Prévention des IST : des infirmières au bord de la piscine

| | mots clefs : , , Pas de commentaire

Six infirmières de la Consultation de dépistage anonyme et gratuite (CDAG) - Centre d’information, de diagnostic et dépistage des infections sexuellement transmissibles (CDAG-CIDDIST) rattaché au CHU de Dijon, interviennent cet été à la piscine olympique de la ville et au bord du lac Kir.


infirmière prévention infections sexuellement transmissibles« Au cours de neuf après-midis au bord du lac et de deux soirées à la piscine, nous cherchons à sensibiliser et à informer la population sur les  », explique Isabelle Pepe, cadre de santé à la CDAG-CIDDST.

L’équipe souhaite aussi, par l’intermédiaire de cette action, faire connaitre son service à la population.

Pourquoi une telle initiative ? « Parce que nous nous sommes intéressés à ce qui se faisait ailleurs et nous avons vu qu’à Nantes, l’équipe menait des actions plus ponctuelles, explique la cadre de santé. Nous avons donc décidé de mener le même type d’action et de prendre contact avec la direction de la piscine dans une démarche de service. »

L’équipe dispose d’un stand avec des affiches et des plaquettes d’informations de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), de Sida info service ou encore de leur propre service.

Les infirmières, qui s’adressent à un public à partir de 12-13 ans, font également des animations avec une boite à questions sur les IST. « Nous faisons venir les gens sur le stand et leur faisons tirer des questions afin de les interpeller sur des sujets liés aux IST, rapporte Isabelle Pepe. Ils peuvent aussi nous poser toutes leurs questions, et surtout nous les sensibilisons au port du préservatif. »

Laure Martin

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Il faut être connecté pour écrire un commentaire Se connecter

retour haut de page
330 rq / 2,234 sec