Une carte SOS AES (Accident d’Exposition au Sang) bientôt à disposition des infirmières libérales

SOS AES (Accident d'Exposition au Sang) : d'ici quelque mois, les infirmières libérales pourront se procurer cette carte qui comportera les coordonnées du référent hospitalier, ses propres coordonnées Adeli et le nom de l'assureur s'il il y en an. Objectif : un accès accéléré aux services spécialisés dans les hôpitaux publics pour une prise en charge rapide.

Une carte SOS AES bientôt à disposition des infirmières libéralesElle leur permettra d'être accueillies en urgence dans les établissements publics en cas d'accidents d'exposition au sang et de bénéficier ainsi de la même filière dédiée en interne aux soignants de l'établissement. Ces dispositifs de prise en charge, interne aux hôpitaux, et les actions de prévention, ont d'ailleurs permis de diminuer de 15 % les taux d'AES pour 100 lits, entre 2008 et 2012 dans les établissements publics. (source Raisin).

Objectif : "accélérer la prise en charge car la réaction doit être la plus rapide possible", explique René Caillet de La FHF (Fédération hospitalière de France) qui a signé un partenariat avec la FNI.

Après un AES,"la grande majorité respecte les procédures immédiates préconisées en cas d’AES : soins locaux (lavage désinfection et désinfection) et prise d’information sur le statut du patient source pour savoir s’il est porteur d’un pathogène mais seuls 19 % consultent dans les 48 heures un médecin des urgences ou un référent médical hospitalier pour évaluer le risque infectieux (...) Or un soignant exposé au VIH doit démarrer un traitement prophylactique dans les 4 heures qui suivent son exposition", relève la FNI.

"Jusqu'à aujourd'hui, 90 000 infirmiers libéraux en exercice ne bénéficiaient d'aucun dispositif unifié pour les accueillir bien que le nombre d'AES estimés soit quatre fois plus important en exercice libéral qu'à l'hôpital", ajoute la FNI, à l'initiative du partenariat avec la FHF.

Ces cartes seront disponibles auprès des URPS, de la FNI, sur son site internet et même certains laboratoires envisagent de les distribuer.

AES Accident d'Exposition au Sang : 62 % des infirmières libérales ont le sentiment de ne pas suffisamment protégées

C'est au vu des résultats d'une large enquête auprès des infirmières libérales sur la prévention des AES (Accident d'Exposition au Sang) (1212 infirmières libérales, enquête réalisée entre le 17 octobre et le 17 novembre 2014) que la FNI a décidé de lancer une campagne d'information et une convention avec la FHF.

Selon une première enquête de 2013, 62 % des infirmières libérales déclarent avoir été victime d'un AES au cours de leur carrière. La deuxième enquête montre que le risque d'AES inquiète 81 % des infirmières libérales et que 62 % éprouvent "le sentiment de ne pas être suffisamment protégées".

"Il faut sortir du déni. ce ne sont pas que des statistiques. C'est un risque quotidien", affirme Philippe Tisserand, président de la FNI.

AES Accident d'Exposition au Sang : Moins de la moitié ont souscrit une assurance spécifique

S'agissant de leur assurance, seulement 43 % sont en mesure d'affirmer qu'elles ont souscrit un contrat supplémentaire, alors que le régime de base ne couvre pas le risque accident du travail et maladies professionnelles. Un infirmières libérales non assuré prend ainsi le risque de devoir payer l'intégralité de ses frais médicaux et d'hospitalisation, en cas d'accident du travail.

Un tiers des infirmières libérales déclarent ne pas avoir souscrit de tels contrats et plus de deux infirmières sur dix ne connaissent pas leur niveau de protection sociale en la matière.

AES Accident d'Exposition au Sang : Pallier le manque d'information

Si 53 % des infirmières libérales "se sentent suffisamment in formées pour prendre les décisions garantissant leur sécurité", 4 infirmières libérales sur dix ne connaissent pas la conduite à tenir en cas d'accident.

Pour pallier à cette lacune la FNI met en ligne un certain nombre de fiches pratiques (Prévention des AES : faire/ne pas faire ; Conduite à tenir en cas d'AES , Qui prendra quoi en charge si je suis victime,..). Par ailleurs un flashcode sur la future carte SOS AES permettra d'accéder rapidement aux fiches pratiques.

AES Accident d'Exposition au Sang : Les partenaires laboratoires mis en cause

Les infirmières libérales attend plus d'implication de la part de leurs partenaires professionnels : 58 % estiment qu'ils ne se sentent pas suffisamment concernés et 67 % sont tout à fait ou plutôt prêtes "à changer de partenaire professionnel pour travailler avec de meilleures conditions de sécurité".

Actuellement 17 % des infirmières libérales seulement déclarent avoir "tout à fait" la possibilité de choisir des matériels de sécurité. "Pour une infirmières libérales sur trois , l'accès à du matériel sécurisé est restreint, voir inexistant", note la FNI.

Cyrienne Clerc

Que demandent les infirmières libérales infirmières libérales ?

- 19 % : "la mise en place d'un système de déclaration et de surveillance des AES en secteur libéral" ;

- 19 % "un dispositif clair et simplifié des prises en charge des AES une fois celui-ci arrivé" ;

- 17 % "la mise à disposition de matériels de sécurité permettant de prévenir l'exposition lors du soin" ;

- 14 % "plus d'informations dur les solutions de prévention existantes" ;

- 12 % "des formations spécifiques sur les bonnes pratiques en terme de prévention".

 

Le risque moyen de transmission après exposition percutanée au sang d'un patient infecté est de 0,3 % pour le VIH, entre 0,5 et 3 % pour le VHC et entre 2 et 40 % pour le VHB en l'absence de vaccination ou d'immunisation antérieure.

Selon l'étude réalisée par la FNI et le Geres en 2013 auprès de 1 870 infirmières libéraless, 43 % des AES surviennent lors d’injections sous-cutanées, 21 % lors de prélèvements de sang capillaire et 17% lors de prélèvements de sang veineux. Dans ces trois cas, l’AES se produit fréquemment (50 %) au cours de la phase d’élimination du dispositif, ce qui pose le problème du choix de boîtes à OPCT mieux adaptées.

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

4 réponses pour “Une carte SOS AES (Accident d’Exposition au Sang) bientôt à disposition des infirmières libérales”

  1. Marion Pica dit :

    Les soins a leur charge? C’est pas un accident du travail l’AES? La secu prend rien en charge?

  2. et pour cause !!!!! quand ca leur arrive, les soins restent a leur charge, voila pourquoi elle ne consultent pas !!!!! bravo la france, nous sommes soignants et pas soignes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Réagir à cet article

retour haut de page
841 rq / 4,170 sec