Le quotidien d’une infirmière libérale bientôt sur vos écrans ?

L’auteur-réalisateur Olivier Ducray a décidé de suivre pendant un an, au cours de sa tournée, Françoise, une infirmière libérale lyonnaise. Un travail qui donnera lieu à un documentaire, Les Anges Anonymes. Rencontre.

 

Infirmière libérale documentaire

Françoise, infirmière libérale , suivie pendant un an par l'équipe de tournage. © DR

Comment l’idée de suivre Françoise, infirmière libérale pendant un an vous est-elle venue ?

En 2010, je préparais un court-métrage sur l’histoire d’une vieille femme vivant seule. Je devais trouver une personne âgée et un appartement où filmer. Ma mère, qui s’occupe quotidiennement d’une personne âgée, m’a conseillé de rencontrer Françoise, l’infirmière de cette personne.

J’ai donc fait plusieurs jours de tournée avec elle et j’ai pris une claque en découvrant cet univers que je ne connaissais pas. Je n’ai pas trouvé ma comédienne ni le lieu de tournage par son intermédiaire. Mais je l’ai trouvé elle. J’ai eu un véritable coup de foudre pour Françoise. C’est notre rencontre qui a provoqué le film.

Qu’est-ce qui vous a plu chez elle ?

Son enthousiasme. Elle n’est pas forcément représentative de la profession. Elle exerce son métier depuis 1979. Elle est assez anticonformiste et pas très protocolaire, c’est ce qui me plait ! En plus, elle est très drôle et positive. Elle tourne tout à la dérision. Elle peut aborder le sujet de la solitude, de l’isolement, du grand âge, de ses patients sans être dans un registre pathétique et misérabiliste.

A-t-elle tout de suite accepté l’idée de ce documentaire ?

Oui, elle était vraiment contente. Ma crainte était que face à la caméra, elle change, qu’elle soit en représentation. Mais elle reste vraiment la même. Parfois, elle finit ses soins auprès d’un patient et elle part de l’appartement, sans nous attendre. Elle ne tient pas compte de nous, les choses sont faites de manière très naturelle y compris avec ses patients qui agissent comme si nous n’étions pas là.


Comment se déroule le tournage ?

Il a débuté le 31 décembre 2012, et prendra fin le 31 décembre 2013. Nous avons voulu passer un an avec Françoise et ses patients. Nous faisons une immersion dans son milieu, deux à trois jours par mois. L’objectif du documentaire est la saisonnalité, le temps qui passe, la pesanteur avec, en parallèle, le rythme effréné de cette infirmière qui se déplace d’un patient à l’autre en trottinette. Elle enchaîne les longues journées, elle est passionnée, voir les gens la nourrit.

Comment financez-vous votre documentaire ?

Mon petit rêve serait que le documentaire sorte en salle car il est écrit, pensé et tourné de cette manière. Je veux que cela soit beau et le média cinéma s’y prête bien. Mais c’est difficile à monter et à financer. Nous avons sollicité des chaînes de télévision et sommes en discussion avec deux d’entre elles. Pour le moment, dans l’attente d’un diffuseur, nous tournons bénévolement.

Nous avons lancé une campagne de levée de fonds via le site TousCoprod qui permet à des particuliers de financer le projet. Nous aimerions récolter 15 000 euros mais si nous n’atteignons pas cette somme, alors nous ne percevrons rien. Nous avons utilisé ce système car le film à une dimension sociétale. Nous adoptons une démarche de prise de conscience.

Propos recueillis par Laure Martin

Pour participer au financement du documentaire :TousCoprod
Site du projet, avec les premières vidéos tournées : www.lesangesanonymes.com

 

Pour aller plus loin :

Infirmière libérale : faire le choix du remplacement

Infirmière : s’installer en libéral : consulter les cartes et les collègues

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “Le quotidien d’une infirmière libérale bientôt sur vos écrans ?”

  1. Jus dit :

    Très intéressant!
    Vite, vite l’année prochaine pour voir ce documentaire!

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
281 rq / 1,964 sec