La Coordination Nationale Infirmière appelle à une grève nationale le 14 septembre

Le syndicat CNI Coordination Nationale informe avoir déposé un préavis de national pour la journée du 14 septembre 2016.  

La Coordination Nationale Infirmière appelle à une grève nationale le 14 septembre

© M.S /ActuSoins

 
Aujourd'hui, le syndicat a en effet appelé l'ensemble de la filière des personnels infirmiers (Directeur des soins, Cadres de santé, IDE, IBODE, IADE, PDE), de la filière des personnels de rééducation (Cadres de santé, Pédicures-Podologues, Masseurs-Kinésithérapeutes, Ergothérapeutes, Orthophonistes, Diététiciens, Orthoptistes, Psychomotriciens), de la filière des personnels médico-technique (Cadres de santé, Préparateurs en pharmacie hospitalière, Techniciens de laboratoire, Manipulateurs d’électroradiologie médicale), les Aides- et Auxiliaires de Puériculture, les Agents des Services Hospitaliers, les Psychologues à des actions locales.
 
Par ces actions, le syndicat revendique "l’attribution de fonds permettant aux établissements de soins d’avoir les moyens de garantir une adéquation des effectifs à la charge de travail quotidienne, au remplacement de l’ ainsi qu’à la gestion des postes aménagés" explique un communiqué de la Coordination Nationale Infirmière.  
 
Le syndicat demande également "la définition de ratios soignants au lit du patient par spécialité, le renforcement des services de santé au travail, l’accompagnement des établissements pour en garantir les effectifs, l’évolution et la reconnaissance des compétences infirmières ainsi que la mise en place de cellules d’écoute et le développement de la prévention des risques psycho-sociaux avec accompagnement financier des établissements pour en garantir l’effectivité"
 
Rédaction ActuSoins (source communiqué de presse CNI)

 

En parallèle des prochaines réunions d’Assemblées Générales Nationales, le syndicat CNI annonce un appel à rassemblement le mercredi 14 septembre 2016 à 11h, rond point de l’hôtel de ville, à Martigues.
"Tous les professionnels de santé et usagers qui le souhaitent peuvent se joindre à cette mobilisation" explique la CNI. Et d'appeler « Les blouses blanches » à venir "en nombre" et "à porter un brassard noir sur leur tenue professionnelle pour un témoignage de respect à nos collègues décédés cet été. Une minute de silence sera symboliquement observée".

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

33 réponses pour “La Coordination Nationale Infirmière appelle à une grève nationale le 14 septembre”

  1. Bonjour
    Nouveau groupe pour discuter entre personnes travaillant dans le secteur médical et paramédical
    Si vous le souhaitez rejoignez nous

    Nom du groupe : Forum Médical

    https://www.facebook.com/groups/865800710231415/

  2. natalou dit :

    La CNI EST un syndicat apolitique…

  3. Lusitano dit :

    Chien qui aboya ne mord jamais !

    Avec plus de 600 000 infirmiers/ères nous sommes incapable de prendre une décision commune. Formons un seul syndicat commun et surtout apolitique. Vu notre bordel, les politiques rigolent.

  4. Enfin un mouvement dans notre secteur ,il est plus que temps que ça bouge !de moins en moins de moyens et une charge de travail qui ne cesse d augmenter malheureusement cela se paye sur la qualité des soins aux patients et c est vraiment culpabilisant!

  5. Mi Reille dit :

    Présente. Il faut se soutenir. Dommage que l’on ne puisse pas être aussi efficace que la SNCF

  6. Et sur Bordeaux ça se passe où la manifestation?

  7. Mi Reille Nathalie Myriam Myriam Jean-Jacques Bouc Bellec Jean-Baptiste Sabrina

  8. les élections approchent, l’occasion de se faire entendre et demander leurs projets aux candidats nous concernant. Les grèves c’est old school.

  9. Marion Sauve dit :

    Même réquisitionnée, il faut se signaler gréviste afin de pouvoir être comptabiliser gréviste. Car au final, il faut que les organisations IDE puissent prouver le nombre de grévistes pour pouvoir se faire (peut être) entendre par les autorités…

  10. affichons le ! ca n’aura pas le meme impact qu’une greve des trains, mais montrer notre soutien à ceux qui peuvent descendre dans la rue, tout en assumant avec dignité notre rôle et notre devoir pour nos patients, contraire à l’etat qui les néglige autant que nous !

  11. Comme d’hab, ça n’aura aucun impact puisque nous serons présent pour la continuité des soins de nos patients qui y sont pour rien.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
275 rq / 1,679 sec