Mobilisation des IADE du 1er Octobre : un bilan en demi-teinte

Dans son compte rendu sur la journée de grève du 1er Octobre,  le SNIA (Syndicat National des Infirmiers Anesthésistes) a expliqué n'avoir obtenu "aucune avancée concrète" suite à son entrevue avec le cabinet de Marisol Touraine et la DGOS. Le Snia souhaite néanmoins "positiver" car le ministère n'aurait montré aucun signe de fermeture aux revendications des IADE.  

Lors de la mobilisation des IADE, le 1er Octobre 2015. © ActuSoins.

Siège avenue Duquesne, lors de la mobilisation des IADE, le 1er Octobre 2015. © ActuSoins.

"Le jeudi 1er Octobre à Paris, nous étions 1200 IADE dans la rue selon la police, l'action nationale a été un succès en terme de mobilisation et partout sur le territoire métropolitain et outre-mer l'appel à la grève a été très largement suivi" explique le Snia dans son compte-rendu.

Le 1er Octobre, une délégation composée de représentants syndicaux (2 Snia, 2 UFMICT-CGT et 2 FO), de collectifs régionaux et de l’Association Nationale des Etudiants Infirmiers-Anesthésistes avait été reçue par  le cabinet de Mme Touraine et la Direction Générale de l'Offre de Soins.

"L'entrevue a duré près de 2 heures. Nous avons exposé toutes nos revendications" explique le Snia.

"A l'issue de cette réunion, nous n'avons obtenu aucune avancée concrète ni la moindre garantie d'en obtenir. Ou du moins,  rien en ce sens n’a été affirmé verbalement. On peut tout de même voir une petite lueur au bout du tunnel. Il nous faut positiver" ajoute le syndicat.

Lors de l'entretien, Madame C.Gardel, du cabinet de Marisol Touraine aurait, "dès ses premières phrases" annoncé qu'il y aurait une suite. "Ni elle, ,ni Mme Lenoir-Salfati (DGOS) n’ont fermé d’emblée les portes".

La DGOS et le cabinet de Marisol Touraine auraient invité la délégation à "proposer des évolutions dans l'exercice infirmier-anesthésiste pour envisager une modification de sa situation".

" Il semblerait que nous devions à présent démontrer notre l’exercice et son évolution pour que cela puisse, éventuellement, déboucher sur une reconnaissance" conclut le Snia dans son compte-rendu, qui insiste sur le fait que beaucoup de ses questions seraient restées sans réponse. Et d'appeler les IADE à rester " mobilisables, déterminés et unis".

Un premier rendez-vous a été fixé au jeudi 8 Octobre. 

 

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

2 réponses pour “Mobilisation des IADE du 1er Octobre : un bilan en demi-teinte”

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
241 rq / 2,217 sec