Première promotion infirmière “licence” : Marisol Touraine félicite, la FNESI nuance

Nuançant la satisfaction affichée par la ministre des affaires sociales et de la santé face à la sortie de la toute première promotion infirmière "universitaire", la FNESI rappelle que l'égalité des étudiants n'est pas encore complète et que l'obtention d'un "grade licence" n'est qu'un premier pas.

Diplôme IFSI infirmièreAlors que Marisol Touraine a félicité il y a quelques les nouveaux étudiants infirmiers tout juste diplômés d'une formation en soins infirmiers profondément remaniée, la fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (FNESI) rappelle à la ministre que tous les dossiers liés à l'universitarisation des études infirmières ne sont pas réglés.

Décrivant un "chemin semé d'embûches" pour les étudiants infirmiers de la promotion 2009-2012, qui ont notamment subi incompréhension voire hostilité sur leurs lieux de stage, les représentants des étudiants rappelle que le diplôme qui leur est octroyé n'est qu'un "grade licence" et non pas une licence universitaire leur octroyant de plein droit une poursuite de leurs études dans le cursus universitaire.

La FNESI rappelle également que l'égalité de traitement entre étudiants, notamment en matière d'accès aux infrastructures universitaires, n'est toujours pas assurée, et que la différence d'interprétation, par les équipes pédagogiques des IFSI, des multiples textes régissant puis modifiant le nouveau cursus de formation ont créé une "rupture d'équité entre les étudiants en fonction de leur IFSI"

Rédaction ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

40 réponses pour “Première promotion infirmière “licence” : Marisol Touraine félicite, la FNESI nuance”

  1. laurent jade dit :

    ne s’agit-il pas de diplôme d’opérette vu que la formation a été dispensée depuis 2006 par des IDE en exercice illégal de la profession ou alors pourquoi ne pas légaliser tout les faux papiers ( permis de conduire, carte de séjour, pièce d’identité quelconque) vu qu’aujourd’hui des diplômes sans valeur permettent d’exercer une fonction soit disant réglementée.

  2. Anonyme dit :

    Ou certain(e)s ont oublié comment c’était réellement dans leur” bon vieux temps”.

  3. Mathieu dit :

    comme quoi la formation influe sur la façon d’aborder son métier, je suis d’accord avec toi!

  4. Anonyme dit :

    Truc de dingue depuis 2009 d’un coup, les personnes qui se lancent dans ces études pour devenir infirmières sont devenus stupides. Septembre 2008: les étudiants étaient investis, passionnés, compétents, connaissant le métier dès le premier mois d’IFSI. Septembre 2009: des décérébrés incompétents. Il y en a aucun qui est motivé pour le job. Pas un pour s”intéresser à la pharmaco ou à la technique. C’est fou quand même ça !?

  5. Coco dit :

    entièrement d accord avec Jonathan

  6. Keil dit :

    Tu as bien raison Mel moi aussi je ne remercierai jamais assez toutes les infirmières mais aussi aides soignantes Medecins qui ont pris du temps pour m’apprendre m’expliquer me montrer , je suis fier de ma formation et c peut être pour cela que jai pris ,je prends encore énormément de plaisir à former expliquer (enfin j’essaye du mieux que je peux) car demain c’est avec des confrères et consœurs qui aime leur métier que j’ai envie de bosser . Je peux malheureusement aussi comprendre les infirmières épuisées aigries qui n’ont plus la ” flamme ” celle au porte du “burn out” ( que j’ai vécu en réa et qui vous détruit à petit feu) …

  7. Mél dit :

    Quand on voit que certains tuteurs de stages valident des compétences en fonction du nombre d’aller et venues faites par l’étudiant entre le service et la pharmacie (ou le labo) sans râler ! Ou bien en fonction du gateau fait à la fin du stage ……..on peut être en droit de se demander qui est le plus responsable ? Il faut, pour être unis, se comprendre et pour cela que tout le monde (IDE diplômés ET étudiants ou nouveaux diplômés) soient un minimum cortiqués pour se remettre en question à certains moments. :)))

  8. Keil dit :

    Il faudrait vraiment arrêter cette gué guerre nous sommes 500000 IDE rendez vous compte !!! Soyons et restons unis !! Les politiques arh et consorts le savent très bien “diviser pour mieux régner ” la seule façon de faire évoluer les choses comme une meilleure prise en charge des esi c’est malheureux mais il faut du temps !!! Pour faire passer notre connaissance , vécu , l’amour du métier car oui il faut l’aimer ce métier difficile mais tellement beau et utile . Cependant il faut être réaliste ne pas savoir faire un calcul de dose en 3 ieme année ça me fait peur ( les eide ou esi de mon époque 98-2001 ne passait pas en dernière année sans avoir acquis certaine base comme celle ci ) alors c bien de vouloir réformer mais dans leur bureaux feutrés ils sont déconnectés de la réalité ! C’est vraiment terrible que faut il pour qu’ils percutent exemple simple et rapide : un drame un enfant, un membre de la famille , un proche de ministre décédé suite à un simple calcul de dose produit en croix une dilution bref (qqchose de non acquis)une jeune diplômée à fait cet erreur qui est responsable bien sur la jeune IDE mais voyons plus loin ifsi les lieux de stage la surveillante du service les collègues tout ces moments ou on aurait pu faire qqchoses … Allez j’arrête mais soyons et restons unis sans nous hôpital clinique libéraux tout s’arrête !!! Pensez y bonne nuit à toutes et tous

  9. Mel Inda dit :

    Et merci aux supers IDE que j’ai pu rencontrer sur mes différents stages et qui ont su prendre le temps de me montrer et de m’expliquer certains soins !!! Je pense que tout dépend du caractére de certains et de leur envie de passer l’inform
    ation afin de faire de nous de bons professionnels de santé. C’est trop facile et injuste de mettre les gens dans des cases ss prétextes qu’ils sont issu de la nouvelle réforme. Nous sommes dans un boulot où l’être humain est censé être un minimum considéré….alors un peu de tolérance et de patience et vous verrez que l’approche sera plus cool et détendu pour tout le monde 🙂

  10. Mel Inda dit :

    Mél Inda
    Je suis d’accord avec Lili et ouaïba !!!! Je trouve hilarant de la part de certaines infirmiéres (celles qui te cassent sur ta feuille de notes) de se permettrent de nous “démonter” sur le lavage des mains, sur la désinfection du chariot, s
    ur le manque d’implication de l’étudiant alors que l’on entend ces mêmes infirmiéres nous dire “alors ça, tu vois, je le fais, mais tu oublie pck on ne doit pas le faire”. Ces mêmes infirmiéres ne se lavent parfois pas les mains de toute la journée. Le chariot nettoyé ? alors là laissez moi rire, “les étudiants sont là pour ça”…….l’implication des étudiants dépend aussi de l’implication des professionnels de santé !!! C’est un peu facile de casser du sucre sur le dos des étudiants, mais des étudiants “nuls”, il y en a eu dans toutes les réformes de cette formation ……Mais il semblerait que l’obtention du diplôme déclenche chez certains un alzheimer précoce, hélas 🙁

  11. Mél dit :

    Et merci aux supers IDE que j’ai pu rencontrer sur mes différents stages et qui ont su prendre le temps de me montrer et de m’expliquer certains soins !!! Je pense que tout dépend du caractére de certains et de leur envie de passer l’information afin de faire de nous de bons professionnels de santé. C’est trop facile et injuste de mettre les gens dans des cases ss prétextes qu’ils sont issu de la nouvelle réforme. Nous sommes dans un boulot où l’être humain est censé être un minimum considéré….alors un peu de tolérance et de patience et vous verrez que l’approche sera plus cool et détendu pour tout le monde 🙂

  12. Mél dit :

    Je suis d’accord avec Lili et ouaïba !!!! Je trouve hilarant de la part de certaines infirmiéres (celles qui te cassent sur ta feuille de notes) de se permettrent de nous “démonter” sur le lavage des mains, sur la désinfection du chariot, sur le manque d’implication de l’étudiant alors que l’on entend ces mêmes infirmiéres nous dire “alors ça, tu vois, je le fais, mais tu oublie pck on ne doit pas le faire”. Ces mêmes infirmiéres ne se lavent parfois pas les mains de toute la journée. Le chariot nettoyé ? alors là laissez moi rire, “les étudiants sont là pour ça”…….l’implication des étudiants dépend aussi de l’implication des professionnels de santé !!! C’est un peu facile de casser du sucre sur le dos des étudiants, mais des étudiants “nuls”, il y en a eu dans toutes les réformes de cette formation ……Mais il semblerait que l’obtention du diplôme déclenche chez certains un alzheimer précoce, hélas 🙁

  13. Arendarczyk dit :

    moi, je dirais: “à nous, actuels ESI d’être acteur de notre formation et à vous professionnels d’aujourd’hui de former les professionnels de demain”.

  14. Jonathan dit :

    Notre But à tous est le bien-être du patient…Alors si chacun y met du sien, nous pouvons faire de cette réforme quelques chose de bien !

  15. Jonathan dit :

    Ah lala, encore cette Gueguerre ancienne réforme/nouvelle réforme …Déprimant, désolant, enfin bref…Reprenons les choses au début…lors du changement de réforme en 1992, les arguments étaient les mêmes (c’est nul, on veut pas des infirmiers qui tuent, ils savent rien faire… enfin, toujours la même chose)…Et bizarrement, ça recommence aujourd’hui.
    Je suis Etudiant (et non ELEVE !! près de 20 ans que ça a changé !) en Soins Infirmiers (et pas EIDE, ça veut rien dire)… J’ai eu des lieux de stages moyens, mais en s’investissant, on peut arriver à faire plein de choses (gestes techniques, lien avec la formation,… : c’est une formation qui se base sur la récherche et la la logique)…Mais encore faut-il que les équipes soient motivées pour nous transmettre leurs savoirs (auriez-vous oublier que jadis, vous aussi étiez etudiants ?)..La formation par nos pairs comme on dit…

    Pour le portfolio, quand on sait l’utiliser, il est très fourni, très complet, et vraiment compréhensible…
    Pour revenir sur les MSP…Preniez-vous tous les jours de votre stage le petit chariot exprès pour ça ?!? Ah mon avis non…Vous le preniez 2 à 3 jours avant afin de ne pas paraitre encombré par ce petit chariot…
    Les liens nous devons les faire, nous avons un certain nombre de travaux à faire en stage, et à ramener qui nous prennent énormémement de temps…
    La Théorie est allégée ??? détrompez-vous, il y a énormément de travail personnel derrière (plus de 300heures par an d’après le texte…3fois plus en réalité !! )

  16. Coco dit :

    je tiens a préciser aussi que les étudiants sont la pour apprendre et non ce faire traiter comme des mion que rien car c est beaucoup le cas on parle de mauvaises ambiance en usine mes dans les hôpitaux c est pareil donc ce serait bien que tout le monde soit solidaire et donné un coup main au étudiant ferais pas de mal.

  17. Lili dit :

    Au passage merci à tous les soignants précédents prenant la défense de nos nouveaux diplômés .

  18. Lili dit :

    Ne dit on pas ” ne pas être dans un jugement de valeurs” ..

  19. Lili dit :

    L avantage avec cette nouvelle réforme c est que tous les soins techniques ont été validé en msp à l Ifsi avec élimination le cas échéant . Il s’avère effectivement que cette réforme a eu besoin d’une certaine mise en place et que le travail à fournir a du être de ce fait encore plus important . Alors avant de taper sur de pauvres étudiants qui n’ont rien demandés au changement pédagogique , pensez plutôt que ceux qui ont réussi ont non seulement la volonté de bien faire mais qu’ils restent avant tout des soignants dotés de qualité humaines et que le manque de technicité sera pallié avec le temps … Qu’en est il des soignants en poste vantant leur technique “d’ancienne réforme ” mais visiblement manquant de ces mêmes qualités humaines.. Je reste dubitative quant à leur apprentissage .

  20. Coco dit :

    déjà je pense que les étudiant sont pas assez bien suivis il débute il demande cas apprendre et il son laisser en plan j ores débrouille toi.donc avant de dire que les étudiants save pas faire si et ça faudrait peut être plus les encadré s intéresser a eux et leur apprendre les choses comme elle ce doit d être apprises.

  21. Ouaïba dit :

    Certains commentaires me font vraiment rire par leur hypocrisie je tiens à signaler que le lavage des mains est une technique fait littéralement à l’ “arrache” pour certains IDE, que le chariot n’est très souvent pas désinfecté du tout entre 2 soins et concernant la pharmacologie certains de mes collègues de l’ancienne réforme m’hérissais le poil à ne pas non plus connaître leurs cours. Des nuls il y en a partout autant dans l’ancienne que dans la nouvelle réforme et concernant les MSP certains étudiant ont carrément eut 10 semaines de MSP en continue puisqu’ils étaient évalués sur l’ensemble des soins qu’ils effectuaient sans s’en rendre compte, et je n’exagère pas, en effet le personnel soignant est devenu plus méfiant et donc plus exigeant.

  22. Julie dit :

    Le fait de ne pas savoir se laver les mains, ou bien ne pas savoir désinfecter un chariot en fin de 3éme année tient plus à la mauvaise volonté qu’à un défaut de compétence professionnel ou lacune dans la formation de l’étudiant. Et des personnes sans aucune conscience professionnelle, ni motivation, je ne pense pas me tromper en disant que ces personnes-là existaient bien avant le nouveau référentiel de formation de 2009. La formation à l’IFSI ne modifie pas le tempérament des gens. Un « je-m’en-foutiste » dans la vie le sera aussi à l’hôpital et en formation, mais je ne pense pas que ce soit une nouveauté. Généraliser en sous entendant que les promos « 2009-2012 » sont des incompétents ne rime selon moi pas à grands chose…
    Après, les MSP incitaient certainement à d’avantage de rigueur (mais à un instant T pour certains peut être…)
    En passant : si je suis amenée à encadrer un élève de 3éme année qui ne sait pas se laver les mains, je prendrai 5 minutes de mon précieux temps pour lui apprendre 😉 A bon entendeur !

  23. Julie dit :

    Le fait de ne pas savoir se laver les mains, ou bien ne pas savoir désinfecter un chariot en fin de 3éme année tient plus à la mauvaise volonté qu’à un défaut de compétence professionnel ou lacune dans la formation de l’étudiant. Et des personnes sans aucune conscience professionnelle, ni motivation, je ne pense pas me tromper en disant que ces personnes-là existaient bien avant le nouveau référentiel de formation de 2009. La formation à l’IFSI ne modifie pas le tempérament des gens. Un « je-m’en-foutiste » dans la vie le sera aussi à l’hôpital et en formation, mais je ne pense pas que ce soit une nouveauté. Généraliser en sous entendant que les promos « 2009-2012 » sont des incompétents ne rime selon moi pas à grands chose…
    Après, les MSP incitaient certainement à d’avantage de rigueur (mais à un instant T pour certains peut être…)
    En passant : si je suis amenée à encadrer un élève de 3éme année qui ne sait pas se laver les mains, je prendrai 5 minutes de mon précieux temps pour lui apprendre 😉 A bon entendeur !

  24. Isa dit :

    je ne suis pas d’accord pour dire que la réforme donne des ESI plus nuls qu’avant! les MSP étaient très théâtrales et injustes! de plus, là les ESI doivent être réguliers 10 semaines sur leur stage! donc pas facile… enfin, ils ont tout de mêm eune cinquantaine d’examens durant leur 30 mois….. alors….maintenant les réformes sont dues aussi aux demandes des IDE en poste dans les services….celles et ceux qui encadrent les ESI sont des jeunes souvent sortis d’IFSI qui ne sont pas tous des soignants exceptionnels non plus et parfois ils sont encadrés par des gens extra qui ont compris l’intérêt de la nouvelle formation!…… je suis favorable à cette réforme, mais comme tout changement, il faut lui laisser le temps de se faire!

  25. Isa dit :

    je ne suis pas d’accord pour dire que la réforme donne des ESI plus nuls qu’avant! les MSP étaient très théâtrales et injustes! de plus, là les ESI doivent être réguliers 10 semaines sur leur stage! donc pas facile… enfin, ils ont tout de mêm eune cinquantaine d’examens durant leur 30 mois….. alors….maintenant les réformes sont dues aussi aux demandes des IDE en poste dans les services….celles et ceux qui encadrent les ESI sont des jeunes souvent sortis d’IFSI qui ne sont pas tous des soignants exceptionnels non plus et parfois ils sont encadrés par des gens extra qui ont compris l’intérêt de la nouvelle formation!…… je suis favorable à cette réforme, mais comme tout changement, il faut lui laisser le temps de se faire!

  26. Emilie dit :

    La responsabilité de former des élèves fait peur, et beaucoup de soignants justement se décharge de cela et laisse l étudiant de côté l empêchant d apprendre et de pratiquer,… Alors il faut je pense arrêter de se plaindre et former les futurs soignants à ce métier correctement!

  27. Emilie dit :

    La responsabilité de former des élèves fait peur, et beaucoup de soignants justement se décharge de cela et laisse l étudiant de côté l empêchant d apprendre et de pratiquer,… Alors il faut je pense arrêter de se plaindre et former les futurs soignants à ce métier correctement!

  28. Emilie dit :

    Moi j ai juste envie de vous faire remarquer que des élèves de troisième année de ce niveau catastrophique étaient déjà présent dans les promotions précédentes et qui faisaient donc partis de l ancienne réforme… Et ces derniers sortaient quand même diplômés car ils avaient bossé comme des malades leurs MSP et du coup connaissaient leur Informations par cœur!
    Alors il faut arrêter de généraliser!

  29. Emilie dit :

    Moi j ai juste envie de vous faire remarquer que des élèves de troisième année de ce niveau catastrophique étaient déjà présent dans les promotions précédentes et qui faisaient donc partis de l ancienne réforme… Et ces derniers sortaient quand même diplômés car ils avaient bossé comme des malades leurs MSP et du coup connaissaient leur Informations par cœur!
    Alors il faut arrêter de généraliser!

  30. Clairelise dit :

    Exact…ça fait un peu peur mais c t un peu prévisible non? Notre d e est revu à la baisse depuis quelques temps déjà…c bien dommage dans un système de soins ou on en demande de soins+en+ aux soignants…mais ce n est pas la faute des étudiants . À nous de les former encore mieux mais comment quand le temps manque

  31. Clairelise dit :

    Exact…ça fait un peu peur mais c t un peu prévisible non? Notre d e est revu à la baisse depuis quelques temps déjà…c bien dommage dans un système de soins ou on en demande de soins+en+ aux soignants…mais ce n est pas la faute des étudiants . À nous de les former encore mieux mais comment quand le temps manque

  32. Delphine dit :

    Je veux bien croire que tout dépend du parcours de stage ok…
    M’enfin il y avait des choses que je ne savais pas faire une fois mon DE obtenu car jamais eu l occasion mais en théorie je savais quand meme !

  33. Delphine dit :

    Je veux bien croire que tout dépend du parcours de stage ok…
    M’enfin il y avait des choses que je ne savais pas faire une fois mon DE obtenu car jamais eu l occasion mais en théorie je savais quand meme !

  34. Delphine dit :

    Je confirme vos dire. À de rare exception près c’est plutôt cata niveau technique voir connaissances pour certains!
    C’est quoi un inexium? Comment on fait un lovenox ? Dernier stage ….. Lavage des mains n’en parlons pas….

  35. Delphine dit :

    Je confirme vos dire. À de rare exception près c’est plutôt cata niveau technique voir connaissances pour certains!
    C’est quoi un inexium? Comment on fait un lovenox ? Dernier stage ….. Lavage des mains n’en parlons pas….

  36. Chris dit :

    Les msp incitaient quand même à une certaine rigueur… Mais bon…

    • phaleg dit :

      Les MSP étaient des pièces de théâtre ridicules où les cadres évaluateurs pouvaient se payer la tête d’un(e) étudiant(e) comme bon leur semblait. Comme dit l’adage: Ceux qui savent faire le font ; ceux qui ne savent pas faire l’enseignent. Ceux qui ne savent ni faire, ni enseigner, évaluent.

  37. Cyndie dit :

    des 3ièmes année en stages qui ne savent pas se laver les mains, désinfecter un chariot, quelle aiguille prendre….et qui au final obtiennent 2mois après leurs diplômes…rassurant

    • phaleg dit :

      L’incompétence manifeste de certains stagiaires quelque soit l’année de formation n’est pas le monopole de la réforme de 2009. Sous “l’ancien programme” j’ai pu voir des élèves qui demandaient comment enlever l’aiguille des lovenox pour pouvoir adapter la seringue sur une ligne de perfusion et administrer le produit en IV, ou encore faisaient un sondage évacuateur avec une SAD……. enfin bref, les formations se suivent et ne se ressemblent pas mais de la “génération poupinel” à aujourd’hui les patients sont-ils moins bien soignés?

  38. Lili dit :

    J ai le droit d ajouter un concours d entrée discriminant.

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
267 rq / 2,599 sec