Marisol Touraine confirme sa volonté de rendre l’Ordre infirmier facultatif

| | mots clefs : 43 réactions

Dans une lettre adressée au Comité de Liaison des Institutions Ordinales (CLIO) dont ActuSoins a obtenu copie, la ministre des affaires sociales et de la santé confirme une nouvelle fois son souhait de rendre l'inscription à l' facultative.

Marisol Touraine confirme sa volonté de rendre l'Ordre infirmier facultatifEn septembre dernier, l'institution regroupant les 16 Ordres et Chambres des professions réglementées s'était publiquement émue de la position du ministère de la santé, considérant que l'abandon de l'obligation d'inscription ordinale risquait de jeter« un doute voire un discrédit » sur un modèle ordinal « qui fait ses preuves en Europe comme en France »

La réponse de Marisol Touraine est claire. Considérant que la majorité des infirmiers salariés "rejettent en masse l'instance ordinale mise en place" et relevant "les difficultés récurrentes de sa mise en place puis de sa gestion", la ministre réaffirme une nouvelle fois sa volonté "que l'adhésion à l'Ordre des infirmiers soit rendue facultative."

Si les opposants à l'Ordre infirmier ont des motifs de se satisfaire d'une déclaration de cette teneur, les opposants aux ordres des masseurs kinésithérapeutes et pédicures podologues se sentent en revanche largement oubliés.

Cette prise de position confirme en effet les nombreux échos en provenance de la direction générale de l'offre de soins et les commentaires satisfaits des autres ordres paramédicaux. Si l'Ordre infirmier reste plus que jamais dans la tourmente, l'Ordre des masseurs kinésithérapeutes et celui des pédicures-podologues semblent bien hors de danger.

Face à cette situation, SUD Santé, Résilience et Alize appellent à manifester le mercredi 24 octobre à 12h devant le Salon Infirmier Porte de Versailles.

Rédaction ActuSoins

 

 

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

43 réponses pour “Marisol Touraine confirme sa volonté de rendre l’Ordre infirmier facultatif”

  1. Mathieu dit :

    non effectivement, un truc qui ne sert qu’à nous pomper du fric pour engraisser des hurluberlus, et nous sanctionner sans passer par la case tribunal, ça intéresse pas mais alors pas du tout! supprimez moi cet ordre qu’on en finisse une bonne fois pour toute!!

  2. la fee calome dit :

    Lu sur Résilience :

    manifs au salon infirmier : mode d’emploi

    Ordre National Infirmier 24/10/2012 11h30-12h30 FORUM

    Conférence de presse Ministère des Affaires Sociales et de la Santé 24/10/2012 13h00 FORUM

    Ordre National Infirmier 25/10/2012 12h30-14h00 FORUM

    Ordre National Infirmier 26/10/2012 12h30-14h30 FORUM

  3. Tarrek dit :

    On ne prouve son efficacité et son utilité qu’après avoir fait ses preuves. L ordre devrait être un organisme de bienveillance à l égard de l’exercice infirmier. Pour l’ instant, il n’a prouvé que sa capacité à nous soutirer de l’argent! Je me suis présenté à l ordre et je leur ai demandé leurs statuts et leurs objectifs. On m’a donné un prospectus. Juste splendide. On veut pousser la profession vers le haut? Ok je veux bien mais il faudrait commencer par revaloriser nettement les salaires des infirmiers et les réajuster au regard des responsabilités croissantes. La réalité montre que pendant que certains bureaucrates se masturbent le cerveau, des infirmières rament pour finir le mois! Alors arrêtons l hypocrisie de ceux qui disent parler pour ces infirmières et arrêtons de prendre les infirmiers pour des vaches à lait!

    • Sansebastien dit :

      “revaloriser nettement les salaires des infirmiers et les réajuster au regard des responsabilités croissantes”, je suis tout à fait d’accord, mais ce n’est pas un Ordre professionnel qui peut le décider mais le gouvernement.
      Qu’a fait le gouvernement actuel pour les infirmières à part fiscaliser les heures supplémentaires—>Rien, nous sommes bien d’accord!
      Par contre, détruire l’Ordre infirmier leur retirerait une épine du pied car ils connaissent bien le poids de la profession infirmière dans l’opinion publique, mais revaloriser ne serait ce que de 2 Euros par mois 500 000 infirmiers, c’est déjà sortir 1 million d’Euros par mois! Alors par les les temps qui courent, il ne faut pas y compter.
      La seule solution qui reste, c’est de s’élever dans la hièrarchie et s’éloigner des patients, moi ce n’est pas réellement ma tasse de thé…
      PS: je ne réponds toujours pas aux “permanents” de Résilience.

      • ridfa69 dit :

        t inquiete sansebastien on aura bientôt plus rien à te dire vu que l’ordre coule
        faudra t’occuper autrement je te conseille un syndicat idel y’a tellement à faire!!!!

      • denis29 dit :

        coucou la droite décomplexée , ça gaze ?
        OK avec toi pour la centrale de décision.
        Quant à l’épine dans le pied, à part celui des IDEs , pour qui l’ordre peut il donc constituer une gène ? Il ne represente rien (100 000 inscrits, combien sous la contrainte ?) et la marionnette qui le “dirige” peut elle avoir quelque credit quelque part ?

  4. Sansebastien dit :

    Avec la disparition de l’Ordre infirmier, ce serait le retour à la situation qui existait avant 2007, c’est à dire toute une profession sous tutelle du pouvoir médical et de l’Ordre des mèdecins. Au revoir les infirmières siégeants dans les commissions où sont décidées leurs place au sein des hôpitaux, des cliniques et du système de santé en général. Si c’est cela que souhaite la majorité des infirmiers et des infirmières de notre pays, je ne vois rien à redire, sauf que dans tous les pays où un Ordre infirmier a vu le jour, la profession a été tirée vers le haut, au plus grand bénéfice en matière de reconnaissance professionnelle et finançière.
    Si notre Ordre échoue, nous pourrons nous en prendre bien évidemment à ceux qui l’ont dirigé, mais aussi aux hommes et en particuliers femmes politiques plus soucieux de leur avenir personnel que de celui des infirmières et infirmiers. Nous pourrons également remercier les grandes centrales syndicales qui n’ont jamais rien fait pour nous ces trentes dernières années sauf à saper une institution qui risquait de leur faire de l’ombre et mettre en lumière leur désintérêt pour pour les infirmières considérées comme les “nanties” de la fonction hospitalière.
    En ce qui me concerne, inutile à Cedr1c, eusèbe, la fée calome, ridfa69, Normacole, Mandraguore et les autres permanants de Résilience, inutile de perdre votre temps à me jeter à travers la toile leurs commentaires habituels voire injurieux, je les connais…
    Continuez à vous consacrer à la démolition de notre structure d’émancipation, vous y gagnerez certainement de l’avancement dans vos ambitions syndicales et politiques en faisant le jeu du pouvoir en place.

    • Norma Colle dit :

      Parce que depuis 2007 la situation a changé…hahaha….L’ordre n’a m^me pas été foutu de mettre en place une vraie licence infirmière!Cojncernant la place des ordinés dans les commissions hospitalières,parlons-en:que viennent foutre là-dedans des ordinés libéraux qui ont simplement bien souvent envie d’avoir accès aux dossiers des IDE passant en conseil de discipline!!!!!!!!!!!!!!!!
      Concernant tirer la profession par le haut même les québécois ne glorifient par leur ordre:ils le subissent!Ils “raquent” point barre……..pour entretenir des parasites qui sont super méga loin du terrain merdeuxQuant à mes ambitions syndicales laissez moi rire:je n’en ai aucune!
      Pas comme tous vos conseillers ordinés qui bouffent à tous les rateliers:syndicats,MNH,associations diverses et variées ………..et qui ne mettent jamais un pied dans une chambre de patient!

      Donc depuis 2007 la majorité des IDE refusent cet ordre,vous avez du mal à l’accepter,grand mal vous en fasse……..le fait est là.Vous avez trompé le gouvernement ,vous avez bafoué le droit des IDE !Dégagez maintenant!

    • la fee calome dit :

      Scrogneugneu, scrogneugneu et … scrogneugneu !
      Sansebastian est toujours aussi minable de niaiseries et autres ragnagnas, mauvais joueur et donc mauvais perdant.
      En attendant que la justice fasse sont travail, c’est peut être aussi cela dont vous avez tous peur. Car la justice a été saisie par l’Ordre des Infirmières, on verra bien le résultat 🙂

    • eusebe dit :

      Mais bien sûr qu’on va te répondre : tu vois, tu ne dépareilles pas tes amis car tu chiales pour toutes tes illusions perdues. Et que dire de tes arguments maintes fois ressassés et toujours aussi pauvres…

      J’aime beaucoup le qualificatif “d’émancipation” pour ton organisme, on aura décidément tout lu.

      Et ça te va bien de parler d’ambitions, quand on voit comment s’accrochent à leurs places les dirigeants actuels, prolongés par décrets dans leurs attributions, et beaucoup plus affairés à défendre leur place qu’à promouvoir la profession qu’ils ont surtout ridiculisée.

      Ton ordre échouera, uniquement parce qu’il était inutile : dans le cas contraire, les professionnels l’auraient adopté : on connait l’histoire.

  5. ridfa69 dit :

    ENFIN y en a marre de ce truc qui ne sert qu’à menacer et à pomper du fric pour que des rien du tout se sentent important

  6. syndicat RESILIENCE dit :

    contre l’ordre infirmier : SUD, ALIZE et RESILIENCE appellent à manifester au salon infirmier le mercredi 24 octobre à midi !

    http://syndico.exprimetoi.net/t7958-contre-l-ordre-sud-appelle-a-manifester-au-salon-infirmier-le-mercredi-24-octobre#36861

  7. cedr1c dit :

    Quelle force madeleine? L’ordre est là depuis 6 ans. 13 millions d’euros de dettes plus tard, il fait quoi à part menacer les infirmiers et porter plainte contre un syndicat?

    L’ordre a été ce qu’il devait être. C’est le résultat lorsqu’on tente de faire croire que 93% des infirmiers le souhaitent.

    Enfin, sur les textes et après les publications de juillet, on peut dire que l’ordre n’est décisionnel de rien.

  8. Madeleine dit :

    En effet, les infirmières n’ont pas réalisé la force que peut apporter l’Ordre à la profession qui en a bien besoin !

    • eusebe dit :

      Évidemment, c’est ça : les abrutis infirmiers de base qui n’ont rien compris aux idées de grandeur des forces vives de la profession : le discours est plus que réchauffé…

      Juste une ou deux questions : où doit-on voir la promotion et la défense de l’honneur de la profession effectués par l’ordre infirmier ? Quelle est cette force que devait apporter cette organisation à notre profession ? Force de frappe contre les agressions qu’elle a subies ?
      Force financière pour la rendre autonome ?

      Les infirmières et infirmiers ont très bien réalisé ce que pouvait apporter un ordre à leur profession : au mieux, rien, et au pire, le bazar !!

    • la fee calome dit :

      Elles ont surtout réalisé ce qu’une bande de bouffons voulaient leur imposer sans jamais leur demander leur avis et sans même se faire réélire en se maintenant illégalement et illégitimement. Stop à l’arnaque de l’Ordre Infirmier !

    • spi_t dit :

      quelle force le coté obscur??

  9. Maguy dit :

    Si c’est cela cela veut dire que les infirmiers et infirmières de France n’ont toujours rien compris à ce qu’est un ordre professionnel et à ce qu’il peut leur apporter. J’en serai fort déçue !

    • moutarde dit :

      Les IDE de France ont compris qu’un ordre professionnel, que cet ordre non professionnel n’a rien à leur apporter.

      • eusebe dit :

        Tu vas voir qu’ils vont nous resservir les problèmes de communication liés à la première gouvernance et que, maintenant, sous l’impulsion du nouveau président choisi (et non élu), tout va merveilleusement bien, et que l’ordre peut accomplir magistralement les missions que le législateur lui a confiées, et blablabla, j’arrête là, le refrain est archi-connu…

    • cedr1c dit :

      On a compris en 6 ans. Un truc inutile qui magouille autour du logo, ou certains élus tapent dans la caisse pour avances personnelles, ou on s’arrange entre amis du côté de Marseille, ou l’on oublie les élections pour garder son poste, ou l’on est incapable de gérer un budget au point d’être à genoux devant sa banque et d’assurer son indépendance en se réunissant dans les locaux de cette banque…etc.

      Les infirmiers jugent sur les faits, et l’ordre est tout autant catastrophique sous Borniche, Boularand, Levasseur, Mameri que sous Le Boeuf ou sous Vasseur. C’est bien la structure qui est à éliminer. Les désignés responsables rembourseront si la banque le souhaite.

  10. Erika dit :

    C’esr bien beau de confirmer mais quand passeront ils enfin a l’acte?combien de fois faudra t il encore confirmer. De belle parole toujours de belle parole…

  11. Norma Colle dit :

    Il est plus que temps de présenter la facture à ceux qui ont berné le gouvernement en affirmant que les IDE voulaient d’un ordre….

    Qu’on rétablisse enfin la vérité et que cet ordre disparaisse!

  12. cedr1c dit :

    Qu’on en finisse vite! Des collègues continuent de subir des pressions par des élus qui tentent de saiver sirtout leur petite place.

  13. syndicat RESILIENCE dit :

    ordres paramédicaux : avis de tempête …

    contre l’ordre infirmier,
    la ministre persiste et signe !

    dans une lettre du 8 octobre 2012, dont RESILIENCE a pris
    connaissance, adressée à la conductrice du clio, la ministre
    réaffirme – noir sur blanc – sa volonté d’en saisir le Parlement en
    limitant, toutefois, la modification au seul ordre infirmier … malgré
    les pressions multiples et variées qu’elle subit, sur ce dossier, de la
    part des pro ordres … gageons que la ministre qui rendra visite au
    salon infirmier aura à coeur d’apporter des précisions !
    SUD SANTE appelle à manifester devant le salon
    infirmier ce même mercredi 24 octobre 2012 à midi
    pour soutenir les kinés et les podologues qui sont clairement
    maintenant éjectés du processus législatif visant à rendre les ordres
    facultatifs, alors même que la PPL Le Guen est rédigée pour
    l’ensemble des ordres paramédicaux … alors même que l’ensemble
    de l’exécutif avait signé la PPL Touraine de 2010 … allant dans ce
    sens …
    RESILIENCE et ALIZE
    appellent à manifester mercredi 24 octobre 2012 à
    midi contre les ordres paramédicaux devant le salon
    infirmier !
    RESILIENCE – 13 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg

  14. Delphine dit :

    C’est pas cotisation facultative qu’on veut!!c’est pas d’ONI du tout!!!!

  15. Stéphan dit :

    c clair encore un organisme qui nous pompe du fric et on ne sait pas pourquoi

  16. Anelyse dit :

    c pas du luxe, parce qu’à part nous sous-tirer des ronds, jvois pas à quoi ça sert !!!!

  17. Sansebastien dit :

    Une adhésion facultative pour une profession facultative, c’est bien de cela que l’on parle?

    • eusebe dit :

      Non, on parle d’une inscription facultative pour un machin qui ne sert à rien : tu verras, quand ton truc n’existera plus, personne s’en rendra compte (et même que beaucoup pensent qu’il est déjà mort et enterré…). Après presque 6 années d’existence, on peut s’exclamer sur l’ordre : quel succès !!

    • syndicat RESILIENCE dit :

      on parle d’un pseudo ordre infirmier qui cumule à ce jour 96 000 000 euros – oui, 96 millions – de dettes et de passifs et qui continue à dire que tout va bien …

      pour le reste, rdv au tribunal 🙂

    • spi_t dit :

      vous nous fatiguez mr sansebastian avec vos interprétations et vos projections. je serai satisfait lorsque cet ordre sera supprimé et que les forces vives de la profession nous lâcherons les basques

  18. Magali dit :

    pas trop tôt de toute façon très peu de personne s’était inscrit

  19. Anonyme dit :

    c’est bien, ça les incitera à être créatif ( ou pas) et donc pour nous de voir si on veut cotiser ( ou pas).

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
403 rq / 1,653 sec