Pénibilité des infirmières : la réforme ne toucherait que le privé

| | mots clefs : , , 39 réactions

La mise en place du "compte " ne concernerait que les aides-soignants et les infirmières du secteur privé. Dans le public, le gouvernement invoque la compensation mise en place par Roselyne Bachelot en 2010.


Pénibilité des infirmières : la réforme ne toucherait que le privé“C’est à croire que nous ne travaillons pas de nuit, que nous ne portons pas de choses lourdes et que nous ne sommes pas exposés à des produits toxiques”, s’insurge Marie-Hélène Durieux, secrétaire fédérale de Sud Santé  qui commente ainsi la dernière déclaration du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, sur la prise en compte de la pénibilité dans les .

Si les projets de décrets ne seront connus que jeudi prochain, ils devraient exclure les infirmières de l’hôpital public du mécanisme du « compte pénibilité » prévu pour le privé. Le gouvernement invoque le système de compensation lié à la catégorie active (catégorie B).

Cependant, toutes les nouvelles infirmières sont embauchées en catégorie A et doivent partir à la retraite à 62 ans, selon le système actuel.

Dans le public, trois systèmes coexistent donc : 57 ans pour les infirmières qui sont restées en catégorie B, 60 ans pour celles qui ont opté pour la catégorie A et ont été recrutées avant 2010 – un semi-avantage accordé par l’ancienne ministre de la Santé, Roselyne Bachelot – et 62 ans pour celles recrutées après 2010.

Autre inconnue : « nous ne savons pas si le privé non lucratif, sera aussi exclu du mécanisme. Or les PSPH, le plus souvent des fondations, emploient 240 000 personnes dont 70 000 infirmières », explique Philippe Crepel de la CGT Santé Action Sociale.

Pour Thierry Amouroux, secrétaire général du SNPI (Syndicat national des professionnels infirmiers), « il faut raisonner par profession. Que l’on soit en catégorie A ou B, dans le public ou dans le privé. Les conditions de travail sont les mêmes. Il serait aberrant que pour un même métier coexistent des âges de départ à la retraite différents ». Ce dernier milite pour une négociation globale.

De son côté la CGT prône un âge de départ à la retraite à 57 ans pour toutes les infirmières mais en conservant les deux mécanismes différents entre le privé et le public. Les syndicats comptent sur l’ouverture de nouvelles négociations pour les salariés de l’hôpital public. Le bruit court que celles-ci pourraient s’ouvrir prochainement.

Une pénibilité reconnue

Pour Philippe Crepel, « le premier point, c’est la reconnaissance la pénibilité des infirmières et des aides-soignantes dans les textes. Ce qui a été retiré en 2010. L’essentiel, c’est de maintenir une qualité de vie à la retraite. Alors que les derniers chiffres disponibles des caisses de retraite montrent qu’une sur quatre et une aide-soignante sur trois part à la retraite avec un taux d’invalidité ».

 Les syndicats travaillent déjà sur les critères de pénibilités : travail de nuit, horaires tournants, port de charges lourdes, mais aussi exposition aux agressions. « Selon l’enquête Summer et des chiffres de 2003, Une femme hospitalière est sept fois plus exposée aux actes de violence qu’une autre femme dans le monde du travail », souligne Philippe Crepel. Et il semble, au vu des récents événements à Marseille ou à Bourgoin-Jallieu, que la donne n’a guère changée. Les risques semblent plutôt accrus.

En ce qui concerne l’espérance de vie des infirmières, plus aucun chiffre n’est disponible. « La dernière enquête qui date de la fin des années 80 montrait que les infirmières avaient une espérance de vie moindre de l’ordre de sept ans », précise Thierry Amouroux.

Claire Dubois

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

39 réponses pour “Pénibilité des infirmières : la réforme ne toucherait que le privé”

  1. Estelle60 dit :

    Nous sommes toutes et tous dans le même bateau!!! Privé ou Public mais aussi en libérale.
    c’ honteux!!!
    nous faisons tous le même métier, mais pour le gouvernement s’est pas le cas!!!

    DIVISER pour mieux REGNER!!! c’ leur devise et en plus ca marche!!!!
    Gouvernement a la CON!!!!
    il leur faudrai une bonne petite gréve comme en 1989, ca pourrait plus faire ecouter “notre” voix que comme ca !!!!

  2. leilou dit :

    AS IDE ASH méritent toutes la reconnaissance de la pénébilité de leur travail !!!! Ce gouvernement UMPS continue de diviser pour mieux régner….

  3. pstill dit :

    il est normal qe le privé se sente lésé mais le privé a toujours été le parent pauvre des réformes avantageuses, pour une fois qu’il semble pouvoir en bénéficier .
    Mais effectivement ce n’est pas sain d’opposer le public et le privé

  4. Flo Decactus dit :

    N oubliez pas de pointez vos fusils ailleurs qu entre vous ! On vous manipulent très bien

    • mclove dit :

      voilà le commentaire le plus intéressant soignants de france bougez “vos c..”au lieu de vous bouffer il suffirait que le même jour nous arrêtions pendant 2heures tout boulot et on verrai notre force , mais c’est une utopie , nous avons notre côté bonne soeur qui nous tiens alors arrêtons de nous plaindre c;est hélas la seule chose qu;on sait faire

  5. Flo Decactus dit :

    C parti pour se tirer dans les pattes ! Bien jouer “” lamentable 🙁

  6. Anouch Kaa dit :

    Je sais mais je parlais de ta grammaire :$

  7. Zoé Zoet dit :

    Quelle bande de gros nazes dans ce gouvernement !

  8. Del Ph je crie haut et fort avec toi:”et nous les inf liberales qui travaillons seules pour les transferts,le jour pendant 8,9…12h et qui ressortons la nuit si besoin,qui enchainons les we,qui ne trouvons pas de remplacants pour nos vacances,maternites,maladies…on ne peut meme pas etre malades car 90 jours de carrences malgres des cotisations gargantuesques!!!

    • pstill dit :

      sans vouloir polémiquer, mais quand tu as une prescription de séances de soins infirmiers à domicile le brancardage n’est pas inclus;Si bcp de libérales le font c’est quelles sont bien bêtes!!! il y a des aux. de vie , la famille, les amis, mais en aucun cas l’IDEL qui intervient et facture sur prescription.
      Nous avons effectivement une obligation de continuité des soins, mais je n’assure pas les appels de nuit, c’est le 15. mère thérèsa c’est pas professionnel.

  9. il est vrai que les malades sont différents.Dans le public ils y a plus de CMU.Donc des personnes moins pénibles …..

  10. mclove dit :

    mais que tout le monde se rassure la fonction publique hospitalière sera la première à disparaître puisqu’à 80 pou cent car elle est formée de “soignantes” qui acceptent toutes les “couleuvres” sans broncher ,voir toutes les fermetures et suppression de postes depuis 5 ans et personne ne dit rien ni ne proteste , on pleure dans nos salles de détente ‘quand on peut) et c’est tout alors on verra ce que sera devenue la FPH dans 15 ans !!!

  11. Je crois que chaque métier à le droit à la prime de pénibilité il faut voir cas par cas et les métiers même assis devant un ordinateur peu être pénible

  12. lors de nos signature de contrat nous demanderont a avoir un deambulateur, pff on donne toute notre vue pour les autres et pour nous rien ….. y vraiment un problème. bon courage a toutes et tous dans vos différents services et tâches

  13. je m éloigne du sujet mes combien d infirmière en retraite reprenne a travaillé est ce normal non priorité au jeunes laisser les jeunes travailler merci

  14. Et les IDE libérales on se tournent les pouces ? !!!!!

  15. Cela couterait cher. Mais les conditions ne sont pas assez intéressantes.

  16. pourquoi les AS ne passeraient en categorie B puisque les IDE passent en categorie A ? on a quand meme des responsabilites aussi ,je pense !!

    • leilou dit :

      lesquelles ? Celles que vous ne voulez pas prendre pour la plupart ? Quand ça vous arrange vous vous panquez derrière l’IDE mais dès que votre frustration refait surface, vous demandez à ce qu’on ne vous rappelle pas que l’IDE est au dessus de vous.

      Je le vois tous les jours au travail…et pourtant je m’entends bien avec tout le monde et mets la main à la pate avec les AS dès que je peux… eh bien elles prennent leurs poses autant qu’elles le peuvent, et ne vont pas venir aider les IDE ne serait ce que pour décrocher le téléphone ou prendre quelques constantes…

    • adrien dit :

      Pour écrire une telle aberration je me demande quelle profession vous exercez… Votre commentaire est faux nous n’avons pas les même compétences tout simplement car vous exercez votre profession sur notre délégation et n’avez pas de rôle propre. Nous avons en plus de notre rôle propre un rôle sur prescription. Donc non, nous n’avons pas les même compétences.
      Concernant la pénibilité il est évident que les AS devraient être concernés par la réforme.

  17. On fait quoi? Rien comme d habitude, on bougonne chacun dans son coin, et on continue à faire les bons moutons que nous sommes… On est pas foutu de faire une grève Générale de grande ampleur alors…et je parle pour tous les secteurs, santé et autres.

  18. pfff on fait le même taf dans le privé et le public

  19. Deja avoir un bon salaire a la pénibilité du travail ….^^

  20. en meme temps dans le prive on ne peut se mettre en maladie sans : perdre d abord 3 jours de salaires et ensuite se retrouver avec 65% du salaire tant qu on est en arret ; eh oui !!il faut le savoir ; ensuite nos salaires n evoluent plus apres 30 ans de carriere et de plus nous travaillons de nuit souvent soit seule pour un service donc sans AS soit avec AS mais alors nous avons 2 ou 3 etages a soigner ; et oui ça aussi il fallait le savoir ; je connais la penibilite du travail en public autant qu en prive pour avoir travaille 28 ans en public et depuis 11 ans en prive et je peux vous dire qu en public je pouvais avoir 15 jours de conges tous les trimestres ( rtt ; cp; heures sup ) alors qu en prive on a tout simplement nos 5 semaines par an et voila ;IL FALLAIT QUE JE LE DISE . MAIS LA CONCLUSION C EST QUE CE GOUVERNEMENT DE M…. QUE POUR 70% DE LA POPULATION IDE VOUS AVEZ ELU et oui ça aussi il faut le dire ET BIEN CE GOUVERNEMENT FAIT ENCORE UNE POLITIQUE DE SEPARER POUR MIEUX REGNER DONC N ENTRONS PAS DANS LEUR POLEMIQUE CAR ILS ONT TROP PEUR DE NOS ALLIANCES POUR DEMANDER UNE AUGMENTATION DES SALAIRES;

    • ce n’est pas si simple, j’ai navigué aussi public/privé comme IDE , actuellement je suis dans un établissement privé convention 1951 qui fait aussi service public :5 semaines CP, pas de délai de carence pour les arrêts maladie, récupération des fériés ( 11 jours) , 18 RTT pour les collègues de jours (je bosse de nuit 35 h/sem mes collègues du CHU 32 h) , bonne mutuelle incluse et CE de qualité ,par contre mon salaire plafonne au bout de 14 ans si je ne passe pas cadre. Je connais des établissement privés conv. 1951 qui ont 10 semaines de CP , d’autres on perdu les 3 jours de délais de carence ….entre le code du travail, les conventions collectives et les accords signés pour chaque établissement, il y a une foule de disparité ! Mais c’est vraiment difficile effectivement quand on est de nuit seule IDE pour 2 service, jamais vécu ça dans le public . Je pense surtout qu’ils se disent : le public, leurs salaires comme leurs retraites c’est des dépenses publiques , ils se foutent bien de ce qu’on vit ici ou là .

    • moi convention collective 66 encore moins bien que fehap 51 ;alors …. salaire qui plafonne en fin de carriere à 2100e primes comprises ; pour info un boucher à carrefour gagne 2500e !!!!!!! quand à nos AS du prive elles gagnent en fin de carrieres 1300 e et oui .

    • leilou dit :

      je suis en CDI et travaille à l’hôpital, je fais partie de qui de quoi moi alors ?

  21. on est toutes (as comme ide , du privée ou du public) dans le meme bateau !!!! c n importe quoi !!! en plus c encore un piège a cons !!!

  22. Tina Soso dit :

    Encore un motif pour eloigner le secteur public et le secteur prive. On fait le meme metier avec la meme penibilite!! Une honte Mme Touraine…bonne ambiance!!!! Mobilisons nous bon sang!!!

  23. il n y a que les IDE concernees par la penibilité ???

  24. on pourrait croire qu on fait pas le meme metier!!lol!!chercher l erreur????

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
482 rq / 4,377 sec