Levée de l’interdiction des soins funéraires aux séropositifs

| 496 vues | | mots clefs : , , , 13 réactions

Un arrêté, signé de la ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn, a été publié au journal officiel aujourd'hui. La mesure prendra effet le 1er janvier. 

Cela faisait des années que les associations de lutte contre le réclamaient cette mesure. Les défunts porteurs du VIH ou d'hépatites pourront désormais recevoir des funéraires, ce qui leur était interdit, en vertu de deux textes datant de 1986 et de 1988 par crainte de contamination. 

"C'est une grande victoire dans la lutte contre la sérophobie et pour la dignité des personnes séropositives et de leurs proches", a réagi l'association Aides sur Twitter. 

Les funéraires de conservation des corps restent interdits dans le cas de personnes qui seraient mortes de la maladie de Creutzfeld Jacob, de tout "état septique grave", de la rage , du choléra ou de la peste. 

Rédaction ActuSoins (Avec Le Monde)

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

13 réponses pour “Levée de l’interdiction des soins funéraires aux séropositifs”

  1. Je peux vous dire que je suis sur un groupe de thanatopracteur et que ça râle beaucoup !

  2. C est bien qu’ après plus de +/- 35 ans que l épidémie de VIH à débuter on en arrive à cette conclusion alors que cela aurait du être le contraire depuis le départ pour éviter toute c
    « contamination  »
    dont on ne connaissait rien au départ. Ah ils sont bien nos politiques. Mais que peut on attendre de personnes qui ont eu l affaire du sang contaminé et ni en d autres

  3. Paul Boyer dit :

    comment se fait il qu’on ait autant tardé. Et la dignité de la personne ?

  4. Poca Hontas dit :

    Je ne savais pas que cette restriction existait !!!! Quelle honte

  5. Manon Presenza tu savais ça?

Réagir à cet article

retour haut de page
995 rq / 5,535 sec