Infirmière en pratique avancée : le pilotage du groupe de travail aurait du être confié à un infirmier (ONI)

L’Ordre infirmier souhaite la réussite des travaux du groupe de travail chargé de la concertation qui doit aboutir à l'élaboration des référentiels d'activités et de compétences du métier d'infirmier en pratique avancée. Cependant il regrette que son pilotage ne soit pas confié à un professionnel infirmier.

Infirmière en pratique avancée : le pilotage du groupe de travail aurait du être confié à un infirmier (ONI)Michèle Lenoir-Salfati, sous-directrice des ressources humaines du système de santé à la DGOS, et le docteur Pierre de Haas, président de la Fédération française des maisons et pôles de santé (FFMPS) seront les pilotes du groupe de travail.

Par la voix de son président, Didier Borniche, l’Ordre regrette qu’aucun infirmier n’ait été chargé de conduire les travaux :

« Cela fait des années que plusieurs personnalités du monde infirmier réfléchissent et travaillent sur la question des pratiques avancées. Il existe même au sein de l’ANFIIDE un Groupement d’intérêt commun œuvrant à l’émergence des pratiques avancées infirmières par exemple. La création du groupe de travail est importante car la tâche est d’envergure.

Je compte que la voix des infirmiers, qui sont les premiers concernés et les mieux à même de réfléchir sur ce nouveau référentiel de métier, sera entendue et prise en compte. L’Ordre mettra tout en œuvre pour faire peser les propositions de la profession. 

En amont il faut aussi que le projet de loi soit réécrit sur ce sujet. J’irai à la rencontre des parlementaires afin d’expliquer notre vision des pratiques avancées. L’Ordre ne peut se satisfaire de la réécriture de l’article 30 dans la version déposée à l’Assemblée nationale qui fait preuve d’un certain passéisme de mauvais aloi. Les infirmiers doivent faire entendre leur voix dans le sens du progrès des prises en charge au service des patients. »

Le groupe de travail créé doit mener la première phase des travaux sur les pratiques avancées en vue de l'élaboration des référentiels d'activités et de compétences du métier d'infirmier en pratique avancée, inclus dans le projet de loi santé qui sera débattu au Parlement en 2015.

Rédaction ActuSoins (source ONI)

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=l0W6gxXtscI&w=560&h=315]

Florence Ambrosino, infirmière de pratique avancée en coordination de parcours complexe de soins et membre du Comité de pilotage du GIC Repasi, fait le point sur le futur métier d'infirmière de pratiques avancées, prévu dans le projet de loi de santé.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

3 réponses pour “Infirmière en pratique avancée : le pilotage du groupe de travail aurait du être confié à un infirmier (ONI)”

  1. steph1 dit :

    Fumisterie totale que cet ordre,qui n a aucune légitimité;pour les hospitaliers les representants syndicaux sont élus,un point c est tout,aucune autre abomination parasite n est prévue par la loi pour representer les professionnels infirmiers !!!!! Il faut vider ce panier de crabes opportunistes et inutiles on nous demande de faire des économies +++,en voila une!!!

  2. infirmier masque dit :

    A part racketter les IDE pour se maintenir en état de survie financière et entretenir les ego surdimensionnés de quelques saintânistes, l’ordre infirmier ne sert à rien. Quand il ne rebondit pas sur une actualité dans la rubrique des faits divers ou des chiens écrasés, il passe son temps à harceler au téléphone, les IDE qui ne veulent plus payer et cautionner cette grosse farce ordinale infirmière pour le suel bonheur de la banque qui lui a prêté 19 millions en 2008 . L’ordre infirmier est incapable de produire des idées et fait des copiés collés abusifs piqués ici ou là dans les associations IDE.

  3. eusebe dit :

    C’est ballot, l’ordre n’est pas écouté : mais à quoi peut-il bien donc servir ?

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
279 rq / 1,978 sec