Infirmiers libéraux : La colère monte face aux contrôles

A l’appel du syndicat Convergence infirmière, plusieurs infirmiers libéraux ont manifesté à Marseille contre la multiplication des contrôles par l’Assurance Maladie.

Infirmiers libéraux : La colère monte face aux contrôles

Infirmières et infirmiers libéraux devant la préfecture des Bouches-du-Rhône le 13 mars 2012 - © Joël Ignasse

Des contrôles de plus en plus nombreux, « musclés » et qui ne disent pas leur nom. C’est en substance ce que dénonce la soixantaine d’infirmières et d’infirmiers libéraux rassemblés ce mardi 13 mars devant la préfecture des Bouches-du-Rhône, à Marseille.

« Les infirmiers sont convoqués sous divers prétextes. Ils se retrouvent alors, sans défenseur, face à un contrôleur de l’Assurance Maladie assermenté qui a un vrai pouvoir de police. A partir de là, ils sont littéralement soumis à la question ! » s’indigne Noëlle Chabert, présidente du syndicat Convergence National.

Ce n’est pas tant le fait d’être contrôlés que les infirmiers libéraux trouvent anormal mais la manière, jugée insidieuse, de procéder. Et les lourdes sanctions qui en découlent bien souvent.

L’objet du contentieux dans les Bouches-du-Rhône et le var : les AIS (Acte de soin infirmier). Ailleurs, du côté de Lille par exemple, ce sont plutôt les indemnités kilométriques. Dans le sud, les contrôleurs reprochent aux infirmiers libéraux de facturer trop d’AIS3 (séance de soin infirmier) par rapport à l’évaluation qu’ils réalisent lors des convocations. Ils réclament selon les cas des indus équivalant aux montants des actes côtés en trop assortis d’une pénalité pouvant aller jusqu’à 50% de l’indu pour les infirmiers libéraux.

« Mais les contrôleurs ne tiennent compte que du critère temps, ce qui n’est pas adapté aux besoins des personnes âgées dépendantes. Nous réalisons bien souvent des soins lourds durant ces séances qui s’ils étaient côtés au cas par cas feraient exploser la facture de la sécu » souligne une autre infirmière libérale.

Noëlle Chabert a préparé une lettre qu’elle remettra au préfet avant de se diriger, en cortège avec les autres manifestants, au siège de la CPAM. Elle réclame une annonce claire des contrôles afin que les infirmiers puissent s’y préparer et éventuellement s’y rendre avec un défenseur, la suppression des sanctions fondées sur le seul critère de temps et enfin, le cas échéant, qu’il y ait un premier avertissement, sans frais, avant les sanctions pécuniaires.

Somme toute rien que de très normal. S’il y a des fraudes avérées, il faut effectivement sévir. Mais principalement les infirmier(e)s libéraux tentent de faire face au nouveau défi de notre société : la dépendance. C’est-à-dire une prise en charge coûteuse, que l’Assurance Maladie n’a pas les moyens de financer, elle cherche donc à limiter ses frais au maximum. Tous les professionnels de santé libéraux doivent donc s’attendre à subir ce type de contrôle.

Joël Ignasse

Infirmière : s’installer en libéral : consulter les cartes et les collègues

Infirmière : ouvrir un cabinet libéral : les étapes à respecter pour s’installer en libérale

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

25 réponses pour “Infirmiers libéraux : La colère monte face aux contrôles”

  1. syndicat RESILIENCE dit :

    le caducée infirmier aux armes de RESILIENCE a été commandé et nous sera livré dans les jours qui viennent …

    il sera envoyé gratuitement aux adhérents et à celles et ceux d’entre vous qui, sans adhérer, nous soutiennent financièrement dans la lutte contre l’ordre infirmier … car nous sommes convoqués au tribunal de Paris, demain mardi 20 mars 2012 à 13h30 au motif “d’injures publiques” …

    pour les autres personnes qui souhaiteraient le recevoir, il suffit d’adresser le chèque de 10 euros pour financer la bataille et autres frais de procédure contre l’ordre infirmier à : RESILIENCE – 13 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.

  2. coco dit :

    avec ca j ai entendu dire qu’il allez peut etre supprimé les poste d agent de service hospitalier du gros n importe quoi j éspere que il von pas le faire!!!

  3. Karine dit :

    et nous qu’on oblige a prendre un cabinet infirmier ou l ‘on fait peu de soins on en perd pas de l’argent !!!

  4. Karine dit :

    indemnite lie a la perte de chiffre parcequ’ils se deplacent a domicile… excuse moi mais ça me fait bien rire !!! ils ne veulent plus se deplacer moi mes parients galerent pour trouver un medecin qui daigne se deplacer …. c’etait peut etre le cas il y a qques années maintenant c fini .Donc que d’autres “excuses” soient trouvées pour justifier 10 euros de deplacement ….

  5. Christophe dit :

    Emmanuelle, le montant de nos déplacements ne peut être calqué sur les kinés ou toubibs pour la simple raison qu’ils ont des montants de déplacements plus élevés qui représentent une sorte d’indemnité liée à la “perte de chiffre d’affaire” lié à leur déplacement, chiffre qu’ils auraient pu faire en restant à leur cabinet. nous voyons suivant les cabinets entre 30 et 70 voire plus de patients par jour, notre vocation est de nous déplacer donc on ne peut pas argumenter en se comparant à d’autre professions libérales. par contre je te rejoins, oui augmenter nos montants de déplacements pour compenser l’augmentation du prix du carburant…

  6. Karine dit :

    ce n’est pas tant le controle secu qui fait peur , c plutot ceux qui le font car apres tout si il a ete decide que ta cotation n’etait pas la bonne tu pourras toujours essaye d’argumenter tu auras de toute façon tord ….. il y a des economies a faire et il faut bien les trouver quelque part…

  7. ridfa69 dit :

    Faut mettre fin aux AIS dans leur version actuelle, quand c’est flou c’est dangereux .

  8. Gerald dit :

    C clair….. mais deplacements à 10€ comme les toubibs tu reves….

  9. Emmanuelle dit :

    Dsl, mais il y a encore beaucoup trop d’IDel qui trichent et cela m’insupporte!!! Les contrôles sécu ne doivent pas faire peur si on a rien à se reprocher. Quant à l’augmentation de nos actes, c’est vrai que c’est une misère mais jeserai d’avis de nous augmenter le déplacement ou de nous aligner tous ( toubib, kiné..) au même tarif car essence, prix d’achat auto ne varient pas enfonction des études!!!!! De plus, il serait bien que la nomenclature des actes soit revue car je ne comprends pas pourquoi les 1/2 actes au 2è soin et la gratuité au 3é. Le boulot n’est pas fait à moitié!!!!

  10. Paul-alexandre dit :

    @ Gérald je suis d accord avec toi sur le ratio des augmentation malheureusement que veu tu faire aucun syndicat ou autre réussi à rallier suffisamment d Idel pour faire bouger les choses donc oui je m’en contente car c tjs mieux que rien

  11. Gerald dit :

    @paul-alexandre….!!! Tu sembles te rejouir d’une augmentation de misere sur uniquement les actes isolés ,alors que ns n’avons pad été augmenté depuis 4 ans et que tous les jours l’essence augmente (au cas ou tu ne t’en serais pas rendu compte….)
    Le prix du materiel qui augmente, les assursnces, et j’en passe…alors de là à se feliciter d’une telle augmentation fait peut etre pas avbuser

  12. Paul-alexandre dit :

    @ MIckeal pour info tu as plein d Idel qui roule avec de grosses voitures donc peu plosible c juste un calcul à faire sur le nombre de km jour que tu fais et le nombre de chevaux fiscaux de ta voiture !

  13. Gerald dit :

    ….petit rectificatif Mickael….je roule en lada niva (gpl…!), et mon toubib roule en range rover v6….mieux vaut en rire….!!! Tout cela est desesperement tellement vrai….!!!

  14. Paul-alexandre dit :

    Une mobilisation nationale des Idel serai le bien venu mais pour ceux qui râle un peu n oubliez pas que nous allons etre augmenté en mai sur les ID et les AMI en actes isolé .

  15. Adam dit :

    Et + 100 avec Gérald. Et si on allait voir comment travaillent les médecins urgentistes des petits services d’urgences privés en clinique… Les reconvocations… Et j’en passe… Les chirurgiens qui opérent dans le privé les patients qui ont été récusés ou reconnus comme inopérables dans le public… Parlons en de tout ça tiens… On va rigoler sévère !!!!!!!!!!!!!!

  16. Mickael dit :

    Bah pour le prix du déplacement c’est logique: les infirmiers roulent en clio et les médecins en Q5! Vu la différence de conso entre les 2 voitures, ça se tient.

  17. Adam dit :

    C’est un autre sujet mais c’est vrai que les pharmaciens qui se font de l’or sur le dos de la santé des gens, ça aussi ça me fait pisser vert…

  18. Karine dit :

    precisons quand meme que le deplacement du medecin est a 10 euros nous a 2,30 on se demande qui revient le plus cher ….

  19. Karine dit :

    suis tout a fait d’accord, n’oublions pas ces chers docteurs on en parle pas souvent de leurs controles, plus des aides auxquels ils ont droit , voir meme de leurs augmentations… mais les controles … alors que beaucoup comptent deux deplacements lorsqu’ils font la visite d’un couple … il y aurait des economies a faire la aussi …. mais peut etre qu’il ne faut pas en parler …. no comment … ras le bol que ce soit toujours sur les memes qu’on tape ……

  20. Gerald dit :

    Aterri Françoise….
    ON EST TOUS CONTROLES…ET TANT MIEUX…!!!!
    Mais simplement faut pas déconner et ne pas tjs parler QUE des infirmieres qui fraudent….

  21. coco dit :

    je suis entirement daccord avec l avis de Gerald

  22. Francoise dit :

    non les kines sont controles mon mari y a eu droit et la secu ne voulait pas prendre en charge la kine matin et soir pour un gamin avec muco ils se sont fait taper sur les doigts pour une fois le kine a eu raison

  23. Gerald dit :

    Bizarre comme on a tendance à oublier les kinés qui surcotent,les pharmaciens qui vendent 2 fois les produits ou qui gardent les cartes vitales dans leur tiroir (…on ne sait pas pourquoi tiens…) ou encore les toubibs qui bien intentionnés demandent à revoir leurs patients après 2jours d’IM pour voir si c’est efficace… Ou qui disent aux patients de se piquer eux meme et de faire leur pansements tous seuls….ah j’allais oublier les urgences qui eux aussi reconvoquent les gens en-suite de soins- pour se compter les 25euros….
    De qui se moque-t-on…!!!

  24. Mathieu dit :

    pas de soucis si ceux qui sont contrôlés sont de bonne foi, les autres tant pis pour eux, la sécu n’est pas une vache à lait!

  25. Christine dit :

    Comme partout il y a les honnêtes et ceux qui trichent. Dans le deuxième cas c’est le malade qui est trahi et la sécu (nous) qui sommes spoliés . Je parle en connaissance de cause car j’ai exercé 15 ans en libéral .Alors chapeau à ceux qui restent déontologiquement droits .

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
265 rq / 2,044 sec