Prévention en santé : les sept projets d’Agnes Buzyn

La ministre des solidarités et de la santé a présenté hier en conseil des ministres, sa stratégie de prévention en santé. Elle a cité sept objectifs principaux. 

Prévention en santé : les sept projets d'Agnes Buzyn

© Capture Twitter, compte Agnès Buzyn.

Promotion d'une alimentation saine et de l'activité physique, la promotion de la santé mentale, la promotion d'un environnement et de conditions de travail favorables à la santé, l'amélioration du dépistage et la prévention de la perte d'autonomie..."La prévention est l'une des priorités du gouvernement", a expliqué Agnès Buzyn, énonçant ses sept objectifs.

La ministre avait déjà annoncé depuis le début de son mandat et dans le contexte de la prévention, deux premières mesures phares : l'augmentation du prix du tabac et l'extension vaccinale pour les enfants de moins de deux ans (qui sera effective à partir du 1er janvier 2018, a-t-elle confirmé). 

"Une priorité sera apportée aux enfants et aux jeunes", a ajouté la ministre. 

Un plan national de santé publique

Agnès Buzyn compte regrouper les "nombreux" plans de santé publique, "en particulier ceux portant sur les actions de prévention", dans un plan national de santé publique.

La ministre a ajouté que la prévention et la promotion de la santé devaient être "la préoccupation de toutes les politiques publiques et devenir une part intégrante de la culture et des objectifs de nombreux services publics, des collectivités locales, des entreprises, ainsi que d'autres acteurs de la société civile

Elle a   par ailleurs confirmé sa volonté d'instaurer un service sanitaire pour les étudiants en santé. Ce service "familiarisera les futurs professionnels de santé avec les enjeux de prévention et promotion de la santé et permettra de réaliser des actions de prévention dans des milieux comme l'école ou les entreprises", a-t-elle expliqué.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

8 réponses pour “Prévention en santé : les sept projets d’Agnes Buzyn”

  1. Lila Bleu dit :

    “la prévention et la promotion de la santé devaient être “la préoccupation de toutes les politiques publiques et devenir une part intégrante de la culture et des objectifs de nombreux services publics, des collectivités locales, des entreprises, ainsi que d’autres acteurs de la société civile”. Cette prévention me fait penser au pré contrôle technique pour les voitures, certaines enseignes automobiles le propose gratuitement, lorsqu’on récupère sa voiture on a la surprise, il y a toujours des problèmes un moteur d’essuie glace, un commodo… Ma vision peut choquer les professionnels de santé. Ainsi, il m’est arrivé d’avoir été opérée pour rien, je ne peux m’abstenir de faire le lien, c’est le retour de Diafoirus. Si j’avais pris les médicaments prescrits (qui ne font que masquer les symptômes et pas les causes), je serais droguée à l’heure actuelle. Je considère mon médecin traitant comme un pourvoyeur de médocs et de services, comme tout système qui se respecte, Pôle Emploi par exemple, tout ce petit monde s’entretient sur le dos des gens.

  2. Anne Rambois dit :

    Alors pour un programme : 11 vaccins obligatoires pour nos petits ( lobbyes Pharmaceutiques dont elle est très proche, ) Augmenter le prix du tabac : ça n e mange pas de pain ! et ça sert à rien vu qu’on peut en trouver hors de FRance..et favoriser la prévention ! ha mais sans toucher aux industriels agro-alimentaires ( encore des lobbyes puissants sous les ordres desquels elle est ) c’est vrai qu’elle est dans la prévention ! Mais pas de la Santé des français .Avec Nestlé, Danone, etc, les français n’ont pas fini d’être malades !

  3. Et Les paramédicaux comme d hab on Les oublié

  4. Si seulement elle pouvait annuler les cotisations de cette ordre des Ides qui est ni plus ni moins que du racket

  5. Rien pour les soignants, ah si ! Du boulot en plus !

  6. Bibe Goonies dit :

    Bien flou tout ca et les conditions de travail des professionnels de santé est ce qu’ elle en parle ?

  7. Ben qu’elle commence à modifier notre nomenclature en créant des actes de prévention … comme la pose des bas de contention pour prévention des ulcères variqueux ou comme la surveillance des ttt pour prévention des surdosages …

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
241 rq / 1,577 sec