Marche blanche le 20 août pour Mireille Schmitt, infirmière assassinée à Strasbourg.

Suite à l'assassinat de Mireille Schmitt le 20 juillet dernier lors de sa tournée, une marche blanche silencieuse sera organisée mercredi 20 août à Strasbourg. Cette manifestation pacifique témoigne du choc ressenti par tous les professionnels et de l'inquiétude d'une profession.

Marche blanche le 20 août pour Mireille Schmitt, infirmière libérale assassinée à Strasbourg.Le recueillement est le mot d'ordre de ce rassemblement solennel, qui regroupera les membres de la profession ébranlés par cet événement tragique.

Pour l'Ordre National des Infirmiers et l'Union Régionale des Professionnels de Santé, qui s'associent à la douleur des proches de la victime, la situation témoigne des risques que prennent quotidiennement les professionnels de santé dans l'exercice de leur art :

« Face à des actes abominables comme celui-ci, cette marche silencieuse a pour objectif de manifester, au nom de tous les professionnels soignants, notre tristesse et notre solidarité avec la famille et les proches de Mireille Schmitt, » explique Marie-Hélène Gerber, infirmière libérale et présidente du conseil départemental de l'Ordre des infirmiers du Bas-Rhin.

« Nous ne pouvons pas laisser cette situation se reproduire. Alors que partout en France, les professionnels de santé font face à des violences de plus en plus graves, les pouvoirs publics doivent réagir », ajoute-t-elle.

Rédaction ActuSoins, source communiqué ONI

Le rendez-vous est donné à 13h45 au 300, avenue de Colmar (Strasbourg). La marche blanche débutera à 14h, et s'achèvera à 15h30 place de l'Etoile, devant la mairie de Strasbourg, près de la statue de Gandhi. Tous les participants seront vêtus de blanc et porteront une fleur blanche.

Pour aller plus loin : Infirmières libérales : deux nouvelles agressions et…toujours…le silence

Pour adresser un message à la famille

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

7 réponses pour “Marche blanche le 20 août pour Mireille Schmitt, infirmière assassinée à Strasbourg.”

  1. Motarde de DIJON dit :

    Le 22 juillet un patient âgé de 63 ans tue, à coups de fusil, une infirmière libérale de 53 ans par dépit amoureux. Crime passionnel ! Voilà à quoi mène l’amour (de la gâchette).

    Le lieu du drame : Résidence Sociale METZGERAU, 300 avenue de Colmar à Strasbourg. Un foyer de l’association ADOMA pour des gens cassés par la vie…

    Bien sûr que toutes les infirmières ont été touchées par ce drame. Il serait temps que l’ordre national des infirmiers qui tire profit de cet évènement pour faire parler de lui, fournisse des gilets pare-balles avec un caducée vu le prix de la cotisation.

    Bien sûr que toutes les infirmières éprouvent de l’empathie à l’égard de la famille de Mireille SCHMITT qui ne faisait que son travail de soignante, au bénéfice d’une population défavorisée.

    Mais de là à ce que l’ordre des infirmiers invite à une marche blanche alors qu’il ne relève pas de son rôle d’organiser ce genre de manifestation, me fait penser qu’il y a là une tentative de récupération. La première mission de l’ordre des infirmiers, c’est de défendre l’intérêt des patients et non pas l’intérêt des infirmières. L’ordre le clame haut et fort !

    Cette marche blanche aurait eu beaucoup plus de crédibilité si elle avait été organisée par un mouvement spontané d’infirmières, sans que l’ordre n’intervienne.

    Et pour finir, l’ordre des infirmiers a-t-il autant de compassion pour les infirmières alsaciennes qu’il dénonce au procureur de Mulhouse pour défaut d’inscription au Tableau ?

  2. A force de voir Hugues Dechilly partout (qui cette fois ci n’y est pour rien) vous en devenez ridicule et pathétique monsieur le secrétaire général, comme l’Ordre infirmier.

  3. eusebe dit :

    L’opportunisme sans honte de l’ordre infirmier…

  4. Étant en poste le 20 août, je porterai un brassard blanc en guise de soutient. À faire passer

  5. Bravo ^^
    D’un point de vue plus général que doit on penser du silence (et encore le mot est faible) apporté à cette tragédie….triste reflet du peu de considération apporté à notre profession (là aussi si l’on peut parler de profession !!!) Et surtout à ceux qui l’exercent…DEGOUTE !!

  6. Bizarrement la marche blanche partira de l’ancien siège départemental de l’Ordre infirmier du Bas Rhin, aujourd’hui replié sur Colmar suite à la débandade ordinale que tout le monde connaît maintenant !
    Au delà de la tristesse engendrée par la mort d’une collègue infirmière, les tentatives malsaines et nauséabondes de récupération par l’ONI et ses syndicats et associations satellites sont plus que puantes.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
251 rq / 1,521 sec