Formation infirmière : un rapport très attendu

La FNESI a été auditionné par les auteurs du futur rapport sur la réingénierie des formations paramédicales. Sa présidente répond aux questions d’Actusoins.

Formation infirmière : un rapport très attenduSortira-t-il en juin, en septembre ? Répondra-t-il aux différentes demandes des étudiants infirmiers ?

L’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) et l’IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'Éducation nationale et de la Recherche) planchent sur un rapport qui doit établir un premier retour d’expérience après la réforme de 2009 qui a formalisé la délivrance du grade licence aux futurs infirmiers sans permettre aux futurs infirmiers d’intégrer officiellement l’Université.

Il fera également un premier bilan de la réingénierie des formations de podologue et d’ergothérapeute alors que les masseurs-kinésithérapeutes et les orthophonistes intégreront la filière LMD à partir de septembre prochain.

« Ils sont à l’écoute. Ils comprennent l’intérêt d’une véritable intégration de la formation infirmière à l’Université », souligne Eve Guillaume, présidente de la FNESI (Fédération nation des étudiants en soins infirmiers) qui a été auditionnée par des responsables de ces deux instances.

Une condition nécessaire « pour faciliter un passage entre les études infirmières et les masters et doctorats » ajoute Eve Guillaume qui estime « indispensable la création d’un master en sciences infirmières pour répondre à des besoins en matière de santé et de développement de nouvelles compétences ».

Cette intégration « favoriserait aussi une meilleure démocratie étudiante », estime la responsable de la FNESI ainsi « qu’une harmonisation entre les IFSI et une meilleure équité entre les étudiants ».

Les freins sont toutefois nombreux, dont « la mainmise des régions sur les IFSI et la formation infirmière » pour des raisons essentiellement de subventions. « Certes, reconnaît-t-elle, il faut conserver un certain maillage régional nécessaire aux stages tout en rattachant les instituts de formation infirmière à des pôles universitaires ».

Les étudiants infirmiers sortiraient bien de la seule tutelle du ministère de la Santé pour se placer sous la coupe de celui de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ou du moins sous une cotutelle. Un équilibre délicat…

Claire Dubois

Pour aller plus loin : formation continue DPC pour les infirmières et infirmiers libéraux

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

14 réponses pour “Formation infirmière : un rapport très attendu”

  1. Aleks dit :

    Sinon grade licence et licence tout court, c’est quoi la différence ? Quelqu’un peut expliquer svp ?

  2. Coralie dit :

    plus de stage et surtout+ plus de pratique

  3. Stefani dit :

    la question n’est pas de se demander comment font les médecins. les étudiants actuels ont dorénavant bcp + de travail personnel (et le personnel soignant / encadrant également ++) pour un résultat vraiment flippant… alors que ça fonctionnait tout de même mieux avant… les terrains de stage ça va pas… les liens … ils sont complètement à la ramasse
    bien sur les exceptions existent, mais ce sont des exceptions…. peu rassurant, et exténuant

  4. Aleks dit :

    Je pense qu’il y a dorénavant beaucoup plus de travail personnel, les choses sont moins mâchées et prémâchées comme c’était avant, mais en même temps, comment font les médecins, z’ont pas tout le temps un tuteur qui les guide ???????? Après va surement falloir trier beaucoup plus à l’entrée moi je dis. J’ai encadré une milieu de deuxième année, motivée et tout mais l’injection sous-cutanée n’était toujours pas maitrisée. Que faire !?

  5. Sansebastien dit :

    PS: cela prendrait certainement plus de trois ans bien entendu et donc le salaire devrait être revu à la hausse.
    d’où l’idée saugrenue d’ajouter quelques compètences non rémunérées à travers des expèriences dites “de transfert de compètences”…

  6. Sansebastien dit :

    Le problème, c’est que l’on attend beaucoup trop des infirmières et infirmiers, qu’ils soient des techniciens hors pair et qu’ils aient des connaissances théoriques leur permettant d’intégrer sans difficultés les attentes des mèdecins, assistants ou chef de service.
    Cela n’est pas possible en trois ans d’études vacances scolaires comprises!
    La profession infirmière aurait tout à gagner, et les finances publiques également en intègrant les étudiants infirmiers à la Faculté de Mèdecine pour des cours communs traitant des matières que les professionnels paramédicaux doivent connaître tout autant que les mèdecins.
    Cela renforcerait la cohésion des services et le respect mutuel de ces professions devant coopérer ensemble pour le plus grand bénéfice du patient, c’est à dire nos parents, nos amis, ou nous même!
    Les notes des partiels de tels examens communs reserverait d’ailleurs, je n’en doute pas, quelques surprises…

  7. Virginie dit :

    Plus de stages = plus de pratiques. C’est beau la théorie mais il faut “faire les liens”!

  8. Sachem dit :

    Par pitié, revenons aux stages de 4 semaines…

  9. Marie-Laure dit :

    je confirme Martine, je vois passer nombreux étudiants… effarant

  10. Martine dit :

    Formation au grade licence certes mais beaucoup trop théorique et pas assez de pratique, les professionnels sur les terrains de stage nous le confirment, on nous appelle “les boulets” ! C’est déstabilisant !

  11. Céline dit :

    TOUS à PARIS LE 12 MAI !!!

  12. Céline dit :

    La route est longue….” la réforme de 2009 qui a formalisé la délivrance du grade licence aux futurs infirmiers SANS permettre aux futurs infirmiers d’intégrer officiellement l’Université.” encore un exemple de dévalorisation de notre formation, avec ça, on a accès aux DU mais ceux-ci ne sont pas véritablement reconnus ensuite. ça suffit !!!!!

  13. Anonyme dit :

    Il serait temps de vraiment intégrer la formation au cursus universitaire…

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
268 rq / 1,692 sec