Lutte anti-covid : Jean Castex annonce un renforcement des mesures

Le premier ministre, Jean Castex, a détaillé mardi une série de mesures anti-Covid, estimant que la situation épidémiologique se dégradait depuis plusieurs jours. 

© Shutterstock

Extension du port du masque en extérieur

Lors d'une visite du CHU de Montpellier mardi avec le ministre des solidarités et de la santé, le premier ministre a annoncé demander aux préfets de se "rapprocher des élus locaux pour étendre le plus possible l'obligation du port du masque dans les espaces publics". Le port du masque obligatoire prend déjà effet dans 330 communes dans les zones publiques les plus fréquentées, a t-il rappelé. "Il nous faut aller au-delà", a t-il estimé. 

Amélioration du

Actuellement, "600 000 tests sont réalisés chaque semaine", a rapporté le premier ministre. "Nous devons encore [...] améliorer l'accès aux tests, notamment pour les personnes présentant des symptômes de la maladie", a-t-il indiqué. 

Il est ainsi prévu "d'améliorer la capacité de tests pour tous les territoires et populations à risques spécifiques, au-delà des seuls clusters", mais aussi de "renforcer l'effectivité de la quatorzaine".


 

Jauge des 5000 personnes prolongée et contrôle renforcé

L'interdiction jusqu'au 31 août des événements réunissant plus de 5000 personnes est prolongée jusqu'au 30 octobre, avec une possibilité de dérogation pour les préfets, s'il y a un "strict respect des protocoles sanitaires" a annoncé le premier ministre. 

"Chaque préfet devra élaborer un plan de contrôle ciblé dans son département, qui portera sur le respect des règles et principes destinés à prévenir la propagation du virus (port de masque contre le , respect des gestes barrières)". Ce renforcement des contrôles "mobilisera les forces polices et gendarmerie sur le terrain et conduira à verbaliser les manquements". 

"Il faut éviter par dessus tout un retour en arrière, un reconfinement important, c'est indispensable et c'est à notre portée", a-t-il indiqué. 

Rédaction ActuSoins

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
631 rq / 1,667 sec