L’opposition à l’Ordre infirmier ne faiblit pas

Reçus mardi 12 mars par le groupe PS de l’Assemblée Nationale, les syndicats infirmiers « anti Ordre » s’attendent à un projet de loi modifiant l’obligation d’adhésion avant l’été. Hugues Dechilly, secrétaire général du syndicat Resilience nous livre les enjeux de cette discussion.

ordre infirmierAprès avoir auditionné les « pro » dans l’après-midi du 12 mars, en l’occurrence le SNPI, historiquement favorable à l’Ordre, Mme Annie Le Houerou (députée apparentée PS des Côtes d’Armor) et Alexandre Tortel, conseiller santé du groupe PS ont entendu les responsables de Resilience, de la FNI, de Convergence et de l’Intersyndicale.

Si ceux-ci continuent unanimement à défendre une abrogation franche et nette de cette institution « coûteuse, endettée et qui ne sert à rien », selon Hugues Dechilly, « le discours a changé du côté du Parti socialiste depuis qu’il n’est plus dans l’opposition. Le groupe de travail interne au PS à l’Assemblée envisage plutôt une simple modification afin de rendre l’adhésion facultative », ajoute-t-il.

L’enjeu : un projet de loi qui devrait être déposé avant l’été alors que la proposition de loi présentée par Jean-Marie Le Guen fin 2012 visant à supprimer le caractère obligatoire de l’adhésion aux Ordres paramédicaux est restée dans les archives.

« Nous sommes déterminés à demander l’abrogation de l’ensemble des ordres paramédicaux, pour les infirmiers mais aussi les kinés ou les podologues », affirme le secrétaire général de Resilience. Le syndicat est d’ailleurs arrivé à la réunion du 12 mars avec Didier Lantz, responsable du syndicat Alize et farouche opposant à l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes.

Côté infirmiers, environ 80 % de la profession n’a pas versé sa cotisation, soit 450 000 personnes, estime Hugues Dechilly (125 000 inscrits au tableau en décembre 2012, selon l'ONI, ndlr) qui met en cause la gestion de l’Ordre « qui a 15 millions d’euros de dettes et 84 millions d’euros de passif », c’est-à-dire les cotisations non versées.

Autre grief : « les conseillers à l’échelon national de l’ ont vu leurs mandats prolongés par décret ministériel en 2011. Il n’y a pas eu d’élection à ce niveau, ni aux échelons départementaux ou régionaux alors que celles-ci auraient du avoir lieu il y a près de deux ans. Nous les considérons donc comme illégaux. Leurs actes, notamment les décisions des chambres disciplinaires, sont aussi entachés d’illégalité », affirme-t-il.

Le HCPP : une alternative à l’Ordre infirmier ?

Resilience souligne également « l’inutilité de cette instance qui fait doublon avec les Agences régionales de santé et le Haut Conseil des professions paramédicales ». Pour Hugues Dechilly, « il faut faire évoluer le rôle de ce Haut Conseil qui n’a qu’une voix facultative et joue un simple rôle de chambre d’enregistrement. Cette instance qui existait avant les Ordres paramédicaux doit avoir un vrai rôle de conseil, une vraie assise au sein des institutions. Les enjeux de la profession en terme d’avenir, de formation doivent y être débattus ». De nombreux syndicats comme Resilience désirent aussi entrer au sein du HCPP « qui doit être réaménagé et rénové ». Ce qui promet de longs débats.

Les différends entre l’Ordre et Resilience se règlent également devant les tribunaux : Hugues Dechilly fait par ailleurs l’objet de deux poursuites en justice à l’initiative de l’Ordre « pour injures publiques » devant le Tribunal Correctionnel de Paris et pour « diffamation » à Marseille. Une première audition est prévue à Paris le 19 mars et ensuite le 31 mai à Marseille.

Claire Dubois

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

189 réponses pour “L’opposition à l’Ordre infirmier ne faiblit pas”

  1. eusebe dit :

    Cela prouve encore une fois que les ordres paramédicaux n’ont aucune utilité et qu’il est indispensable de s’en débarrasser au plus vite.

  2. onialapoubelle dit :

    Ah pour une bonne nouvelle c’est une très bonne nouvelle. Plus celle d’hier concernant notre adhérent podologue qui a gagné pour la deuxième fois contre l’onpp. Plus celle de la cadre ibode qui a été déboutée par le Conseil d’Etat parce qu’elle voulait encaisser des primes IDE alors qu’elle est planquée derrière un bureau. Plus notre éminent secrétaire général qui en a mis plein les … au truc qui pu mardi 19 mars au tribunal parisien. Ben moi ça me va plutôt bien tout ça. Maintenant que la justice fait son travail faudrait que les politiques se bougent le fion et fassent le leur. Mais ça c’est une autre histoire.

  3. hugues dechilly dit :

    les ordres paramédicaux au plus mal : excellente nouvelle !

    par syndicat RESILIENCE Aujourd’hui à 4:21

    excellente très très bonne nouvelle en seulement deux jours : dans un arrêt du Conseil d’Etat diffusé hier, nos amis du syndicat kiné ALIZE ont fait tomber l’ordre des kinés … puisque lorsqu’on est cadre de santé on est pas obligé de s’inscrire à l’ordre kiné … il va sans dire que l’ordre infirmier – infesté de cadres et autres cadres supérieurs – est au plus mal,
    il s’agit de la seconde décision du genre en quelques semaines de la part du Conseil d’Etat …
    RESILIENCE – syndicat infirmier contre l’ordre – a, bien évidemment, transmis toutes les pièces du dossier à ses conseils juridiques qui vont es étudier à la loupe …

  4. hugues dechilly dit :

    le syndicat infirmier RESILIENCE félicite son adhérent pédicure podologue qui vient de gagner contre l’ordre des podologues, pour la seconde fois !

    plus d’infos dans les heures qui viennent …

  5. Sansebastien dit :

    Ah bon! trop drôle!

  6. onialapoubelle dit :

    Selon les dernières informations relayées par le syndicat infirmier contre l’ordre – Résilience – il y a lieu de penser que la bataille entre les opposants et l’oni n’est pas prête de se terminer. En effet, le syndicat Résilience se voit ainsi conforté dans ses déclarations. A suivre …

  7. Syndicat dit :

    le syndicat infirmier RESILIENCE – contre l’ordre infirmier – confirme que selon des infos qui lui ont été adressées, le cnoi sera réunit extraordinairement le 25 mars 2013 à Paris avec pour unique objet : les élections ordinales …
    les documents en question font état de détails qui ne peuvent que confirmer les magouilles ordinales que RESILIENCE dénonce depuis des années sur les pratiques de l’ordre infirmier …

  8. Sansebastien dit :

    Bonne idée!
    Ce serait bien de faire cette demande en parallèle pour la CGT également, pour “que les comptes soit connus sur la base de données réelles et vérifiées…”

    • Norma Colle dit :

      Aucun syndicat ne menace,ne traîne au tribunal un citoyen qui refuse de se faire racketter!

      Concernant la demande parallèle CGT ne vous privez pas…..pleurer,taper sur les syndicats c’est bien ……….mais agissez alors si çà vous démange!

    • hugues dechilly dit :

      t’as envie de taper sur la CGT ? pourquoi tu le fais pas toi même ? t’es pas assez couillu ?
      la CGT comme les autres syndicats ne sont pas à adhésion et à cotisation obligatoires, tu sembles l’oublier un peu trop vite …

  9. syndicat RESILIENCE dit :

    RESILIENCE – syndicat infirmier contre l’ordre – confirme le dépôt imminent d’une demande auprès des services de l’IGAS et d’une demande auprès de la Cour des Comptes afin que les dysfonctionnements nombreux de l’ordre infirmier soient répertoriés, que les comptes de l’oni soient connus sur la base de données réelles et vérifiées, que l’annuaire à de l’oni puisse aussi être mis à jour, etc …

    • Pierrefrancois dit :

      Pas sûr que ce soit pas contraire à l’effet recherché car si l’IGAS ou la Cour des comptes viennent elles vont surtout mettre en avant le fait que l’obligation d’inscription n’est respectée ni par l’Etat, ni par les hôpitaux publics empêchant l’ordre d’assurer ses missions de service public. Une injonction de la Cour pour que la loi soit respectée et l’Ordre s’en trouvera totalement légitimé !

  10. Sansebastien dit :

    AVEC OU SANS COTISATION,
    L’ORDRE INFIRMIER
    C’EST ENCORE ET TOUJOURS NON !

    RESILIENCE

    il faudrait rajouter “contre tous les Ordres”, parce que les vrais problèmes des infirmières, vous en avez pas grand chose à faire, n’est ce pas?
    Sinon l’on aurait entendu parler de vous avant l’existance de l’Ordre infirmier…

    • domy73 dit :

      Tu dis franchement n’importe quoi. peux tu me dire concrètement ce qu’a fait l’ordre infirmier pour les infirmières en 6 ans d’existence ? Si j’ai bien compris, il y a environ 120000 infirmières ou infirmiers qui ont cotisé, ça fait avec 30 euros de cotisation, 3600000 euros par an, (je ne compte pas de cotisation à 75 euros), explique moi ce qu’a fait l’ordre avec tout cet argent ?

      • wacken dit :

        je n’arrive pas à comprendre qu’ils n’aient pas honte d’extorquer de l’argent à leurs collègues sous la menaces .

      • Sansebastien dit :

        A force de lire les post, je commence à bien connaître la dialectique des uns et des autres.
        Tu es sûre que tu n’utilises pas un 2ième pseudo?
        Cette pratique n’est pas trés honorable…

        • Sansebastien dit :

          post ci dessus destiné à “domy73” ou autre qui se reconnaîtra…

          • domy73 dit :

            Domy73 c’est moi, je n’utilise que ce pseudo. je suis une femme, j’habite la Savoie, je n’ai pas l’habitude de me cacher sous un deuxième pseudo. D’ailleurs tu vises lequel ???? je suis sur facebook (j’ai 55 ans, 5 enfants, infirmière au CH de Chambéry, tout peut se vérifier), Je ne sais pas si quelques uns ont fait la relation avec mon pseudo. je crois Sansebastion que tu es un peu parano. Tu peux demander au webmaster de controler mon IP, ça ne me pose aucun problème. Tu as besoin de soutien pour ton ordre ???? Ne compte pas sur moi. Et franchement il y a des allusions auxquelles je ne comprends strictement rien……

          • wacken dit :

            oui .. une forme de parano … je n’utilise moi aussi que ce pseudo … vérifiable ….. oui …. parano ….. c’est le mot …
            et ne souffrant aucune opposition …. dommage ….
            je n’ai moi non plus aucune envie de construire quoique ce soit avec des collègues ayant cet état d’esprit ….
            bonsoir !
            (alors ? d’où va venir la moquerie ?)

  11. syndicat RESILIENCE dit :

    RESILIENCE syndicat infirmier contre l’ordre et son premier serviteur, remercient les adhérents, les sympathisants et toutes les autres personnes de leurs nombreux messages de soutien envoyés ces derniers jours …

    RESILIENCE appelle à continuer – plus que jamais – la lutte contre l’ordre infirmier,

    RESILIENCE renouvelle son appel à la nécessaire solidarité financière – du plus grand nombre – afin de l’aider à faire face aux frais engagés lors des procédures – intentées par l’ordre infirmier – contre son premier opposant syndical …

    RESILIENCE appelle aussi les infirmières et les infirmiers à ne plus payer les cotisations ordinales afin d’assécher financièrement l’ordre infirmier, seul moyen très efficace d’en obtenir l’abrogation …

    pour envoyer vos chèques de soutien :

    RESILIENCE – syndicat infirmier – 13 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

  12. hugues dechilly dit :

    les docs qui nous ont été adressés ont été remis le 12 mars à l’AN par nos soins et en main propre au législateur … ces docs contiennent des témoignages divers et variés, contre les ordres, et relatifs à des IDE, des kinés et des podos …
    nous remercions notre ami qui se reconnaîtra pour l’excellent travail de reliure et mise en forme accompli en peu de temps …
    cela ne doit pas nous empêcher de continuer à envoyer nos courriels (qui sont reçus 5/5) aux parlementaires afin de ne pas relâcher la pression sur ce sujet !

  13. cedr1c dit :

    Sansebastien, unique cotisant dans la discussion et le prochain de nous à être en retraite…autant dire que ça ne promet pas de grosse rentrée d’argent pour l’oni.

  14. onialapoubelle dit :

    14ème législature

    Question N° : 21390

    de M. Pascal Cherki ( Socialiste, républicain et citoyen – Paris )

    Question écrite

    Ministère interrogé > Affaires sociales et santé

    Ministère attributaire > Affaires sociales et santé

    Rubrique > professions de santé

    Tête d’analyse > ordre professionnel

    Analyse > infirmiers. mise en place. modalités

    Question publiée au JO le : 19/03/2013 page : 2947

    Texte de la question

    M. Pascal Cherki appelle l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur l’ordre des infirmiers. Cet organisme privé, créé en 2008 (loi n° 2006-1668 du 21 décembre 2006), par la précédente majorité a été, dès son départ très critiqué. En juillet 2011, l’ordre était déjà confronté à un déficit budgétaire important. De plus, cette instance pâtit d’une forte impopularité auprès de la profession, notamment du fait de l’obligation d’y adhérer. Aujourd’hui encore, une grande majorité d’infirmiers salariés rejettent l’instance ordinale puisqu’en juillet 2012, ils n’étaient que 22 % à s’être inscrits au tableau de l’ordre. Elle a annoncé vouloir rendre facultatif l’adhésion à cet organisme. Par conséquent, il l’interroge sur la nécessité de maintenir l’ordre des infirmiers compte tenu de son coût de fonctionnement au regard du nombre d’adhérents.

    Texte de la réponse

  15. wacken dit :

    sansebastien ……. on vous voit sur tout les sujets , sur et surtout contre l’ordre infirmier ….
    Votre suffisance ne doit avoir d’égal que votre égo surdimensionné …
    Vous prétendez toujours “rétablir des vérités “, “corriger des erreurs énormes”(et nos fautes d’orthographe et de grammaire ) , “décider qui est une bonne infirmière et qui en est une mauvaise ” ; vous prétendez aussi savoir quelle est notre fortune et combien nous pouvons facilement dépenser pour votre ordre ….
    Vous vous réfugier toujours derrière la loi qui a institué l’ordre sur un odieux mensonge . Vous n’écoutez personne et semblez si dur que l’on peut facilement douter que vous soyez un infirmier ou une infirmière …..
    Vous semblez avoir la rage vissée au cœur , que notre profession ne se soit pas laissée faire et que nous ayons refusé massivement votre racket honteux , qui n’a pour but que de servir les gens de votre espèce et surement pas les infirmières et encore moins les patients …..
    comment pouvez vous imaginer vous maintenir sereinement en place sur notre dos avec l’immense dose de mépris que vous avez pour nous ?

    • Sansebastien dit :

      Cher Wacken,
      Je vous confirme, mais ne peux vous le prouver dans cet espace que je suis bien IDE, de 1981 pour être précis, c’est à dire dernière promotion en 28 mois d’études, un vieux crouton quoi! mais avec un peu d’expèrience et d’ancienneté ainsi que quelques formations universitaires.
      C’est vrai que j’enrage un peu de voir mes consoeurs et mes confrères si peu impliqués dans le devenir, mais surtout le maintien de notre profession à un niveau d’excellence tel que cela existe dans les pays anglo saxons, et ou d’ailleurs l’estime et les salaires ne sont pas comparables à ce que nous voyons dans la plupart de nos pays européens.
      Quand j’en parle avec eux, et surtout avec elles, elles apprécient mon combat pour une meilleure reconnaissance de notre profession et m’avouent avec sincérité ne pas avoir le temps de s’impliquer autant que moi à cause “du boulot, des enfants, du mari, des parents, etc…”, la vie quoi, et je les comprends.
      Par contre, voir le combat acharnés que mène quelques grandes centrales syndicales qui n’ont jamais eu à coeur de s’interresser à notre sort, car nous considérant comme les nantis du système de santé hors les mèdecins, m’exaspère un peu.
      Je crois que la création de l’Ordre infirmier est une chance pour notre profession et que ce n’est certainement pas les 30 euros de cotisation qu’utilise nos détracteurs, qui crée problème, mais bien le combat politique de formations à la gauche de la gauche, qui luttent contre tous les Ordres professionnels depuis la dernière guerre.
      Pour le reste, je vous laisse libre de vos écrits, les miens sont généralement respectueux de celles et ceux qui sont ouverts à l’échange productif.
      Malgré tout, je n’ai aucun doute de la perénnité de cet Ordre car s’il avait du disparaître, ce serait le cas depuis longtemps.
      Cordialement

      • wacken dit :

        je ne pourrais jamais adhérer à une structure imposée sans aucune concertation par la minorité à la majorité .
        je ne pourrais jamais adhérer à une structure dont le modèle est foncièrement anti démocratique et dont on sait , pour voir fonctionner les autres ordres que cela sert de refuge aux politiciens ratés de chaque profession .
        je ne pourrais jamais adhérer à une structure qui n’a jamais fait la preuve de son utilité et qui détient malgré tout tous les pouvoirs …..
        je ne pourrais jamais adhérer à une structure qui me coute , alors qu’avant je payais “les services” dans mes impôts (de plus , maintenant on me demande de payer les deux !!!!!)
        ET CELA N’ A RIEN A VOIR AVEC UN QUELCONQUE SYNDICAT, UNE POLITIQUE DE DROITE OU DE GAUCHE , NI 30 OU 75 EUROS ……
        mais vraiment rien à voir …..
        le problème avec les “ordistes” , c’est qu’on a pas le choix , et que l’on est autorisé à parler si on dit ce qu’il faut et …. si on banque ……

        • Sansebastien dit :

          “je ne pourrais jamais adhérer …”
          “je ne pourrais jamais adhérer …”
          “je ne pourrais jamais adhérer …”
          C’est bon, on a compris!
          Ca fait un peu plagiat, non?

          • wacken dit :

            ……. je ne suis pas certain que vous ayez écoutez une seule des infirmières ne voulant pas d’ordre ……
            la discussion est vraiment difficile avec vous …. cela finit immanquablement par de la moquerie et des railleries ….. (alors que vous accusez tout le monde de vous manquer de respect …….)
            comment pouvez vous imaginer fédérer avec un tel état d’esprit ……
            bonsoir !
            (c’est un plagiat aussi ??? édictez donc un dictionnaire de ce que l’on peut employer pour oser s’adresser à vous ….. )

          • Sansebastien dit :

            C’est avec vous que la discussion est difficile, pour ne pas dire impossible. Moi j’ai au moins le mérite de réfléchir à ce qui pourraît améliorer notre profession, et je pense qu’un Ordre peut le faire.
            Vous, vous êtes dans la doctrine, donc vous n’évolurez jamais, d’où mes regrets d’avoir perdus quelques minutes à vous répondre…
            Salutations

  16. Sansebastien dit :

    AVEC OU SANS COTISATION,
    L’ORDRE INFIRMIER
    C’EST ENCORE ET TOUJOURS NON !

    Ca y est, le masque est tombé!
    L’on est bien dans le combat politique de ceux qui souhaitent depuis des décennies “la dictature du prolétariat” en pratiquant la manipulation des masses…
    Oubliez nous!
    Vous ne vous êtes jamais interrèssé à notre profession, sinon depuis qu’il y a cet Ordre qui fait partie de vos épouventails!

    • denis29 dit :

      Vous finissez par donner la nausée à interpreter à votre sauce démago ce que d’autres pensent et disent.
      Je ne connais pas la plupart des membres de Resilience , mais pour ceux que j’ai approché, ils ont en commun une veritable ethique de leur travail, une approche humaine , responsable et competente de leur fonction,une vision sociale du milieu médical et para-médical, qu’ils soient salariés ou liberaux.
      Vous n’avez pas de légitimité à pretendre qu’ils se moquent de la profession.
      Il se trouve qu’ils n’ont pas -mais pas du tout , c’est vrai- les mêmes valeurs que vous.
      Ca n’en fait pas des ides de seconde zône.
      Et ça ne fait pas de vous quelqu’un de plus respectable qu’eux.

      • Sansebastien dit :

        Vous parlez d'”une veritable ethique de leur travail, une approche humaine , responsable et competente de leur fonction,une vision sociale du milieu médical et para-médical, qu’ils soient salariés ou liberaux.”
        Je l’espère bien de la part des membres de notre profession, et c’est pour cela que je défends un Ordre professionnel pour les infirmiers, pas pour les glndeurs où les dangereux, ni ceux qui voudraient que des professionnels qui n’ont pas notre niveau de qualification se mettent à faire des petits soins infirmiers comme cela est le cas dans certaines cliniques, voire hôpitaux ou service de soins “dits” infirmiers à domicile.
        Donc nous nous rejoignons sur le fait que nous souhaitons que les infirmières et infirmiers aient “une veritable ethique de leur travail, une approche humaine , responsable et competente de leur fonction,une vision sociale du milieu médical et para-médical, qu’ils soient salariés ou liberaux.”
        JE LE DEFENDS AUSSI§

        • Norma Colle dit :

          je me marre grave……….Depuis plusieurs années, avez-vous bataillé pour une éthique de prise en charge ratio patients IDE ? Que faites-vous concrètement pour lutter contre toutes ces EPHAD où les IDE gèrent un nombre indécents de résidents???????????? Alors quoi,j’attends vos réponses.et pas du branlage de neurones!

        • denis29 dit :

          Et bien je ne crois pas , a vous lire, à votre approche humaine ni à votre ethique,voyez vous
          Nous ne pourrions jamais travailler ensemble car votre mépris de l’autre est ce qui ressort de tous vos propos.

          • Sansebastien dit :

            Je crois que vous ne m’aimez pas tous les deux!
            Je vous répondrais volontier, mais malheueusement il faut que je sorte les poubelles…
            salut

        • Norma Colle dit :

          la question est:
          “”.Depuis plusieurs années, avez-vous bataillé pour une éthique de prise en charge ratio patients IDE ? Que faites-vous concrètement pour lutter contre toutes ces EPHAD où les IDE gèrent un nombre indécents de résidents?????””
          La réponse de Sansébastien est:
          “”Je crois que vous ne m’aimez pas tous les deux!
          Je vous répondrais volontier, mais malheueusement il faut que je sorte les poubelles””

          Une vraie question concrète pour savoir réellement ce que l’ordre apporte à une éthique rationnement ++++++++++++ des IDE dans les EPHAD avec la maltraitance qui en découle, et que fait Sansébastien ….. devinez ………..une belle pirouette dans les poubelles pour fuir la question dérangeante…….ah ah ah ahah ………..vraiment chapeau bas!

        • Norma Colle dit :

          je cite Sansébastien:
          “Je crois que vous ne m’aimez pas tous les deux!
          Je vous répondrais volontier, mais malheueusement il faut que je sorte les poubelles…”

          que vient faire ici la notion”on ne vous aime pas”……..on ne discute pas pour se faire aimer mais juste pour avoir des réponses concrètes sur le bien fondé d’un ordre et sur ce qu’il apporte vraiment aux IDE……..
          Car si on suit votre raisonnement pour avoir le bilan financier de l’ordre il faut passer par la case”amour” ………Cà va finir par fleurer bon la prostitution………… déjà que les IDE se sont fait “avoir” pour éviter le terme plus cru de “b—er”……..

          • denis29 dit :

            Mais si mais si , ça a à voir. On peut avoir des projet avec quelqu’un si on le respecte,si on l’aime , si on se sent proche etc…
            Je me sens tellement éloigné de cet individu , comme je le suis des adeptes du fn ,par exemple , ou de la droite copeiste, ou de l’amicale des chasseurs buveurs de pastis…qui répond poubelles ou insultes , que je ne saurai jamais avoir le moindre projet ,même infirmier , avec lui.

          • Sansebastien dit :

            Je ne t’ai rien demandé!
            Quant au FN et aux Copéistes ils ne font pas plus partie de mes amis que des tiens.

          • denis29 dit :

            Mais si , Mossieur Sanseb’ VOUS m’avez demandé quelque chose, VOUS m’avez demandé , comme à toutes et tous les Ides de cotiser à l’ordre , VOUS ne cessez de nous tanner pour un ordre COLLECTIF, ça veut dire qui rassemble autour de lui.
            Je ne veux ni de cet chose ni d’aucun autre projet avec VOUS.
            Quant au rapprochement avec la droite extrême , il semblait tellement évident à lire VOTRE prose émaillée d’insultes…je me suis trompé mais ,bon , ça doit pas grenouiller bien loin… Chasse pêche et tradition ?

          • Sansebastien dit :

            A l’attention de denis29:
            T’étais, au Larzac?
            Tes propos sentent bon l’herbe que l’on fait pousser en catimini sous des lampes à UV
            Je me trompe?

        • hugues dechilly dit :

          jusqu’à preuve du contraire, la production intellectuelle de l’ordre infirmier est nulle, puisqu’il se contente de faire des copier/coller …

          même le code de déontologie – qui pour mémoire n’a jamais été publié au JO et qui sert de référence aux chambres disciplinaires ordinales (un comble !!) – n’est pas une production des infirmiers de l’ordre 🙂

  17. syndicat RESILIENCE dit :

    SOLIDARITE INFIRMIERE
    AVEC RESILIENCE
    LE 19 MARS 2013
    CONTRE L’ORDRE INFIRMIER
    AU TGI DE PARIS.

    Parce que nous refusons – collectivement – d’être soumis à un ordre professionnel que nous n’avons jamais demandé. Parce 90% de la profession infirmière ne cotise pas à l’ordre, parce que 80% n’est pas inscrite au fichier national.
    Parce que plus de 450 000 infirmières continuent d’exercer au quotidien dans l’illégalité en refusant de cautionner cet ordre inique, au fonctionnement plus que discutable.

    J’envoie cet appel au soutien de RESILIENCE syndicat infirmier et à son secrétaire général convoqués solidairement pour y répondre du délit « d’injures publiques », à mon député et à mon sénateur.

    AVEC OU SANS COTISATION,
    L’ORDRE INFIRMIER
    C’EST ENCORE ET TOUJOURS NON !

    RESILIENCE – rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

  18. syndicat RESILIENCE dit :

    le syndicat infirmier RESILIENCE fera parvenir très prochainement une demande auprès des services de la Cour des Comptes afin que soit connu l’état réel des finances, des dettes et autres engagements de l’ordre infirmier …

    http://syndico.exprimetoi.net/t8485-resilience-fera-parvenir-tres-prochainement-une-demande-aupres-des-services-de-la-cour-des-comptes#39833

  19. syndicat RESILIENCE dit :

    le syndicat infirmier RESILIENCE déposera très prochainement une demande d’enquête auprès de l’IGS concernant les dysfonctionnements, les comptes, etc … de l’ordre infirmier …

    http://syndico.exprimetoi.net/t8484-le-syndicat-infirmier-resilience-deposera-tres-prochainement-une-demande-d-enquete-aupres-de-l-igs#39838

  20. serguei dit :

    Bonjour
    Juste une petite question : sur les 150 000 inscrits au tableau de l’ordre combien l’ont fait volontairement???
    Dans les cliniques privées nous avons été OBLIGE de nous inscrire par nos directions,alors que dans le public rien n’a été obligatoire. J’ai payé la premiére année puis j’ai laissé tombé quand j’ai vu que ma cotisation servait à loger dans des butreaux de luxe des gens prêt à nous taper sur la tête à la premiere connerie.Résultat ,on m’a envoye un fac similé d’injonction à payer avec les frais de justice c’est pas beau ça!!!Ca m’a tout de suite donne envie de ne JAMAIS faire parti d’un ordre aussi DESPOTIQUE
    Qui a deja été défendu par l’ordre????
    Voila chacun est libre de faire ce qu’il veut , mais je n’ai pas confiance dans cet ordre.

    • Sansebastien dit :

      Bonjour Serguei,
      D’accord avec vous, ce n’est jamais agréable d’être contraint à payer quelque chose dont on ne voit pas l’utilité. Je suis confronté au même problème lorsque je doit m’acquitter de mes impôts sur le revenu, de la CSG déductible et celle qui n’est pas déductible, de mes cotisations retraite, de la TVA etc…et cela doit représenter 30 euros par jour tout confondu.
      Pour ce qui concerne notre Ordre, nous sommes logés à la même enseigne que les autres professions ordinnées que sont les mèdecins les architectes, les avocats ains que d’autres professions paramédicales. Je ne cite pas l’Ordre des kinés qui je le pense, et suis loin d’être le seul ne m’ont pas parus être exemplaires dans leur gestion ainsi que les indemnités qu’ils se sont octroyées. Mais ce n’est pas le sujet. Il n’en demeure pas moins que notre cotisation de 30 euros est la plus basse de tous les Ordres professionnels existants et si les bureaux initiaux du National étaient pour le moins luxueux, ils n’étaient pas la propriété des élus d’une part, et d’autre part, je préfère voir notre profession représentéeà un niveau d’élégance en rapport avec son rôle et son importance dans notre société plutôt que dans des locaux au sous sol d’une banlieue…
      Mais bon, avec 30 euros, l’on sera maintenant représenté comme une profession de deuxième zone, ce qui est bien dans l’esprit de la majorité des politiciens qui nous gouvernent ainsi que de certains syndicats qui font semblant aujourd’hui de s’interresser à notre sort dont vous pouvez voir les “piliers” régulièrement dans ces rubriques.
      Confraternellement

      • cedr1c dit :

        Les impots sont publics; l’ordre est une instance privée, une sacrée différence.
        Vous faites exprès de ne pas la voir?

        • Sansebastien dit :

          Instance privée avec une mission Régalienne!
          “Vous faites exprès de ne pas la voir?”

          • eusebe dit :

            Tu parles d’une mission régalienne : merci beaucoup sansébastien, tu m’as bien fait rigoler, je n’aurai pas perdu ma journée de te lire…mdr !!!

          • Norma Colle dit :

            une mission “Régal” des “zordinés” oui sur la “laine” des IDE……….
            Les missions régaliennes étaient assurées avant et tout aussi bien et gratos.!
            Nous attendons toujours les comptes et bilans de vos missions régaliennes!

  21. cedr1c dit :

    certains libéraux donnent 150€.
    Mais même gratuitement, qui veut d’un tribunal d’exception composé des personnes non compétentes en droit, souvent avec un intérêt dans l’affaire?
    Qui veut payer les dettes faites par des personnes incapables d’organiser des secondes élections?
    Qui veut payer le logo fait par le frère de machine, décision validée par les élus encore en place?
    C’est de l’instance ordinale que les infirmiers ne veulent pas, pas de la cotisation.

  22. Sansebastien dit :

    Tout ce foin pour 30 euros?
    C’est pas politique ça?

    • domy73 dit :

      30 euros ? Oui 30 euros la première année et comme l’ordre a besoin de fric parce qu’ils sont déjà dans le rouge, et bien ça sera 60 l’année d’après, et encore plus l’année suivante. Autant je peux donner à une association que j’aurais choisi, ou à un syndicat (je te rassure tout de suite, je ne suis adhérente à aucun syndicat), mais là, une cotisation obligatoire pour aller bosser ??? T’as vu ça où ????? On aurait des salaires de 4000 ou 5000 euros par mois, passe encore, mais désolée, avec des salaires de 1800 euros par mois, il est hors de question que je débourse 30 euros, pour des pélerins qui n’en ont strictement rien à foutre de la profession. A part claquer du fric dans des conneries, dites moi ce que l’ordre a fait pour la profession en 6 ans ? Pour moi rien n’a changé ……..

      • Sansebastien dit :

        Tu dis précèdemment que “Je n’ai plus que 6 ans à bosser”, et tu gagnes 1800 euros par mois?
        Tu me prendrais pas un peu pour un benêt?
        Je te conseille de te syndiquer chez Résilience, tu en portes les valeurs…
        Confraternellement

        • domy73 dit :

          Je n’ai rien à cacher, je suis diplomée depuis 1977, je suis de 1957. je n’aurais droit à la retraite qu’en 2019. j’ai travaillé dans le privé jusqu’en 1995, ayant 5 enfants à charge dont 2 jumeaux, je n’ai pas travaillé pendant 10 ans. J’ai repris le travail en 2004, et j’ai de nouveau travaillé dans le public à partir de 2007, l’hopital m’a repris 15 ans d’ancienneté. Mes enfants ont tous plus de 20 ans, je travaille à 75%, et je peux te photocopier ma fiche de paie, je gagne exactement 1370 euros net par mois, donc si je sais encore bien faire les règles de trois, à temps plein j’aurais un salaire de 1826 euros. Voilà comment sont payés les infirmières à l’hopital. De plus je ne suis pas fonctionnaire, je suis contractuelle. Je ne te prends pas pour un benêt (j’aurais certainement d’autres qualificatifs pour toi qui te correspondraient mieux …..), je dis ce qu’il en est, et ton ordre, jamais je n’y adhérerais, ça c’est clair …….

          • eusebe dit :

            Bien dit Domy73 !! Le donneur de leçons ordinal du sud s’est encore pris un râteau, c’est à croire qu’il aime ça..!

          • Sansebastien dit :

            Je m’apprêtais à vous répondre respectueusement, mais vu le ton des dernières lignes, je crois que nos échanges vont s’arrêter là.
            Je vous laisse vomir sur moi avec vos nouveaux amis…

    • eusebe dit :

      Je n’ose pas imaginer Sansebastien siégeant dans une chambre mortifère : avec son intolérance et sa compréhension orientée, les dés seraient jetés avant même le début des débats.
      On peut donc lui conseiller un pays ou l’ordre existe et où il pourrait alors s’épanouir, car ici, je pense que c’est cuit…

  23. cedr1c dit :

    C’est quand même étrange que l’intersyndicale et resilience soient écoutés au ministère alors que sansebastien non…

  24. Pierrefrancois dit :

    Info très importante : le Conseil d’État, vient de confirmer que le contrôle par l’Ordre de l’accès à la profession d’infirmier est une mission de service public et de protection des patients.
    Une institutrice ayant commis des actes de violence à l’encontre d’enfants a été condamnée par la justice à ne pas exercer une profession en rapport avec des mineurs. Elle s’est pourtant reconvertie en passant le DE infirmier, a exercé sur la seule foi de son DE et de son ADELI jusqu’à ce que, au moment de sa demande d’inscription, l’Ordre enquête, découvre la condamnation et le fait qu’elle avait commis encore récemment des violences à l’encontre d’une résidente de maison de retraite. En refusant son inscription, l’Ordre des infirmiers lui a interdit d’exercer la profession et ce faisant protéger les patients.

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000027149388&fastReqId=2079907395&fastPos=1

  25. hugues dechilly dit :

    toujours aussi lourd cet IDEL du sud :

    – chez RESILIENCE la cotisation annuelle est de 12 mois, à l’oni elle est de 10 mois pour la seconde année consécutive …
    – chez RESILIENCE un adhérent est à jour de ses cotisations, à l’oni plus de 70% des inscrits ne le sont pas …
    – chez RESILIENCE un adhérent est en vie, sur le fichier national de l’oni, des IDE décédés depuis des années y figurent encore
    RESILIENCE fonctionne avec un petit budget mais l’oni cumule 15 000 000 euros de dettes et 84 000 000 de passifs …

    t’en veux encore ???

    • Sansebastien dit :

      Bonjour Hugues,
      Merci pour ces quelques précisions.
      Peux tu nous indiquer le montant de la cotisation chez RESILIENCE pour être complet.
      Cordialement

      • onialapoubelle dit :

        Hugues étant par ailleurs très occupé je te répondrai que les renseignements demandés figurent en bonne place dans la rubrique adhésion du site de Résilience. Suffit d’aller y voir c’est tout.
        Pour ce qui est des chiffres cités plus haut tu as des commentaires peut être ?

      • eusebe dit :

        30 € comme dans ta secte, mais, l’adhésion n’est pas obligatoire et 66 % du montant est déductible des impôts et nous est donc remboursé sous forme de crédit d’impôt : quelque part, donc, tu payes les 2/3 de notre cotisation, merci encore…

        Et quand je lis que tu crois encore en ton grand ordre, je te rappelle qu’avec la loi, l’obligation, des millions d’euros, un gouvernement ami et des immenses ordinaux, ta structure est à l’agonie : il n’y a que la foi qui sauve, continue tes prières…

        • Sansebastien dit :

          Cela ne réponds pas à la question comme d’habitude, c’est si difficile que ça de dire combien coûte l’adhésion à votre syndicat si démocratique.
          Au fait, qu’est ce que vous défendez?
          Pas les infirmières vous n’avez absolument rien à faire, juste l’abrogation de tous les Ordres professionnels, comme vous l’écrivez souvent maintenant, et je vous en remercie de bien le préciser.

          • domy73 dit :

            Est ce que tu sais lire ? on t’a dit que le montant de l’adhésion à Résilience était de 30 euros par an, Eusebe l’a écrit le 21 mars à 16h26. Je te précise que je ne suis pas adhérente à Résilience, ni à aucun syndicat d’ailleurs, mais toutes les adhésions sont de cet ordre là, et non 150 euros comme tu le laisses entendre dans un autre post. Si l’adhésion était aussi élevée, beaucoup de syndicats pourraient déposer le bilan à mon avis.

          • Sansebastien dit :

            Pas la CGT dont il est bien connu que 30% seulement des cotisations couvrent les frais de fonctionnement.
            D’où vient le reste?
            PS:ça ne te dérangerais pas d’utiliser un seul pseudo s’il te plaît, merci.

  26. Sansebastien dit :

    Ce que je perçois surtout, c’est le combat d’arrière garde d’une poignée de syndicalistes à la gauche de la gauche et qui n’ont absolument rien à faire des infirmières.
    La seule chose qui les interessent c’est leur combat contre tous les Ordres professionnels au nom de l’internationale socialiste. pour les acteurs de ce combat, leur seul rêve est d’arriver à leur fins pour être reconnu dans leur mouvement politique et se mettre à rêver d’un destin comme celui de Harlem Désir ou de Bruno Juliard…
    Mais comme je vous le dit et le maintien, le sort des infirmières et la qualité des soignants ils en n’ont absolument rien à faire. Pour preuve, combien coûte l’adhésion à un syndicat? minimum 150 euros, combien coûte la cotisation de l’Ordre des infirmiers? 30 euros…ok!
    En même temps ils font passer une profession, qui certes n’est pas surpayée à la sortie du DE mais dont les possibilités d’évolution sont vastes et passionnantes, je disais donc, d’un peu ils nous feraient passer pour des clochards!
    C’est donc bien un combat politique et rien d’autre, ok!
    Salutations

    • eusebe dit :

      Tu t’égares en retombant dans ta haine contre la gauche et le syndicalisme.
      Et tu ne sers pas ton ordre en clamant que son échec est de la responsabilité d’une poignée d’opposants ; il vaudrait mieux que tu mettes en avant ses actions positives et ses réussites, mais,là, je pressens que tu aies rapidement des difficultés.
      Bon, ne sois pas triste, tu l’as dit toi-même, bientôt tu seras inactif, et tu ne penseras plus à ton ordre qui t’aura donné tant de tourments…

    • domy73 dit :

      Alors je vais t’étonner, parce que moi il y a longtemps que je ne vote plus à gauche. Et quand il le faut je me bats. Là je suis les évènements, en espérant que cet ordre va être éliminé une bonne fois pour toute. En 2006, cette fameuse loi a été votée, il y a du y avoir un sacré lobbying auprès des parlementaires, et une bonne partie en catimini, parce que dans le milieu hospitalier, j’ai quand même l’impression que nous avons été mis devant le fait accompli. je n’avais jamais entendu parler de cet ordre…….. On a commencé à nous en parler début 2010, Je n’ai plus que 6 ans à bosser, donc je ne paierais jamais cette cotisation, au risque d’exercer illégalement. Si jamais on m’empêchait de faire mon métier, et bien pas grave je ferais autre chose. C’est toi qui a un discours d’arrière garde, tu es d’une intolérance affligeante…….

        • Norma Colle dit :

          et oui “30€”………….si vous n’avez toujours pas compris que ce ne sont pas les “30€” qui coincent ,il faut soit vous acheter un appareil auditif pour bien écouter et comprendre les propos des opposants soit pire…et plus difficile rénover des neurones sclérosés en ingurgitant des thérapeutiques miraculeuses……Dernier conseil,évitez le “jus de boeuf”…..,ce dernier n’a pas pu sauver l’ordre…..et pourtant il avait été présenté comme au début comme un traitement de cheval garantissant des rentrées financières ordinales …

    • Norma Colle dit :

      je cite Sansébastien:
      “La seule chose qui les interessent c’est leur combat contre tous les Ordres professionnels au nom de l’internationale socialiste. pour les acteurs de ce combat, leur seul rêve est d’arriver à leur fins pour être reconnu dans leur mouvement politique et se mettre à rêver d’un destin comme celui de Harlem Désir ou de Bruno Juliard…
      Mais comme je vous le dit et le maintien, le sort des infirmières et la qualité des soignants ils en n’ont absolument rien à faire.”

      N’exprimeriez-vous pas plutôt les intentions des ordinaux:combien d’entre eux évoluent avec de multiples casquettes dans différentes associations et qui n’exercentt donc plus réellement de fonctions infirmières……..Ne projetez pas,ne transférez les ambitions des ordinaux sur de “petits” IDE qui eux bossent auprès des patients qui se battent pour refuser un ordre imposé par vos IDE lobbyistes !

      je cite:
      “En même temps ils font passer une profession, qui certes n’est pas surpayée à la sortie du DE mais dont les possibilités d’évolution sont vastes et passionnantes, je disais donc, d’un peu ils nous feraient passer pour des clochards!
      C’est donc bien un combat politique et rien d’autre, ok!”

      Je me marre les IDE sont tellement bien payés et bien défendus par un ordre,que l’ordre soutient les protocoles de coopération………ordre qui n’impose pas une valorisation salariale de tous ces IDE qui désormais peuvent faire des prélèvement de moëlle ,des échos variées…etc…Quel est donc le combat de cet ordre ? Quelles compensations ont donc les têtes ordinales navigant dans les sphères gouvernementales pour accepter de toujours plus demander aux IDE pour un salaire identique? Eclairez donc les “ignorants crasseux” de base!

    • wacken dit :

      vous vous plantez totalement , sansebastien ….
      les ordres SONT des combats d’arrière garde , anti démocratique au possible , onéreux à l’excès et méprisant totalement pour la base qui subit le prélèvement financier !!!!!

  27. Motarde de DIJON dit :

    Comparons ce qui est comparable Monsieur Sansebastien? 138000 inscrits, certes, mais par obligation et non pas par conviction! Sur 550000 ide en exercice et après quatre années d’existence ordinaleon ne peut donc pas franchement parler d’un plébiscite. Rappelons également que l’adhésion à un syndicat est volontaire contrairement à un ordre où l’inscription (et non pas l’adhésion comme vous dites) est obligatoire. Percevez-vous la nuance???

  28. Sansebastien dit :

    Pour connaître les adhérents de Résilience, il suffit de lire et compter les messages çi dessus qui ONIssent notre Ordre professionnels, vous les reconnaîtrez facilement…
    Le compte sera vite fait, à comparer aux 150 000 adhérents enregistrés auprès de l’ Ordre des Infirmiers.
    Comme on dit dans le milieu des turfistes: “Y’a pas photo!”

    • eusebe dit :

      Quand tu parles de ton ordre, utilise la première personne du singulier, car ce n’est pas celui de tous les infirmiers, merci !

    • Motarde de DIJON dit :

      Comparons ce qui est comparable Monsieur Sansebastien? 138000 inscrits, certes, mais par obligation et non pas par conviction! Sur 550000 ide en exercice et après quatre années d’existence ordinaleon ne peut donc pas franchement parler d’un plébiscite. Rappelons également que l’adhésion à un syndicat est volontaire contrairement à un ordre où l’inscription (et non pas l’adhésion comme vous dites) est obligatoire. Percevez-vous la nuance???

    • eusebe dit :

      Rien ne sert d’épiloguer sur les chiffres, ton ordre agonise car la majorité des infirmiers ont compris qu’il ne servait à rien.

      On peut comprendre qu’il aurait pu être plaisant d’être partie prenante d’un mouvement disposant d’un budget de presque 40 millions d’euros annuels.

      Pour te consoler, tu peux toujours d’inscrire dans une structure associative de ton quartier, ou mieux, te présenter à des élections locales : tu pourrais alors assouvir ton besoin de responsabilités. Tu vois, je te donne des pistes pour lutter contre ta frustration et ta colère, et ne me remercie pas, celles-ci sont parfaitement compréhensibles…

      Maintenant, un ordre facultatif peut être viable, d’autant plus que ce ne seront que des “convaincus” qui y participeront ; et si l’argent venait à manquer pour atteindre vos objectifs et mener à bien vos missions, personne vous empêchera de mettre la cotisation à 500 ou même à 1000 euros : quand on aime, on ne compte pas.

      Et enfin, arrête un peu de parler de diffamation à tous bouts de champs, la justice n’a pas forcément vocation à pallier les insuffisances de ta structure…

    • wacken dit :

      c’est quand même scandaleux de votre part d’annoncer un tel chiffre …..
      150 000 adhérents ????? et combien sous la contrainte ??????
      Combien de cotisants sincères parmi “vos rangs ordinaux “? surement très peu …
      votre ordre est une armée de fantômes …..

  29. Béatrice dit :

    les salariès du public ne cèderont jamais ils n’ont pas votè, ne reconnaisse pas l’ordre et n’ont pas les moyens pe payer pour travailler avec dèja une hierarchie pour les ècraser les sanctionner mais rien ni personne pour les dèfendre !

  30. syndicat RESILIENCE dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t8474-naissance-et-crepuscule-de-lordre-national-infirmier#39758

    8 pages qui résument 6 années de dysfonctionnements de l’ordre infirmier …

    à télécharger et à diffuser +++

  31. onialapoubelle dit :

    L’ordre des médecins vient de se faire taper dessus par la Cour des Comptes pour son fonctionnement.
    L’ordre des kinés est sous le coup d’une enquête de l’Inspection Générale des Services, à la demande du syndicat contre l’ordre ALIZE, suite à une plainte de l’ancien présicent du cnomk contre le nouveau.
    Nous savons tous comment la première présidente Leboeuf a été virée de l’oni par l’actuel président autoproclamé Borniche et nous connaissons tous les malversations et les dysfonctionnements de l’oni qui sont révélés, notamment par le syndicat contre l’ordre infirmier RESILIENCE, sur la base de documents internes à … l’oni.
    Les infirmières existaient et travaillaient avant l’oni, elles en feront autant après l’oni.
    L’oni est à la botte des pouvoirs politiques, sous la coupe de sa banque qui dirige, de facto, l’ordre infirmier puisque l’oni se réunit dans les locaux de sa banque (bonjour l’indépendance !!!).
    Les chambres disciplinaires régionales sont gérées n’importe comment par des incompétents qui sont parfois juge et partie, comme à Marseille semble t-il. Chaque demi journée de séance est facturée plus de 600 euros à l’oni par le juge président de la chambre disciplinaire (eh oui !).
    Dès qu’un litige est soumis à l’échelon national, l’infirmière gagne contre l’ordre 9 fois sur 10 car un magistrat professionnel compétent remet les choses en place.
    Les cotisations annuelles sont de 10 mois pour la seconde année consécutive ce qui permet à l’oni de gagner 4 mois de cotisations sur deux ans, c’est toujours ça de pris pour essayer de renflouer le puit sans fond.
    Nous attendons les comptes et bilans annuels pour 2012 à 2013.
    L’annuaire de l’ordre infirmier sur @ est truffé de doublons et de triplons et même des IDE décédés depuis 3 ans y figurent encore !!
    Bref, c’est magouille et fripouille à tous les étages.

    • Pierrefrancois dit :

      La Cour des comptes a critiqué l’Ordre des médecins mais c’est parce qu’elle a jugé qu’il ne faisait pas assez, en matière de dépassements d’honoraires ou de contrôle des relations avec les labos pharmaceutiques par exemple. Elle a donc recommandé que ses pouvoirs soient renforcés !
      Voir le chapitre IX du rapport 2012 sur la Sécurité sociale (p; 286) sur http://www.ccomptes.fr

      Si la Cour des comptes contrôle l’Ordre des infirmiers, c’est probablement ce qu’elle recommandera aussi, notamment sur les liens des infirmiers avec les labos, et elle tancera l’Etat pour n’avoir pas suffisamment insisté pour que tous les infirmiers salariés du public s’inscrivent à l’ordre afin que les avantages de l’industrie pharmaceutique dont ils bénéficient soient mieux contrôlés.

      • domy73 dit :

        est ce que tu peux m’expliquer cette phrase :
        que tous les infirmiers salariés du public s’inscrivent à l’ordre afin que les avantages de l’industrie pharmaceutique dont ils bénéficient soient mieux contrôlés.
        De quels avantages pharmaceutiques pourrions nous être bénéficiaires ?

        • Norma Colle dit :

          ah ah ah ah ah il doit certainement parlé du “petit pain au chocolat” offert tous les 10 ans par un représentant de labo qui vient par exemple expliquer le mode d’emploi d’un nouveau matos (nouveau contrat de marché hosto.) ou les stylos posés dans poste soins une fois tous les 36 du mois!!!!!!!!
          Il va donc falloir aussi que l’ordre se penche sur les “petits cadeaux” que les IDEL offrrent à leur patientèle en fin d’année……IDEL qui déclarent de plus ces cadeaux en frais pros …..ou sur les cadeaux en “nature” que les IDEL reçoivent!!!!!

          Vous “z’avez” dit ordinés…….??? Va falloir en coller des flics ordinés au cul des IDE ……….

          • domy73 dit :

            T’as de la chance d’avoir eu un pain au chocolat toi !!!mdr Nous même pas. La seule chose que j’ai eu il y a trois ans, un stylo 4 couleurs offert par Hartman (qui est venu expliquer les différentes absorptions de leurs protections mdr), mais il n’y a pas que les IDE qui ont eu des stylos, les aides soignantes et la cadre du service aussi. Ah oui, la CFDT et la CGT nous ont aussi offert des stylos 4 couleurs …. L’ordre contrôle aussi les cadeaux faits par les syndicats ???? explique parce que là on risque de se marrer aussi

        • Norma Colle dit :

          je cite”est ce que tu peux m’expliquer cette phrase :
          que tous les infirmiers salariés du public s’inscrivent à l’ordre afin que les avantages de l’industrie pharmaceutique dont ils bénéficient soient mieux contrôlés””

          Alors Pierrefrançois, toujours pas d’explications sur ces déclarations surprenantes??????

          • Pierrefrancois dit :

            Depuis l’ouverture du droit de prescrire des dispositifs médicaux aux infirmiers, l’industrie pharmaceutique s’est jetée sur cette profession à grand renfort d’invitation à des congrès, séminaires et colloques. Le moindre avantage doit être soumis pour avis préalable à l’ordre, comme pour toutes les autres professions à ordre. C’est la loi et c’est loin d’être négligeable.
            Votre probleme c’est que vous voyez tout par le petit bout de votre lorgnette mais renseignez vous donc. C’est la réalité.
            Vous çritiquez l’ordre mais vous ne savez même pas l’étendue de ses missions.

      • Norma Colle dit :

        tiens je vous conseille aussi la cration d’un ordre des députés,sénateurs et ministres

        http://www.egora.fr/sante-societe/politique/159963-d%C3%A9mission-de-j%C3%A9r%C3%B4me-cahuzac-un-compte-cach%C3%A9-abond%C3%A9-par-les-labos
        “”Démission de Jérôme Cahuzac : un compte caché abondé par les labos ?””

  32. eusebe dit :

    L’ordre a été tué dans l’œuf au printemps 2008 : un taux de participation ridicule : 13,73 % à des élections qui ont duré 2 semaines (vote par internet pour un ordre novateur et moderne) et payées par le contribuable (1,5 millions d’euros) ; il était évident que cela n’intéressait pas grand monde et il aurait mieux fallu ne pas insister. Mais quelques dégourdis, plus malins que les autres, ont cru pouvoir convaincre, et surtout obliger toute une profession à écouter la voix de son maitre : ces personnes vont devoir bientôt rendre des comptes : bien fait !!

  33. maleaime dit :

    chouette depechons nous de vider la baignoire avec le bebe dedans

    comme le dit montesquieu
    une chose n’est pas juste parce qu’elle est loi
    mais elle est loi parce qu’elle est juste.

  34. maleaime dit :

    faut arreter les conneries meme fratuitement je ne veux etre juge par mes mpairs
    payer pour travailler cest d’un ridicule
    je te laisse ma part seb attends toi dans quelques annees comme au canada voir le montant montait a plus de 300 euros eh oui renseignez vous alors que les secretaires sont payes au meme niveau d’un infirmier de 20 ans et 7000 euros pour un president fantomatique

  35. syndicat RESILIENCE dit :

    http://syndico.exprimetoi.net/t8459p15-resilience-a-l-assemblee-nationale-premier-compte-rendu-vers-21h#39750

    par NonCestNon

    Aujourd’hui à 5:35

    Commission d’étude sur le devenir de l’Ordre des Infirmiers.

    Importante représentativité des différents modes d’exercice de la profession infirmire, dont l’intersyndicale enfin réunie et parlant d’une voix commune, des représentants de la branche psychiatrie, scolaire, privée, deux représentants du monde libéral ( Convergence et la FNI ) et enfin votre serviteur représentant RESILIENCE ; à noter aussi la présence opportune et particulièrement efficace d’Alizée ( Anti-Ordre des Kinés ) au titre de son adhésion à Résilience.

    En tout une vingtaine de personne en face desquelles on ne retrouvera que la présence timide d’une seule députée, apparentée PS, ayant rapidement éludé le rappel de ses propos émis lors de sa profession de foi, sur son opposition aux Ordres professionnels. Ce rappel a été judicieusement placé en début de tour de table par une déléguée syndicale.

    Dès lors, le ton était donné, et au-delà des échanges librement exprimés par les opposants, on ressentait bien que la commission était juste chargée de réaliser une « étude concernant les difficultés d’adhésion morale » à un Ordre rejeté massivement par la profession.

    A la question de la décision qui devait résulter de cette commission, et non pas une mission parlementaire, la réponse avouée du bout des lèvres était que cette étude durerait environ deux mois. Impossible d’obtenir un réel calendrier d’avancée sur le sujet, et encore moins si cela déboucherait sur une proposition parlementaire dans une orientation ou une autre.

    Toutefois, l’orientation des questions posées par la représentante de cette commission laissait entrevoir un maintien de l’Ordre en place, «… car il s’agit d’une Loi … », que des aménagements semblaient nécessaires ( au regard des missions de service public manifestement inaccomplies par les ordinaux – répertoire ADELI – recensement de la profession – incapacité à produire un code de déontologie [massivement rejeté] ) mais qu’il « … semblait nécessaire de maintenir un système disciplinaire interne à la profession… ».

    A ces propos, tollé immédiat et général côté des syndicats de salariés et expression gênée côté des syndicats de libéraux car non seulement ils furent ( la FNI en tête, les principaux instigateurs de cet Ordre inique et rétrograde ), mais de surcroît, la majorité des affaires disciplinaires ( 97 cas examinés en 2012 selon le chargé de mission aux affaires de Santé du PS) initiées par ces tribunaux d’exception furent quasiment toutes invalidées lors de l’arbitrage « au National », où siégeait, heureusement, un Magistrat indépendant, manifestement mieux au fait des lois de notre pays, et surtout animé d’une impartialité rarement constatée dans les basses couches ordinales aujourd’hui en déroute de locaux et de personnel…

    Résilience a produit à ce sujet, une liste non exhaustive mais néanmoins parfaitement détaillée des nombreux litiges recueillis sur le terrain avec les noms des ordinaux zélés concernés et celui de victimes involontaires d’un acharnement stigmatisant le plus souvent des conflits d’intérêt purement financiers.

    Reste donc à prouver une réelle volonté de la majorité parlementaire face à cet ordre qui a bien du mal à trouver une place en soins palliatifs en raison de son déni de fin de vie imminente et inéluctable.

    La lutte continue, et si cette dernière peut nous sembler longue, ardue et fatigante, reste le passage incontournable pour échapper à des mains inexpérimentées, aux compétences perdues, mais animées d’une volonté de nuisance et de malfaisance réelle et ostentatoire.

    Résilience rappelait aussi qu’il était le seul syndicat dont le seul mot d’ordre était l’abrogation totale et définitive de tous les ordres para-médicaux en général et infirmer en particulier. Votre serviteur revendiqua aussi, qu’il exerçait sa profession dans la plus stricte illégalité depuis 2006..

  36. syndicat RESILIENCE dit :

    http://www.alize-kine.org/index.php/forum

    Contre-Ordre: Audition par les députés le 12 Mars 2013

    par Didier LANTZ » Hier, 01:12

    Ce 12 mars était attendu par beaucoup puisque, une nouvelle fois, encore une fois, serait-ce enfin la dernière fois, un échange avec les élus de la Nation allait se tenir à l’Assemblée Nationale sur l’intérêt des ordres paramédicaux.

    Non, désolé, ne nous emballons pas, cela ne concerne que l’ordre infirmier qui, comme nos Ministres veulent le croire ainsi que cette majorité encore dans l’opposition il y a un an, ne présente pas les mêmes problématiques que les autres ordres paramédicaux que sont celui des pédicures podologues et surtout celui des masseurs-kinésithérapeutes.

    Mais revenons au sujet essentiel, la création d’un groupe de travail de députés du groupe SRC (Socialiste républicains et citoyen) sur l’ordre infirmier. Groupe manager par Madame la Députée Annie LE HOUEROU des Côtes d’Armor.

    Le groupe de travail ou de réflexion, s’est donné 2 mois pour se faire une opinion. L’ONI a déjà été reçu, ce 12 mars étaient reçus les pros ordre puis à partir de 18h30 les opposants à l’ordre. La semaine prochaine Monsieur COUTY qui dirige le HCPP sera également reçu.
    Aujourd’hui, des dires entendus, seule une organisation pro ordre s’est présentée!

    La délégation opposée à l’ordre comprenait l’Inter Syndicale composée de 7 fédérations représentatives des salariés , 2 syndicats d’infirmier(e)s libéraux Convergence Infirmière et la Fédération Nationale des infirmières, 1 syndicat mixte salariés et libéraux Résilience et en invité surprise ALIZE.

    Nous remercions Résilience de nous avoir invité ainsi que toutes les structures présentes pour leur compréhension.

    Cette délégation a été reçu par Madame la Députée LE HOUEROU, les autres députés étant bien occupés par ailleurs.
    Notons la présence de Monsieur Alexandre TORTEL, Conseiller santé du Groupe socialiste et une 3éme personne, dont je n’ai pas entendu le nom.

    Madame LE HOUEROU rappelle qu’il n’est question que de l’ordre infirmier et que le périmètre du débat ne peut s’étendre à d’autres problématiques professionnelles même si elle a conscience de leur existence.
    Le débat portera sur 3 axes :
    – le principe d’un ordre
    – le fonctionnement de l’ordre
    – les alternatives à l’ordre.

    La parole est donnée aux invités et avant le tour de table d’usage, par la voix de la représentante de la CFDT, l’Inter Syndicale ouvre le bal en rappelant à notre hôte, sa position affichée et affirmée contre les ordres paramédicaux et son engagement à appuyer la facultativité des ordres paramédicaux, comme toute la majorité actuelle lorsqu’elle était dans l’opposition.
    En réponse est rappelé que présentement il n’est pas question de son opinion mais qu’elle représente un groupe et que le débat doit être pour que le groupe propose des hypothèses.

    Pour faire court et pour résumer, toutes les structures sont pour l’abrogation des lois sur les ordres paramédicaux. Nous tenons là à remercier l’Inter Syndicale qui a, à plusieurs reprises, rappelé cette notion essentielle.

    Que la facultativité serait le minimum acceptable mais pour tous les infirmier(e)s salarié(e)s et libéraux(ales) avec la possibilité de se désinscrire.

    La disparition de l’ONI ne pose aucune difficulté, les missions de l’ONI étant transférables au HCPP.
    HCPP qui fait l’unanimité comme structure alternative, avec quelques divergences sur sa composition et son fonctionnement.
    Que depuis 1980, une discipline aurait pu être mise en place mais que les décrets n’avaient jamais été publiés !

    La “protection” des patients, thème favori des ordres était un leurre. Que les véritables fautes déontologiques relevaient de la Justice de la République.

    Que le code de déontologie, heureusement pas publié, était une hérésie impossible à appliquer pour les salariés (cela nous rappelle quelque chose!) que la notion de dévouement était un retour sociétal contraire à l’évolution de la profession.

    Que l’ONI n’apportait rien de positif à la profession qu’il ne rependait que des menaces, utilisait de faux documents pour essayer de recouvrir des cotisations, et autres malversations !

    Cela avec l’appui des ARS pour ADELI (tient tient !) des caisses pour le déconventionnement (comme cela est curieux!) le chantage au diplôme (tous les mêmes !) le refus de recrutement et les pressions des employeurs (tout pareil !).

    Nous avons appris que pour cause de décret non publié sur l’inscription automatique des tribunaux ne donnaient pas suite aux poursuites pour exercice illégal !
    Les kinésithérapeutes condamnés, et les podologues aussi, seront content d’apprendre cela !

    ALIZE à pu prendre la parole en confirmant les propos des différents intervenants et en donnant des exemples.
    ALIZE a également rappelé que le rapport PREL (2003) concluait que les professionnels ne voulaient pas d’ordre et qu’il n’était pas possible de faire un ordre infirmier alors que les kinésithérapeutes n’en avaient pas. Que la création des ordres des kinésithérapeutes et des pédicures-podologues avaient été une vaine tentative pour faire passer celui des infirmier(e)s car les populations moins nombreuses et majoritairement libérales seraient plus faciles à contraindre.

    Fin de la réunion à 20h25.
    Les structures ont déposés des documents et sont invitées à en fournir d’autres !

  37. Mickael dit :

    aux libéraux qui paie nous n avons pas les même salaire, perso mon budget est a 75 euros prés!!!

  38. cedr1c dit :

    On évitera aussi de dire comment les ordres ont géré l’histoire du sang contaminé…

  39. Norma Colle dit :

    ordre= justice de clowns

    confère ce psychiatre radié à vie alors que la vraie justice n’a pas encore jugé cet homme!

    C’est d’une telle justice que les IDE veulent également ?

    http://www.egora.fr/sante-societe/justice/159641-radi%C3%A9-%C3%A0-vie-pour-soup%C3%A7on-de-viol-sur-une-patiente

    “”””

    Justice par C. L B le 13-03-2013
    Radié à vie pour soupçon de viol sur une patiente

    Un psychiatre est soupçonné d’avoir violé l’une de ses patientes à Metz (Moselle). Il a été mis en examen par le Parquet et se trouve sous le coup d’une enquête judiciaire. Néanmoins, l’Ordre régional des médecins a décidé de radier à vie ce médecin dès le mois de mai.

    La suspension provisoire du médecin a été effective dès le mois de juin 2011 puisque le Conseil Régional de l’Ordre des médecins avait jugé nécessaire d’écarter le praticien le temps de l’enquête judiciaire.

    D’une durée de trois mois, cette radiation sera finalement définitive. Le psy qui aurait violé à plusieurs reprises l’une de ses patientes a été mis en examen pour “viol et agressions sexuelles continues”. Selon la patiente, âgée d’une cinquantaine d’années, leur relation aurait duré deux ans de 2008 à 2010.

    Le Conseil de l’Ordre a estimé un “manque de respect du principe de moralité et de la dignité d’une patiente” en ayant une relation personnelle avec elle.

    L’avocat du médecin quant à lui dénonce une décision arbitraire qui ne prend pas en compte la version de son client. Sa défense demande au Conseil de l’Ordre d’attendre les résultats de l’enquête ouverte par le Parquet de Metz avant une décision qui pourrait “atteindre à vie” un psychiatre “respecté” de la cité messine. Il pourrait engager un recours devant le Conseil d’Etat. Durant ce temps, l’enquête ouverte par le Parquet de Metz continue.

    “”””

    • Sansebastien dit :

      Pourquoi ne pas nommer Résilience plutôt que Norma Colle, tout comme cedr1c, vous avez rouvert la cellule de veille?

      • eusebe dit :

        Et, tu m’as oublié mon garçon…
        En attendant tu est bien seul à défendre ton truc qui semble de plus en plus dans la mouise. Si tu veux faire de l’effet, utilise d’autres pseudos ! Là, tu es vraiment le dernier des ordinaux.
        Au fait, toi qui es au courant des activités ordinales, elles se font quand les élections ? Parce qu’on sera certain, au moins pour ça, de bien rigoler…

        • Sansebastien dit :

          Non, je ne suis pas comme vous, je n’utilise qu’un seul pseudo, moi.

          • eusebe dit :

            Alors ces élections ? Les représentants actuels sont, pour certains hors mandat, et pour d’autres, maintenus grâce à un décret de M. Fillon (novembre 2011).
            Des élections montreraient à quel point ton ordre est désiré et plébiscité… Et puis, tu nous as informé que tu te présenterais : quel va être ton programme et tes promesses ?
            Tu vois, au lieu de cracher sur les anti-ordres, montre-nous ce que tu feras pour la profession, donc pour nous…

      • syndicat RESILIENCE dit :

        les députés sont très, très, très intéressés par les documents que RESILIENCE leur a remis mardi soir à l’Assemblée Nationale, surtout ceux de l’oni où on en apprend de bien belles sur les magouilles et autres dysfonctionnements de l’oni 🙂

        bientôt c’est – comme pour l’ordre des kinés – que l’IGS en aura autant à lire … 🙂

        et pis aussi la Cour des Comptes …

  40. Gerard dit :

    Pourquoi ne pas faire un referendum au sein de toute la profession, ce sont nous les concernés, et la majorité l’emporterait, point. g

  41. Magali dit :

    Sébastien langlois tu as tout dit

  42. domy73 dit :

    Ici en Savoie à Chambéry, le mot d’ordre est de ne pas payer, j’avais fait des courriers aux députés de mon département il y a deux ans en arrière. je pensais que l’ordre était mort et enterré. Je suis prête à faire de nouveaux courriers si besoin.

    • Sansebastien dit :

      Prends plusieurs carnets, tu en auras besoin!

      • domy73 dit :

        Je n’ai pas compris ta réponse, des carnets pourquoi faire ? J’aurais 4 courriers à faire à mes députés, 2 UMP, 2 PS, le compte est bon, et 2 courriers aux sénateurs, 1PS et 1 UMP., et le sénateur PS est ministre au gouvernement, donc le compte est bon mdr

    • syndicat RESILIENCE dit :

      l’ordre est uniquement soutenu par sa banque qui a beaucoup à perdre si l’oni vient à disparaître … un peu aussi par une société d’assurances qui vend de la RCP et qui aimerait bien que les 567 000 IDE en exercice soient obligés d’en souscrire une …
      non l’oni n’est pas mort et enterré, la dernière fois que les syndicats ont laissé passer ce message, l’oni avait plus que doublé le nombre de ses adhérents en … 11 mois …
      donc on continue à se battre pour le dézinguer et ensuite quand il sera coulé financièrement on pourra passer à autre chose 🙂

  43. Manuel dit :

    C’est bien tout le problème en France, je ne vois pas en quoi défaire un fiasco est ou devrait être irréversible.

    Ce n’est pas parce qu’on échoue qu’on ne doit pas se relever.

    Un fiasco économique …
    Un fiasco politique …

    Responsable mais pas coupable comme toujours?

    Il y a bien des responsables, qu’on les trouve et qu’on les mettent devant les projecteurs autant que devant leurs responsabilités.

    Les traders qui jouent à la roulette russe il y en a dans toutes les banques et c’est pas pour ça qu’il n’existe plus de banque.

    Il faut tirer les erreurs de la situation et reprendre les choses à la base au lieu de s’engouffrer et s’endetter autant que de s’entêter.

    Et tout cela l est hors de question de le faire à partir de menace sur les professionnels en leur disant que le gouffre est arrivé par défaut de cotisation.

    On ne dilapide pas l’argent qu’on n’a pas sur le compte!

    On ne s’enrichit pas à crédit …

  44. Anelyse dit :

    pareil je ne suis pas contre l ordre je suis egalement liberale et jpaye ma cotisation de 75€ depuis mon installation ms jme demande a QUOI CA SERT ??? si jpouvais avoir une reponse ca serait chouette 😀

    • Pierrefrancois dit :

      Avoir des modèles de contrats d’exercice libéral gratuits et sécurisés juridiquement par exemple.

      • Norma Colle dit :

        je cite””Pierrefrancois
        19 mars 2013 à 10 h 46 min

        Avoir des modèles de contrats d’exercice libéral gratuits et sécurisés juridiquement par exemple.”

        et bien çà fait cher le modèle………….imaginons une carrière IDEL de 15 ans ……et c’est court 15 ans……….celà fait 75€*15=525€ sur 15 ans sans compter l’inflation inévitable des années à venir et sans compter la taxation supplémentaire si IDEL en société…….

        De plus si l’ordre n’existe que pour pondre des contrats standards celà signifie que les IDE majoritairement salariés casquent pour des IDEL mieux rémunérés que les salariés et qui eux peuvent déduire fiscalement cette cotisation imposée.Prendriez-vous les salariés pour des con-ards de vaches à lait ?
        Ah ,concernant les chambres de conciliation,de discipline à qui servent-elles en priorité:aux IDEL qui multiplient leurs querelles intestines bien souvent financières (il suffit de lire les forum IDEL pour confirmer ces dires)……….Les salariés ont déjà leurs conseils de discipline bien cognés dans leurs institutions respectives…./ Encore une fois les salariés paieraient pour les IDEL ,majorité d’IDEL qui n’ont effectivement rien demandé de tel……..

        • Pierrefrancois dit :

          Je répondais à Anelyse sur ce qu’apportait l’Ordre aux libéraux, ça ne veut pas dire qu’il n’apporte pas aussi aux salariés d’autres choses, mais ce n’était pas la question.
          Moi j’ai bénéficié d’un contrat de l’ordre alors que mon syndicat me proposait son contrat pour 700 Euros. Les 75 € sont vite amortis !

          • cedr1c dit :

            Par chance, l’ordre sera bientôt uniquement financé par les adherents et sympathisants du sniil. Les idel seront donc heureux, comme notre ami ci dessus.

  45. Sébastien dit :

    @Manuel Rohaut, je suis tout à fait d’accord avec vous ! À aucun moment je ne défend l’OI tels qu’il existe actuellement. Et je déplore les méthodes tyranniques d'”imposer sans expliquer”… Certes l’OI est actuellement endetté et inutile. Mais toute décision qui pourrait nuire à l’OI serait fatale et irréversible ! Donc soit on réfléchit, on redresse l’OI dans le bon sens (et ça c’est aux syndicats et au pouvoir public de le faire, autant dire que l’on est mal barré) soit on vote pour réduire cet ordre à une anecdote… Le débat sur l’amélioration et le sens à donner à l’ordre infirmier n’étant pas à l’ordre du jour, nous allons assister à la disparition pure et simple de l’ordre d’ici quelques années pour des raisons financières simples à comprendre. Un gâchis de quelques millions d’euros (qui n’est malheureusement pas un cas unique en France dans le domaine de la santé). Bref la décision devient politique et donc en aucun cas dans l’intérêt des professionnels de santé et donc indirectement des patients. L’OI nous a été vendu par les politiques de l’époque pour nous faire croire que nous étions devenus une préoccupation majeure du ministère, l’idée de l’ordre est bonne mais la réalisation est pitoyable ! Cette fois ce sont les politiques d’aujourd’hui qui vont l’abroger pour nous faire croire qu’ils travaillent dans l’intérêt des professionnels… Bref la démagogie et le populisme n’a pas fini de pourrir nos hôpitaux et la santé en générale… Nous sommes en train de jeter le bébé avec l’eau du bain… c’est dommage car nous en paierons les conséquences.

  46. cedr1c dit :

    Quel employeur l’exige?
    Si c’est le cas, un petit rappel à la loi avec signalement au ministère et cet employeur n’exigera plus rien.

    • cath dit :

      Quelques chefs d’établissement dans le public, et à coup sûr (j’y suis passée..) l’ARS pour autorisation d’exercice en libéral.
      D’accord avec Manuel, à quoi je rajoute que l’exemple de l’Ordre des médecins puis des kinés ne m’inspire guère, surtout par ces temps d’économies..

    • Sansebastien dit :

      Quel rappel à la loi Cedr1c?
      Celui qui est inscrit dans le code de santé publique et qui dit que pour exercer la profession d’infirmier il faut être inscrit au tableau de Ordre des Infirmiers.
      Cette loi date de 2008, tu devrait t’en souvenir.
      Ce qui est affligeant avec des syndicalistes comme toi, c’est de lire de telles inepties dont tu sais trés bien qu’il s’agit de mensonges et que cela peut mettre tes confrères dans la mouise, mais cela tu n’en a rien à faire bien sûr.
      C’est ton évolution syndicale et politique qui t’interresse pas tes collègues!

  47. cath dit :

    Certains employeurs exigent l’affiliation à l’Ordre lors d’une embauche, et l’ARS Pays-de-Loire demande l’attestation d’inscription avant d’accorder le droit d’exercer en libéral, y compris en remplacement. Ca limite un peu le choix..
    L’accès “infirmier” est toujours en construction sur le site de l’Oni, où il est donc impossible de s’exprimer.

  48. Manuel dit :

    Si vous n’êtes pas à 30€ près Sébastien je suis preneur 😉

    Je rappel pour commencer, que je ne suis pas contre l’Ordre et je n’ai rien contre une cotisation de 75€ (je suis en libéral).

    Sauf qu’il ne faut pas oublier que l’organise de quelque nature qu’il soit doit faire ses preuves.

    Avec 11 millions d’euro de dette et comme première mesure connue de déclarer toute infirmière non cotisante comme hors la loi c’est simplement une HONTE.

    N’importe quel être humain doté du strict minimum d’intelligence sait que ce n’est pas en calculant le nombre de professionnel (500 000) multiplié par un prix de cotisation complètement aléatoire (30€) que l’on obtient la somme de ce que l’on peut dépenser en toute impunité …

    Avec un minimum de savoir vivre, on ne dépense pas l’argent que l’on ne possède pas quand bien même un décret vous appel pompeusement “Ordre professionnel”.

    Oui notre profession va mal …
    Oui notre système de santé va mal …
    Oui notre société va mal …

    Mais je ne vois pas en quoi signer un chèque en blanc à des incompétents notoire va arranger les choses!

    Lorsqu’il nous auront démontré qu’ils savent prendre autre chose comme décision que de calculer les indemnités et salaires qui leur revient, on pourra envisager de les considérer comme honorable.

    Quand ils prendront autre chose comme décision que de faire facturer des logos à prix d’or par leur petit frère, on pourra envisager de les considérer comme représentatif.

    Et je le répète, je ne suis ni contre un ordre professionnel, ni contre une cotisation!

    • maleaime dit :

      faut arreter les conneries meme fratuitement je ne veux etre juge par mes mpairs
      payer pour travailler cest d’un ridicule

      je te laisse ma part seb attends toi dans quelques annees comme au canada voir le montant montait a plus de 300 euros eh oui renseignez vous alors que les secretaires sont payes au meme niveau d’un infirmier de 20 ans et 7000 euros pour un president fantomatique

  49. Manuel dit :

    Si vous n’êtes pas à 30€ près Sébastien je suis preneur 😉

    Je rappel pour commencer, que je ne suis pas contre l’Ordre et je n’ai rien contre une cotisation de 75€ (je suis en libéral).

    Sauf qu’il ne faut pas oublier que l’organise de quelque nature qu’il soit doit faire ses preuves.

    Avec 11 millions d’euro de dette et comme première mesure connue de déclarer toute infirmière non cotisante comme hors la loi c’est simplement une HONTE.

    N’importe quel être humain doté du strict minimum d’intelligence sait que ce n’est pas en calculant le nombre de professionnel (500 000) multiplié par un prix de cotisation complètement aléatoire (30€) que l’on obtient la somme de ce que l’on peut dépenser en toute impunité …

    Avec un minimum de savoir vivre, on ne dépense pas l’argent que l’on ne possède pas quand bien même un décret vous appel pompeusement “Ordre professionnel”.

    Oui notre profession va mal …
    Oui notre système de santé va mal …
    Oui notre société va mal …

    Mais je ne vois pas en quoi signer un chèque en blanc à des incompétents notoire va arranger les choses!

    Lorsqu’il nous auront démontré qu’ils savent prendre autre chose comme décision que de calculer les indemnités et salaires qui leur revient, on pourra envisager de les considérer comme honorable.

    Quand ils prendront autre chose comme décision que de faire facturer des logos à prix d’or par leur petit frère, on pourra envisager de les considérer comme représentatif.

    Et je le répète, je ne suis ni contre un ordre professionnel, ni contre une cotisation!

    • Sansebastien dit :

      Annonce “les indemnités et les salaires “qui leur reviennent!
      Si vous n’en êtes pas capable, cela s’appelle de la diffamation ou des allégations mensongères. Que l’on soit pour ou contre l’Ordre cela ne me dérange pas, ce qui me dérange c’est l’ignorance crasse de notre profession face à des sujets majeurs.
      Alors dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner que l’on nous prennent pour des c… car c’est bien souvent ce que l’on peut déduire par la lectures de certains messages.

      • Norma Colle dit :

        ah ah ah …………..mais pour éviter ce genre d’allégations que vous nommez “diffamatoires” une solution ………….:publication des budgets annuels et ceci depuis la naissance de l’ONI.
        Publication des chiffres réels d’inscrits(et pas avec doublons ou triplons)……….des listes à jour……….hein…………..et publications réelle des cotisants……….
        Quand on ne veut pas voir de soit -disant fausses informations circuler’par des IDE englués dans leur ignorante crasse”(je reprends vos propos insultants et injurieux) on est transparent..transparence qui avait été clamée et reclamée par l’ONI………….vous en rappelez-vous?

      • wacken dit :

        en tous cas , pour vous accrocher à ce point et dégager autant de haine envers les infirmières non ordinées , vous devez sacrément être mouillé dans les finances vérolées de l’ordre , sansebastien …..

  50. Mary dit :

    si vous etes syndiquées, voyez votre délégué syndical!

  51. Aurélien dit :

    J’essaye de comprendre l’ordre infirmier, c un syndicat?

    • Norma Colle dit :

      Non ce n’est pas un syndicat:aucune prérogative syndicale ,aucune défense concernant les salaires, les améliorations des conditions de travail!!!!!!!!!!

      • Sansebastien dit :

        Non juste s’assurer que les personnes à qui l’on donne un titre et un salaire d’infirmier soit bien titulaire un Diplôme d’Etat ou de son équivalence.
        C’est une sécurité pour notre profession et pour l’ensemble des patients dont nos familles et nous même sommes appelés à être tôt ou tard.
        Pour les syndicats, Norma Colle a raison, mais la marge de manoeuvre en temps de vaches maigres est trés étroite sur le plan salarial car 500 000 infirmiers augmentés de 2 euros par mois cela fait 1 million d’euros par moius au budget. Le salarié n’est pas satisfait et Bercy non plus!
        Quand au syndicat de Norma Colle, lui il est à la gauche de la gauche et tout ce qu’il veut c’est l’internationale socialiste et la dictature du prolétariat, tout un programme, qui se résume en une appellation, “Résilience, syndicat anti-Ordre”…et c’est tout…avec ça, la profession va bien avancer!

        • domy73 dit :

          On n’a pas besoin d’un ordre pour vérifier que nous sommes titulaires d’un Diplôme d’état …. Quand on est embauché, on nous demande l’original, voire même les notes de nos trois ans d’études. Je n’ai pas besoin d’un ordre et de payer pour bosser , et on s’en fiche un peu de la gauche et de la droite. ce qu’il y a de sur, c’est que ce n’est pas l’ordre qui va faire avancer la profession.

        • Norma Colle dit :

          ah ah ah ah et 30€ pour les salariés ,75€ pour les IDEl et 75€ pour les sociétés.çà fait combien d’euros dans les poches de l’ordre pour vérifier que ces derniers ont leur dîplôme? Diplôme qui plus est déjà enregistré et bien vérifié via fichier adeli, via les directions qui demande l’original du diplôme…….!

          Quant au “petit” syndicat Résilience,ce dernier doit vraiment vous déranger pour le dénigrer à ce point! Résilience ne dérangerait-il pas justement car il dit tout haut toutes les magouilles internes de l’ONI, toute l’incompétence de ses membres qui veulent aliéner toute une profession ………

  52. Mary dit :

    ceux qui exigent l’inscription doivent vous montrer le texte de loi le justifiant!et comme il n’y en a pas…..

  53. Lucie dit :

    Payer pr pouvoir travailler, je capte pas bien le principe qd même……

  54. Vilija dit :

    Mais certaines employeurs exigent d’être inscrites!!!!??

    • Norma Colle dit :

      S’inscrire sous la menace ok…………..mais ne payez pas! Le chèque n’a pas à être joint lors de la demande d’inscription!!!!!!!!!!!!!

      • Sansebastien dit :

        et donc on n’est pas inscrite! trop drôle!
        vous prenez vraiment vos consoeurs pour des c……. car vous savez trés bien que le règlement de la cotisation est obligatoire.
        Vous voulez que je vous rappelle le numéro de l’Article?

        • Norma Colle dit :

          la cotisation intervient seulement lorsque l’inscription est validée! En aucun cas le chèque n’est joint avec la demande d’adhésion……….Ensuite si on s’est inscrit “par force” et qu’on souhaite voir l’ordre mourir par asphyxie ,on ne paie pas! A l’ordre de faire le nécessaire pour recouvrir la créance..sachant que de toute façon l’IDE “poursuivi” ne devra que la somme de son inscription………et que l’ordre est bien mal en point pour engager des procédures judiciaires contre plus de trois quart des IDE….ah ah ah ah…….çà fait mal d’être tenu par le robinet fiancier!

          • Sansebastien dit :

            Dans mon Département, le dossier d’inscription n’est validé que si le règlement est effectué. Tant qu’il ne l’est pas, le professionnel n’est pas inscrit et n’obtient pas son numéro d’enregistrement. En règle générale, quand ils ont compris cela qui fait partie des termes de la loi, ils s’acquittent de leur cotisation…

          • cedr1c dit :

            Apporte nous donc des preuves de ce que tu avances, qu’on fasse un procès à ton ordre.
            Il y a même des directives internes au sein de cet ordre expliquant de ne pas refuser l’inscription sans chèque.

        • Norma Colle dit :

          je cite Sansebastien:
          “”Dans mon Département, le dossier d’inscription n’est validé que si le règlement est effectué. Tant qu’il ne l’est pas, le professionnel n’est pas inscrit et n’obtient pas son numéro d’enregistrement. En règle générale, quand ils ont compris cela qui fait partie des termes de la loi, ils s’acquittent de leur cotisation…”””

          Formidable !!!!!!!!! Vous dénoncez vous-même les procédures illégales de l’ordre…………..Comme le dit Cédric des directives ordinales ont été données pour ne pas refuser des adhésions non accompagnées de chèque:ce ne serait donc qu’une “vraie fausse” directive de façade pour ne pas se faire taper sur les doigts par le ministère de la santé?

        • Norma Colle dit :

          je recite Sansébastien:”Sansebastien
          16 mars 2013 à 19 h 47 min

          Dans mon Département, le dossier d’inscription n’est validé que si le règlement est effectué. Tant qu’il ne l’est pas, le professionnel n’est pas inscrit et n’obtient pas son numéro d’enregistrement. En règle générale, quand ils ont compris cela qui fait partie des termes de la loi, ils s’acquittent de leur cotisation…””

          Celà signifierait-il donc aussi que les IDE “normalement” inscrits et ayant donc payé leur première adhésion,si ces derniers ne lâchent pas leur cotisation racket les années suivantes ils sont donc systématiquement désinscrits??? En voilà une bonne nouvelle:çà en fait donc combien d’IDE inscrits dans les normes.Et s’ils ne sont pas dans les “normes” des fichiers ordinaux ils ne dépendent donc plus de votre justice de pacotille ? !!!!!!!!! Eclairez donc nous de vos lumières ……..

  55. cedr1c dit :

    on se rapproche de la fin: ne cotisez pas malgré les menaces d’élus prêts à tout pour sauver leur peau.

    La seule solution: abrogation.

  56. Brigitte dit :

    @ Sébastien, je partage votre analyse, merci d’avoir le courage de le dire,

  57. Mary dit :

    faut pas payer!! rien n’est décidé!!

  58. Marie dit :

    Pas inscrite et pas de regret !

  59. Sébastien dit :

    Tout comme le mariage gay, l’Ordre infirmier a été récupéré par la politique ! au secours on perd la tête ! On oublie de réfléchir sur le fond, on débat encore sur le Hollande / Sarko… L’ordre infirmier avait pour mission de fédérer, c’est un échec, mais c’est bien la méthode qui est mauvaise pas l’idée ! Actuellement, la profession n’est absolument pas représentée (preuve en est, nous sommes les grands oubliés des débats présidentiels), pourquoi à votre avis les profs sont si bien défendus ? parce qu’ils ont un moyen de pression, un lobbying efficace ! Si l’ordre devient facultatif alors il est inefficace et amené à disparaitre, c’est la victoire du populisme démago sur la raison et l’avenir de notre profession… bien joué, nous serons encore plus éparpillés qu’avant, des milliers de radeaux dans un grande tempête ! bref il ne faudra pas venir se plaindre dans 5 ou 10 ans, qd le diplôme sera galvaudé, la profession encore plus maltraitée et déconsidérée. Quand aux compétences elles seront bientôt ignorées ! Devant la rigueur économique qui va nous être imposée, les couperets vont tombés, au lieu de s’unir, nous nous amusons à nous diviser…. bravo ! tout cela pour ne pas avoir accepter de donner 30 euros… Mais que sont nos valeurs devenues ?

    • cedr1c dit :

      Le refus ne vient pas de la cotisation. Les profs accepteraient ils une juridiction d’exception? Sont ils ordinés?
      Que les infirmiers se mobilisent, oui. Qu’on leur donne une tutelle qui n’apporte rien à part des menaces, et ce sont les missions de l’ordre qui créent ça, non.

    • marie gaucher dit :

      D’accord avec Sébastien, Paris ne s’est pas fait en 1 jour. Les syndicats ont fait beaucoup de torts à l’OI alors que les 2 sont nécessaires, nous serons plus fort ensemble

    • Motarde de DIJON dit :

      Sébastien, vous soulignez dans votre plaidoyer pro-ordre que ” les profs sont bien défendus parce qu’ils ont un moyen de pression, un lobbying efficace”.Vous avez totalement raison, en effet les profs se débrouillent pas trop mal pour sauvegarder leurs intérêts. Seulement voilà, convenez-en, ils le font très bien sans avoir besoin d’un Ordre pour cela!!!
      Ce qui revient à dire que même sans Ordre, une profession peut très bien défendre ses intérets pour peu qu’elle le veuille…

    • denis29 dit :

      le sens des valeurs ne semble pas vous étouffer ! Dire que les IDEs qui ne souscrivent pas à l’oni se battent pour économiser 30 euros , n’est ce pas là une vilaine interprétation “démago populiste ” d’un refus visceral (et plutôt réjouissant pour ce qui me concerne) de se voir imposer une pseudo représentation ?
      Avez vous oublié que le vote fondateur (!) n’a rassemblé que +ou- 13.5 % des IDEs ?
      Avez vous oublié qu’il n’y avait aucun moyen de voter contre ?
      Et encore une fois , pensez vous possible de rassembler par la force ?
      Ce fiasco est aussi celui des syndicats , disons le , dont ce serait le rôle que de défendre la profession et de rassembler SELON LES SENSIBILITES et VOLONTAIREMENT.
      L’ordre n’est qu’une verrue inutile (sauf pour ses chefs) et , surtout il ne peut pas être représentatif. Sauf à faire l’unanimité, mais là….
      Et n’oublions pas de regarder ce qui se passe dans les autres ordres, celui des médecins par exemple Croyez vous sincerement qu’il représente les médecins?
      Ecoutez les toubibs , vous allez déchanter.

    • Sansebastien dit :

      Dans 5 ou 10 ans, moi je m’en fous, je siroterai mon anis dans un transat!
      Par contre tous les jeunes c…. qui se seront farouchement opposé à l’ordre infirmier sans savoir pourquoi, peut être simplement parce qu’on leur dit ” tu vas pas payer pour travailler!” (30 euros= 4 paquets de clopes…) et qui n’ont pas réfléchit 3 minutes à ce que pouvait apporter un ordre pour notre profession, je n’aurais guère de pensées pour eux.
      Mais je ne suis pas inquiet, pour l’avenir de l’Ordre, le gouvernement actuel comme le précèdent n’a certainement pas envie de financer une instance qui peut l’être par ses membres…

      • buce dit :

        C’est beaucoup de mepris de ta part pour les 450 000 non inscrits ! Donc, on est tous des cretins et toi non !!!
        l’humilité ne t’etouffes pas, TOI qui a tout compris !!!
        Bonne retraite .

        • Sansebastien dit :

          Toi par contre, le calcul ça n’a pas l’air d’être ton fort!
          Aller, réfléchis encore un peu, on va prendre des chiffres ronds:
          150 000 infirmiers inscrits sur 500 000 ça fait combien de non inscrits.
          Aprés on s’étonne qu’il y ait des accidents!

      • denis29 dit :

        halalaaa, mais vous n’avez toujours pas convaincu de ce que l’ordre pourrait apporter à notre profession que , visiblement ,nous apprehendons de façons bien differentes et, à vous lire, peu compatibles.( si on accepte l’idée qu’il ne s’agit pas simplement que d’enfoncer des aiguilles dans de la bidoche)

        Où va se nicher l’idéologie ,pas vrai ? Je suis sûr qu’on ne pourrait pas travailler ensemble.

      • wacken dit :

        …….. mais changez donc de rhétorique …….
        ce n’est pas l’affaire de trente euros !!!! quoique … pour vous payer des petits fours et des voyages à paris , cela me ferait mal au ventre , car vous ne semblez pas très sympathique …..
        C’est une question de principe !!!!!!! NOUS N’AVONS PAS DEMANDE D’ORDRE INFIRMIER ……… ET C’EST TOUT !!!!!!!!!
        (pour connaitre les autres ordres , je sais pertinemment que cette année c’est 30 euros et que si vous vous maintenez , ce que je ne souhaite pas , cela sera rapidement l’inflation et que l’on arrivera à des 300 euros ou plus !!!! et tout cela pour RIEN pour notre profession !!!!! RIEN !!!!! )

  60. Anelyse dit :

    a ce propos, jviens de recevoir mon appel a cotisation, je paye ou non ??

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
448 rq / 3,435 sec