91 % des infirmiers expriment une difficulté d’exercice

Selon une étude réalisée par le Groupe Pasteur Mutualité, les professionnels de santé sont de plus en plus nombreux (88 % contre 85 % en 2011) à considérer  leur métier comme difficile.

91 % des infirmiers expriment une difficulté d'exercice Parmi les professions exprimant le plus leur difficulté d’exercice, les infirmiers (91 %) et les pharmaciens (93 %) arrivent en tête. Ils sont suivis de près par les médecins (88 %), qui enregistrent une hausse importante de 11 points par rapport au précédent baromètre.

Interrogés sur les raisons de leur difficulté d’exercice, 33 % des professionnels de santé citent ainsi majoritairement des contraintes administratives toujours  plus importantes (multiplication des déclarations  auprès des  différents régimes d’Assurance maladie, comptabilité quotidienne, protocole de soins…).

Ils sont aussi 33 % à évoquer l’évolution du profil de leurs patients (plus exigeants, plus stressés et de plus en plus tournés vers l’automédication). La dégradation des conditions de travail est également mise en avant par 29 % des professionnels interrogés (amplitudes horaires, surcharge de travail, sous-effectif de certaines professions…).

Cependant les professionnels de santé témoignent pourtant dans le même temps d’un fort attachement à leur métier. La part des professionnels de santé déclarant être « très attachés » à leur métier est ainsi passé de 81 % à 88 % en trois ans.

Si 89 % avoir toujours une bonne image auprès du grand public, 49 % perçoivent néanmoins une certaine dégradation de leur image aux yeux de l’opinion (38 % chez les infirmiers). Ils sont également plus nombreux à demeurer confiants dans l'avenir ( + 14 points depuis 2011, 61 %).    

Parmi les attentes, 22 % d’entre eux estiment qu’une meilleure reconnaissance de leur métier, notamment de la part des pouvoirs publics, serait un facteur majeur d’encouragement, 19 % attendent une amélioration de leur salaire et de leur retraite ainsi qu’une baisse des charges.

Enfin 15 % souhaitent voir mis en place des mesures de simplification administrative qui leur permettent de se consacrer pleinement à l’exercice premier de leur profession.

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

1 réponse pour “91 % des infirmiers expriment une difficulté d’exercice”

  1. moi j’adore mon métier, malgré les conditions et surtout l’état d’esprit de rentabilité qui entache l’aspect humain qui devrait constituer l’entièreté de notre métier….mais c’est l’argent qui dirige le monde 🙁

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
194 rq / 1,506 sec