Mains mieux lavées, IDE mieux payées…

| 1 148 vues | | mots clefs : , , , 22 réactions

Une clinique de Milan en Italie verse un bonus de 3.000 euros par an à ses infirmières si elles se "lavent bien les mains", une initiative qui aurait permis de réduire de 30% en un an les infections nosocomiales dans cette structure accueillant des enfants prématurés.

Une enveloppe annuelle de 200.000 euros est prévue pour récompenser les 70 infirmières et infirmiers de la clinique Mangiagalli s'ils respectent de strictes règles d'hygiène, soit 3.000 euros par personne.

Des caméras les filment lorsqu'ils se lavent les afin de vérifier s'ils le font correctement et suffisamment longtemps tandis que la présence de bactéries sur leurs est contrôlée avant tout contact avec un nouveau-né.

"Les thérapies néo-natales intensives représentent un des secteurs ayant le plus de risques d'infections, étant donné le type de patients : des enfants prématurés ou souffrant de maladies graves et donc immunodéprimés", explique jeudi dans le Corriere della Sera le Professeur Fabio Mosca, responsable du service de néonatologie de la clinique qui est à l'origine de cette opération " propres".

Selon la clinique, grâce à cette initiative, le nombre d'infections a baissé globalement de 30% en un an dans le service et de 20% pour les prématurés de moins de un kilo et demi.

Étrangement, pas une mesure à destination des autres professionnels de santé, en particulier des médecins, dont l'observance et la qualité du lavage des mains méritent largement autant de mobilisation...


Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
850 rq / 3,725 sec