Un minibus pour faire connaître les soins de support en oncologie

Pour la deuxième année consécutive, l'Association francophone des soins oncologiques de support (Afsos) parcourt les routes avec un minibus, pour se rendre dans les établissements de santé, afin de sensibiliser les soignants, les patients et leurs proches aux soins de support en oncologie. Objectif : favoriser l'accès de ces soins au plus grand nombre.

Un minibus pour faire connaître les soins de support en oncologie

© DR / Facebook AFSOS-Soins de support-cancer

« Avec le minibus soins de support, nous souhaitons transmettre des informations aux patients, médecins et soignants, dans hôpitaux, cliniques et centres de soins dédiés à l’oncologie, sur ce que sont les soins de support, explique Véronique Tual, cadre de santé à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière (AP-HP) et membre de l’Afsos. Ces soins sont encore mal connus. »

Soins de support ?

Comme l’explique l’Afsos, les soins de support désignent « l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, parallèlement aux traitements spécifiques, lorsqu’il y en a, tout au long des maladies graves ». Ils visent à proposer une meilleure qualité de vie aux patients. Activité physique et sportive, socio-esthétique, art thérapie, sophrologie, alimentation, prise en charge de la douleur, lutte contre la fatigue… les soins de support sont suggérés au début de la prise en charge (dispositif d’annonce), pendant les traitements et après les traitements, et ce, jusqu’à la fin de la vie.

Leur objectif est de diminuer les effets secondaires des traitements, les effets de la maladie et d’assurer une meilleure qualité de vie possible aux patients et leurs proches, sur les plans physique, psychologique et social, en prenant en compte la diversité de leurs besoins, et ce quels que soient leurs lieux de soins. Les soins de support impliquent, en parallèle, une organisation coordonnée des professionnels de santé.

Un minibus et des stands dans les établissements

La première édition du minibus a eu lieu l’année dernière. Elle a permis de sensibiliser plus de 6000 patients et professionnels de santé. Cette année, du 12 février au 20 juin, le minibus s'arrête dans une soixantaine d'établissements le temps d'une journée. « C’est l’Apsos qui contacte un établissement en lui demandant l’accord d’organiser un événement, explique Véronique Tual. La structure désigne ensuite, en interne, un responsable, souvent il s’agit d’un médecin. » L’équipe organise alors un comité, pour déterminer les grandes orientations de la journée.

En plus du minibus, au sein duquel se trouve toute une documentation sur les soins de support, des stands sont mis en place dans l’enceinte des établissements. Les professionnels de santé concernés par les soins de support en oncologie se rendent alors disponibles pour répondre aux questions des patients et des soignants. « C’est important car cela fait partie de la prise en charge complète du patient », ajoute la cadre de santé.

Parmi les ateliers organisés : des cours de cuisine, des cours de sport, la projection de films. La mise en place de telles journées permet aux soignants d’être davantage informés et impliqués. « Ils peuvent ainsi mieux renseigner les patients et leur proposer des soins de support, rapporte Véronique Tual. Auparavant, les gens n’avaient pas de représentation de ces soins. »

 

Laure Martin

Je m'abonne à la newsletter

Les dates du parcours du minibus

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
244 rq / 1,616 sec