Idomed, une solution simple pour se mettre à la télémédecine

Début 2020, parmi les nouveautés de l’avenant n°6, un « acte d’accompagnement à la téléconsultation » a été créé pour les infirmiers libéraux, premier acte de télémédecine qu’ils peuvent désormais coter. Avec la crise Covid-19, l’Assurance Maladie a accéléré sur le télésuivi pour les « patients Covid-19 ». De quoi s’agit-il ? Comment se lancer dans ces nouvelles pratiques ?

Pionnier de la télémédecine impliquant les infirmiers, idomed partage quelques clés.

Cet article est une publi-information de Idomed

Idomed, une solution simple pour se mettre à la télémédecineQuelques définitions

Le télésoin permet à un infirmier de pratiquer des soins à distance (le télésuivi est une forme de télésoin) : il n’est autorisé actuellement que pour les patients atteints de Covid-19.

Pour la téléconsultation, le médecin est à distance et l’infirmier auprès du patient. Elle peut permettre d’avoir un avis médical et un partage d’expertise quand le médecin ne peut voir le patient rapidement, par exemple pour des plaies.

Si la téléconsultation est autorisée pour tous les patients, elle doit avant tout servir aux patients qui ont du mal à se déplacer, tels que les patients dépendants. Bien que tous les motifs soient éligibles, toutes les situations ne peuvent être traitées par téléconsultation. Faites-vous confiance : démarrez par des choses simples, par exemple le renouvellement d’ordonnance, et élargissez progressivement à d’autres interventions.
A titre dérogatoire, la téléconsultation peut être remboursée avec n’importe quel médecin. En temps « normal », pour que le patient soit remboursé, privilégiez son médecin traitant. 

De quels matériel et logiciel a-t-on besoin ?

Le télésuivi et la téléconsultation doivent être réalisés via visioconférence. Pour cela, il vous suffit d’un smartphone ou d’un ordinateur avec webcam et micro.

Côté logiciel, optez pour une solution spécialisée comme idomed plutôt qu’une solution grand public. Avec idomed, vous pourrez échanger par écrit entre vous et avec vos patients, partager vos patients au sein d’une équipe de soins, séparer vos conversations pros et personnelles, vous faire payer...

Côté matériel, là encore faites simple : pas besoin de multiplier les appareils connectés, concentrez-vous sur l’essentiel, une tablette pour bien voir et entendre, éventuellement un stéthoscope connecté afin que le médecin puisse écouter à distance, pour le reste utilisez vos équipements habituels.

Idomed propose une messagerie instantanée, essentielle pour faciliter les échanges du quotidien avec vos collègues infirmiers

L’Assurance Maladie propose une aide forfaitaire annuelle atteignant 525 € par an pour le matériel et le logiciel, permettant d’investir dans une solution spécialisée comme idomed. Au-delà de ces nouvelles pratiques, Idomed propose une messagerie instantanée, essentielle pour faciliter les échanges du quotidien avec vos collègues infirmiers, médecins, pharmaciens...

Quels sont les tarifs par acte ?

L’acte de télésuivi infirmier est facturable à hauteur d’un AMI 3,2. Il doit être initié par une ordonnance d’un médecin, stipulant « télésuivi » avec une certaine fréquence et pour une durée déterminée.

Pour les téléconsultations, pas besoin de prescription médicale :

  • 15 € (TLD) quand elle est réalisée à domicile sans autre soin, 
  • 10 € (TLS) à domicile au décours d’un soin infirmier, 
  • 12 € (TLL) dans un lieu dédié à la téléconsultation.

Pendant l’épidémie, ces actes sont pris en charge à 100% par le régime obligatoire de l’Assurance Maladie.

Téléconsultations : comment prendre le rdv et transmettre la prescription de médicaments ?

Pour trouver un créneau commun, chacun s’organise selon ses modalités : certains disposent d’un secrétariat ; d’autres d’un agenda en ligne, par exemple. Accordez-vous avec le médecin sur des jours et horaires qui conviennent à chacun : pour les infirmiers libéraux,  cela peut être en début d’après-midi qui sont des moments creux de tournée et pour le médecin en début de plage.

La prescription de médicaments peut être transmise avec Idomed (ou MSSanté, ou par fax…).

Des questions ? Rdv sur notre site ou sur le groupe Facebook « Infirmiers et téléconsultation ».

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
269 rq / 1,154 sec