32 experts et leur vérité sur le médicament

Ouvrage à destination des malades, "La Vérité sur vos médicaments" aux Editions Odile Jacob, recense une trentaine de maladies et leurs traitements. Un état des lieux détaillé des connaissances scientifiques pour répondre aux inquiétudes et au manque d'information des patients.

32 experts et leur vérité sur le médicamentPorté et coordonné par quatre professeurs en médecine - Jean-François Bergmann, François Chast, André Grimaldi et Claire Le Jeunne - cet ouvrage a fait en outre appel à 28 experts.

« Les malades et leur entourage ne savent plus à quel saint se vouer. Qui croire ? Faut-il se méfier des médicaments ? Peut-on faire confiance à son médecin ? Les experts sont-ils tous ‘achetés’ ou ‘vendus’ ? Consommons-nous trop de médicaments ? », s’interrogent les auteurs en quatrième de couverture.

Les quatre auteurs promettent une « analyse indépendante, sans parti pris » sur toutes les grandes classes de médicaments, ainsi que des « réponses scientifiquement validées » à des questions aussi variées et complexes que « les statines sont-elles nécessaires ? », « les vaccins sont-ils dangereux ? » ou encore « la cigarette électronique marche-t-elle ? ».

Ils dévoilent les calculs de l’industrie pharmaceutique, les bénéfices et risques réels des molécules, les plus ou moins bonnes pratiques des médecins…

Trente-deux experts

Pour ce faire, ils entendent bien sûr montrer patte blanche. Les droits d’auteur seront versés à la Fondation pour la recherche médicale. En avant-propos, chaque auteur a pris le soin de déclarer ses liens d’intérêt avec les laboratoires. De même, les éventuels conflits d’intérêts des 28 spécialistes interrogés pour établir cet ouvrage ont été passés au crible.

« On ne prétend pas avoir réédité la Bible ! souligne François Chast, chef du service pharmacologie-toxicologie de l'Hôtel-Dieu, à Pourquoidocteur.fr. Mais on a le sentiment que tout n’a pas été fait pour assurer la transparence de l’information. On s’est dit qu’il fallait réactualiser la connaissance sur les médicaments, à l’aune de l’actualité et des scandales qui désabusent le patient ».


« Nous avons laissé une place importante au débat, ce sont des élements de la vérité », ajoute-t-il. «Il y a eu un vrai débat sur chacun des sujets», se souvient le Pr Bergmann.

Ces trente-deux spécialistes, chacun dans leur domaine, interviennent, non pas pour donner leur vérité sur les médicaments mais pour décrire la connaissance scientifique telle qu'elle se présente aujourd'hui. «La vérité scientifique d'un jour n'est pas celle de toujours», explique le Pr Claire Le Jeunne, chef du service de médecine interne du groupe hospitalier Cochin-Paris-Centre et professeur de thérapeutique.

«La qualité du travail à trente-deux n'est forcément pas la même qu'à un seul», souligne Claire Hédon dans Le Figaro faisant allusion aux livres polémiques du Pr Philippe Even, pneumologue, qui ont défrayé la chronique (La Vérité sur le cholestérol en 2013 et Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux en 2012, avec le Pr Bernard Debré).

Statines, vaccinations, etc

Exemple : sur les statines, médicaments destinés à faire baisser le taux de cholestérol, le Pr Éric Bruckert patron du service d'endocrinologie, métabolisme et prévention cardio-vasculaire à la Pitié-Salpêtrière, est lapidaire: «Les satines sont nécessaires quand le risque de faire un accident cardio-vasculaire est élevé. On sait aujourd'hui que, dans cette population à risque, le bénéfice des statines sera majeur, et largement supérieur au risque d'effets secondaires».

Ce qui n'empêche pas les auteurs de dénoncer la large utilisation de l'une des statines, le Crestor, en France alors qu'il en existe d'autres ayant fait leurs preuves, en particulier la simvastatine et la pravastatine.

Concernant les vaccinations, si souvent attaquées: «Fondée sur des arguments irrationnels, cette approche antivaccinale doit aujourd'hui être battue en brèche en démontrant l'innocuité des vaccins ou l'existence de risques infiniment inférieurs aux bénéfices escomptés», affirme le Pr Chast.


Ou encore des nouveaux traitements extrêmement coûteux de l'hépatite virale C, réservés aux patients ayant une fibrose du foie avancée. Rien de choquant pour le Pr Bergmann, qui explique que «tous les autres peuvent attendre des traitements moins coûteux et des stratégies thérapeutiques plus claires».

Le pari de la transparence

Lucides, les auteurs se félicitent des progrès amenés par la «loi Bertrand» relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé, mais s'inquiètent aussi de l'intensification des liens entre les firmes pharmaceutiques et la Commission européenne, note Le Figaro.

Une inquiétude qui mérite d'être souligné alors que Mediapart vient d'enquêter sur plusieurs membres de la Commission de la Concurrence ou de l'ex-commission d'AMM et leurs activités rémunérées par des laboratoires.

Ainsi Gilles Bouvenot (président de la commission de la transparence de 2003 à 2014), Bernard Avouac (président de la commission de la transparence de 1989 à 1998), Jean-Pierre Reynier (vice-président de la commission d’autorisation de mise sur le marché de 1994 à 2002 et membre du conseil d’administration de l’agence européenne du médicament), Christian Jacquot (membre de la commission d’autorisation de mise sur le marché de 1996 à 2012), Renée-Liliane Dreiser (ancienne experte auprès de la commission de la transparence) et quelques autres, qui ont mené sans jamais les déclarer des activités rémunérées de consultants.

"L'un des grands plaisirs de ce livre solidement argumenté est que ses auteurs se refusent à transiger avec la réalité, même lorsqu'elle risque de fâcher certains", conclut le Dr Damien Mascret, journaliste au Figaro Santé.

Rédaction ActuSoins, avec Le Figaro et Pourquoidocteur.fr


Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “32 experts et leur vérité sur le médicament”

  1. Cyril A-r dit :

    Experts auront des belles enveloppe aussi

Réagir à cet article

retour haut de page
868 rq / 3,056 sec