Espace Expert – SyLink

Profil de SyLink

Fonction : Infirmier Infirmière en soins généraux

Expérience – Compétences : 24 ans, 1 an d\'expérience en Urgences, SMUR, 3 mois en médecine Interne, 6 mois en pool de médecine, chirurgie, obstétrique, actuellement en cardiologie et USIC. IDE titulaire du diplôme selon la nouvelle réforme des études en soins infirmiers (non ce diplôme n\'est pas moins bien que l\'ancien, il faut juste être plus \"+\" acteur de sa formation pour progresser car l\'encadrement est moins présent que dans les anciennes études, à bon entendeur !! Nous avons le même diplôme, libre à ceux ou celles qui veulent pas travailler !!) Avide de connaissances, de partage d\'expériences, témoignages !! N\'hésitez pas à venir discuter ;)

Sa contribution à ActuSoins Experts

Nombre de questions posées : 0

Nombre de réponses données : 6

Aucune question pour le moment

Réponse postée par : Silink

Plus 15 Moins 0

Il y a en tout 5 mmol/L de K+ en ce qui concerne le Ringer Lactate, cela correspond à une quantité de 0,4 g/L de KCl. Pour une perf de Polyionique (type Glucidion, Osmotan...), tu en auras 2 g/L, soit plus de 4 fois plus.

L'apport en potassium du Ringer Lactate est alors infime par rapport à un soluté polyionique par exemple.

Pour une perf de RL de 500 mL, t'auras donc 0,20 g de KCl.

Le rapport entre mmol/L et g/L tient en réalité à la masse molaire du potassium qui est de 39,1 g/mol. On fait le calcul :
- 5 mmol/L = 0,005 mol/L
- 0,005 mol/L x 39,1 g/mol = 0,1955 g/L

Cé résultat prend en compte le potassium pur contenu dans la perfusion, tu as donc 0, 1955 g de potassium pure dans 1L de Ringer Lactate. Il faut ajouter les ions chlorures (Cl-) couplés aux ions potassium (K+), on arrive alors à une quantite de 0,40 g de Chlorure de potassium (KCl) par litre de Ringer Lactate.

Voilà, une explication un peu longue, mais je me suis posé la même question il y a quelques semaines.

En espérant que cela t'aura aidé.

Réponse postée par : Silink

Plus 2 Moins 1

Bonjour Maelle, je ne suis pas AS et pas encore IDE, j'ai néanmoins fait un stage en service d'Urgences/SMUR. Comme tu dis on connait beaucoup le rôle des IDE dans ce type de service et très peu celui des AS ; il n'en reste pas moins très important ! Chaque structure a bien entendu son mode de fonctionnement, les tâches déléguées à l'AS ne seront donc pas toutes les mêmes en fonction du service d'Urgences dans lequel l'AS aura été employé.
Pour ce que j'ai pu en constater, le rôle de l'AS en SAU va être d'assurer l'hygiène des locaux, du matériel (stérile également), de gérer les stocks de matériel et consommables du services (sans oublier les réserves très importantes), de gérer l'accueil du patient se présentant en évaluant ce pourquoi il vient, faire son entrée administrative, installer le patient en fonction de sa pathologie, lui faire des premiers soins parfois, faire des dextros, des quick tetanos test, poser des masques à O2, préparer de quoi suturer pour les médecins, préparer les patients pour les examens, les y emmener si besoin, brancarder, prendre les constantes du patient (TA, Pls, T°, FR...), demander les informations importantes au patient (ATCD, allergie, TTT en cours...), savoir reconnaître les signes de détresses vitales (respiratoires, cardiaques, neurologiques...), effectuer une toilette si besoin lors de l'arrivée du patient avant les soins... Cette liste est loin d'être exhaustive, le rôle de l'AS étant sensiblement différent dans un service d'urgences, et aussi d'un service à un autre, mais pour avoir travailler en collaboration pendant quelques mois, je peux te dire que personne ne regrettait d'y avoir été embauché.
Voilà j'espère avoir répondu à ta question ^^ Je te souhaite bon courage et une très bonne réussite dans ce service !

Réponse postée par : Silink

Plus 1 Moins 0

Oui je ne l'avais pas précisé, mais le service où j'ai pu faire mon stage ne disposait pas d'un poste d'IAO, d'où un rôle de l'AS sensiblement différent.

Réponse postée par : Silink

Plus 1 Moins 0

En accord avec will !! Pour passage en IV, en cas d'impossibilité de dégluttion par exemple, ou de patient confus etc... je conseille de passer l'acupan en miniflac 100 ml de serum physiologique sur environ 1/2 heure. L'efficacité est très bonne et là les effets indésirables sont considérablement réduits !

Cordialement !!

Réponse postée par : Silink

Plus 0 Moins 0

Le port de gants stériles n'est absolument pas nécessaire, que ce soit pour la pose de VVP, le prélèvement d'hémocultures, ou encore pour une prise de sang sauf protocole particulier, par exemple en cas de patient en isolement protecteur. Après libre à chacun de vouloir mettre des gants stériles, mais au vu du coup exhorbitant de la moindre paire de ces dits gants, je pense que votre direction pourrait mettre le hola rapidement... Ne pas oublier que dans les conditions d'un bon soin au patient, il y a également une règle d'économie à respecter... même si l'idée me donne parfois la nausée, cette règle est bien là...

Cordialement !!

Réponse postée par : Silink

Plus 1 Moins 6

Bonjour, en tant qu'IDE, l'idée de purger une seringue pré-remplie de Lovenox me semble en désaccord avec les précautions d'emploi des injections sous-cutanées... Je m'explique ; selon moi la précision que l'on peut avoir en purgeant est assez limitée je trouve, pour l'avoir testé personnellement, j'ai abandonné l'idée de procéder ainsi. Petite astuce personnelle si tu veux une précision plus importante quant au dosege d'HBPM que tu veux injecter, je te conseille de prendre une seringue sous-cutanée, de ramener ton piston a fond d'oter l'aiguille prémontée, et de remplir ta seringus sous-cutanée. La précision ne peut en être que meilleure, après cela reste un avis. Je le fais très rarement, quand penurie de dosage voulu par exemple. Après ce que tu peux faire, c'est faire remonter à ta pharmacie centrale que proceder en purgeant peut entrainer de mauvais dosage pour le patient et donc une mauvaise prise en charge, peut être dangereux pour celui-ci etc...

Voilà, cordialement !

190 rq / 0,915 sec