Les appels d’urgence en région parisienne centralisés à titre expérimental

| 756 vues | | mots clefs : , 6 réactions

 Les appels d'urgence --police, pompiers et Samu-- vont être centralisés la semaine prochaine dans l'agglomération parisienne (Paris et les départements de la petite couronne) à titre expérimental afin de faire face à leur hausse, a annoncé la préfecture de police de Paris (PP) mercredi.

Les appels d'urgence en région parisienne centralisés à titre expérimentalTous les appels téléphoniques d'urgence dans l'agglomération parisienne (Paris, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis) le 17 , le 18, le et 112 seront dirigés vers le centre opérationnel de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) entre lundi et jeudi prochains, rapporte la préfecture dans sa lettre hebdomadaire PPrama.

Cette "expérimentation" vise à "mettre en oeuvre la réception commune des appels d'urgence en un même lieu", poursuit la PP.

Ces appels seront ainsi traités "à deux niveaux": le premier les identifiera puis les orientera, le second niveau se concentrant sur l'engagement des moyens de secours à mettre en oeuvre en conséquence.

La PP entend faire "face à l'augmentation continue" des appels d'urgence "ne correspondant pas à des situations d'urgence", un leitmotiv de la PP depuis quelques années.

Entre le 1er mai et le 31 mai dernier, écrit-elle dans sa lettre, il y a eu ainsi plus de 572.000 appels au 17 et près de 750.000 aux 112 et 18.

La PP affirme qu'un peu plus de 30% des appels "ont nécessité une intervention en urgence des services concernés".

Rédaction ActuSoins, avec AFP

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

6 réponses pour “Les appels d’urgence en région parisienne centralisés à titre expérimental”

  1. So dit :

    Sur tout l’Indre et Loire cela fait plusieurs années (5 ans) que le 18, le 15 et le 112 sont réunis, pour tout le département. Ça marche très bien, il y a des permanencieres , un medecin et ils ont a disposition tous les vsav des pompiers et les vehicules samu, ils envoient donc les moyens qu’ils jugent nécessaire.

  2. Anne-Sophie dit :

    C’est Carli qui doit l’avoir mauvaise…

  3. Kamel dit :

    Que vont devenir les CRAA des SAMU

  4. Alex dit :

    Sérieusement ? Ils vont tous s’entendre ? lol

  5. Sébastien dit :

    oui enfin quand on a besoin de savoir la pharmacie de garde un dimanche soir à 23h effectivement la police n’envois pas de moyens de secours mais rentre pleinement dans son rôle.

Réagir à cet article

retour haut de page
786 rq / 3,579 sec