AP-HP : Mise en place d’une prise en charge de l’appendicite en ambulatoire 24h/24 à la Pitié-Salpêtrière

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière a mis en place une prise en charge de l'appendicite aiguë non compliquée en ambulatoire 24h sur 24h. Cette prise en charge repose sur une organisation spécifique élaborée en lien avec les services des urgences, d’anesthésie-réanimation et de chirurgie de la Pitié-Salpêtrière . Elle fait l’objet d’une publication dans la revue World Journal of Surgery.

La nouvelle organisation déployée  repose sur différentes étapes. D'abord, une identification, dès l’arrivée aux urgences des patients se présentant pour une suspicion d’appendicite aiguë. Puis, un bilan (clinique, biologique, morphologique) est effectué aux urgences permettant de faire le diagnostic d’appendicite aiguë non compliquée . Une validation des critères de par l’urgentiste, le chirurgien et l’anesthésiste (peu ou pas de co-morbidités, présence d’un accompagnement, compréhension du protocole de ) est ensuite établie. Puis, une intervention est réalisée avec une certaine priorisation. 

La sortie se fait 4 à 6h après l’intervention avec la mise en place d’un protocole de surveillance post-opératoire une fois les critères de sortie (douleur, alimentation) validés par le chirurgien et l’anesthésiste.

Une consultation post-opératoire précoce en chirurgie est nécessaire au bon déroulement du processus. 

"Cette organisation, qui répond aux exigences de sécurité et de fluidification du parcours de soins des patients, est originale car elle étend le concept de chirurgie ambulatoire à l’urgence. Elle peut être étendue à d’autres hôpitaux car elle ne nécessite pas de structure de chirurgie ambulatoire dédiée. Elle permet d’optimiser les lits de chirurgie d’aval, tout en offrant au patient confort et sécurité" explique un communiqué de l'AP-HP. 

 Si en per-opératoire, le chirurgien considère qu’il s’agit d’une appendicite compliquée, ou que les critères de sortie ne sont pas réunis, alors le patient est hospitalisé en hospitalisation conventionnelle.

"Les interventions en chirurgie ambulatoire imposent en effet une sélection des patients (patients sans pathologie majeure associée, présence d’un accompagnant au domicile, lieu d’habitation relativement proche de l’hôpital), ainsi qu’une information et une éducation thérapeutique préopératoire adaptée", souligne l'AP-HP. 

Aujourd’hui à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, un patient sur deux ayant une appendicite bénéficie de la chirurgie ambulatoire en urgence.

Rédaction ActuSoins

L’hospitalisation conventionnelle du patient pourra être privilégiée dans plusieurs situations, précise l'AP-HP

> si les critères pré-opératoires d'appendicites non compliquées ne sont pas réunis ; 

> si le chirurgien trouve en per-opératoire une complication non identifiée en pré-opératoire ; 

>en post-opératoire immédiat les critères de sortie "ambulatoires" ne sont pas réunis (par exemple l’absence d’accompagnant pour le retour à domicile).

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “AP-HP : Mise en place d’une prise en charge de l’appendicite en ambulatoire 24h/24 à la Pitié-Salpêtrière”

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
195 rq / 2,711 sec