élevant alors à 470 € (au lieu de 940 €).

Lorsque l'agent n'a pas été rémunéré sur une année complète par son établissement, la moyenne des traitements nets qu'il a effectivement perçus est rapportée sur 12 mois. 

La prime d'attractivité territoriale sera versée annuellement au cours du premier trimestre de l'année, par l'établissement dans lequel l'agent est en fonctions au moment de ce versement. 

Le décret précise que pour les agents exerçant leur activité dans plusieurs structures, le montant de la prime d'attractivité territoriale est calculé au prorata du temps accompli dans les structures. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Paris : la prime d’attractivité territoriale pour les soignants fixée à 940 ou 470 euros par an, selon revenus”

  1. Marie Etienne dit :

    C’est très bien pour la fonction publique mais quand est il des EHPAD et du secteur privé ??
    Les équipes pluridisciplinaire exercent au même titre que les structures publics. Les soins et les transferts des patients sont tout autant difficile et pénible que dans le public.
    Pourquoi un tel favoritisme ??
    Bientôt plus personne ne voudra exercer la profession d’aide soignante, de moins en moins de candidats dans les écoles.
    Une profession non reconnue et dévalorise.
    Quand est il de nos salaires, de nos conventions qui sont de plus en plus dévalorisés.
    Que fait Mme BUZIN,notre ministre de la santé, pour faire bouger les choses dans le bon sens. ?? Afin de motiver les générations futures .
    En arrêt maladie, 1 jours de carence pour le public et 3 jours pour le privé. Encore une différence parmi d’autres.
    Il est tant d’agir pour que la profession d’aide soignante et d’infirmière soient reconnues à sa juste valeur et respectées par les grands financier. Sans nous ils ne seraient rien.
    Arrêtez de rester derrière votre bureau et venez sur le terrain .

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
223 rq / 1,954 sec