Vaccination contre la grippe : une campagne de communication pour valoriser le rôle infirmier

A l'occasion du lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, l'Ordre des infirmiers engage une campagne de communication destinée aux patients et aux infirmiers. 

Cette année, l'Ordre des infirmiers lance sa campagne sous la forme de deux affiches. La première, destinée aux patients, informe ces derniers de la tenue d'une permanence vaccinale au sein des cabinets infirmiers. 

La seconde est destinée aux soignants. Elle leur rappelle "leur devoir" de protéger les patients en se vaccinant eux-mêmes. "Le rôle infirmier est aussi d'être exemplaire!", explique l'ONI. 

Un rôle infirmier élargi

Afin d'améliorer la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière, le rôle des infirmiers a récemment été élargi en matière de vaccination. Ainsi, sans prescription préalable du médecin, "les infirmières et les infirmiers peuvent désormais vacciner tous les adultes prévus au calendrier vaccinal, y compris les femmes enceintes et les personnes n'ayant jamais été vaccinées", rappelle l'ONI, dans un communiqué. 

Ce rôle élargi doit permettre d'améliorer sensiblement la couverture vaccinale qui décroit de manière importante ces dix dernières années (58,7 % en 2008 contre 46,8% en 2018).


Une enquête de l'Ordre confirme "le rôle majeur" des infirmiers

Selon une enquête menée par l'ONI entre janvier et juin 2019, 54% des infirmiers libéraux* échangent régulièrement avec leurs patients à propos de la vaccination. Ils "constituent à cet égard un vecteur-clef de l'information et de la lutte contre l'hésitation vaccinale", explique l'ONI. 

Leur rôle est large en matière de vaccination : 91,4% vaccinent leurs patients, 72% vaccinent leurs collègues et leur entourage proche, 40% se vaccinent eux-mêmes. 

"Ils sont totalement mobilisés puisque durant la campagne saisonnière, 88% des infirmiers injectent le vaccin antigrippal", considère l'ONI. 

A 90,3% formés durant leurs études, 56,2% des infirmiers interrogés ont complété leur formation par de la formation continue. "Les infirmiers et les infirmières jouissent d'une grande crédibilité aux yeux des patients dans ce domaine", pointe l'Ordre. 

Vers un élargissement à d'autres vaccinations

L'Ordre milite pour que "cette compétence reconnue" soit "élargie pour d'autres vaccinations". C'est aussi ce que souhaiteraient 87,2% des infirmières et infirmiers répondants. 

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

*un échantillon de 5600 infirmiers a répondu à cette enquête

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
346 rq / 71,404 sec