ActuSoins: les soignants ont un nouveau média

ActuSoins: les soignants ont un nouveau média"Je voudrais rendre hommage aux personnels soignants en particulier, aux infirmières… vous les infirmières, les héroïnes du quotidien… Le don de soi qui vous anime force le respect et je vous soutiendrai en toute circonstance" Cette déclaration lyrique de Nicolas Sarkozy lors d'un déplacement à Strasbourg porte en elle toute l'ambiguïté et le poids historique de cette profession.

Ambiguïté encore dans cet échange, relaté par l'ancien infirmier reconverti dans l'écriture William Réjault: En 2008, lors d'une séance de dédicaces au Salon Infirmier, Roselyne Bachelot s'avance vers son stand, et lui déclare : "Mais vous n'avez pas besoin d'argent, vous avez la reconnaissance et la gratitude du grand public, cela vaut tous les salaires du monde!".

Des louanges emphatiques  à la franche condescendance, il n'y a qu'un pas, allègrement franchi par Daniel Cohn Bendit en 1999. A l'occasion de la marée noire de l'Erika, dénonçant la gestion de crise de sa rivale écologiste Dominique Voynet alors ministre de l'environnement, il déclare publiquement que cette dernière a eu «une réaction d' dans une situation de catastrophe». Qu'est-ce qu'une réaction d'infirmière? mystère, mais il y a fort à parier que ce n'est pas un compliment.

Le syndrome de la "simple infirmière"

Le terme infirmière a parfois du mal à se suffire à lui-même. Il est donc souvent affublé d'une épithète, classiquement "simple" ou "petite". Simplicité d'esprit ou petitesse sociale? Un peu des deux, probablement. Prenons cet article de 2006 de l'Express qui relate la mise en place d'une consultation infirmière dans un hôpital, véritable florilège de clichés condescendants: "Là, derrière la porte barrée de l'écriteau «Consultation», c'est une simple infirmière qui reçoit les patients. La voix posée, les gestes précis, Crystelle Lecaille endosse le rôle du praticien hospitalier avec une belle assurance."

Beaucoup plus troublant et inquiétant, on retrouve cet adjectif dans un grand nombre de messages d'infirmières elles-mêmes, qui débutent par "je ne suis qu'une simple infirmière, mais...", comme si son auteure s'excusait à l'avance de la faiblesse du propos qu'elle s'apprête à tenir.

Le principe fondateur d'ActuSoins est ainsi posé: valoriser votre parole et votre expertise, avec une rédaction dirigée par des soignants, constituée de journalistes collaborant avec les plus grands titres de la française et de professionnels de santé.

Nous espérons tous que vous apprécierez les premiers articles de cette belle aventure. N'hésitez pas à nous faire part de vos interrogations, remarques ou critiques

Thomas Duvernoy, rédacteur en chef d'ActuSoins

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réactions

27 réponses pour “ActuSoins: les soignants ont un nouveau média”

  1. Claire dit :

    je t’en ficherais de la nonne!!ras le bol!!rien que le mot vocation me donne des boutons!!je revendique infirmiér(e) métier comme un autre hyper mal payé

  2. Claire dit :

    je t’en ficherais de la nonne!!ras le bol!!rien que le mot vocation me donne des boutons!!je revendique infirmiér(e) métier comme un autre hyper mal payé

  3. Erika dit :

    Dans certains pays d’Europe, les salaires ne sont pas identiques à ceux de France et pourtant ce sont des infirmiers comme nous.

  4. Erika dit :

    Dans certains pays d’Europe, les salaires ne sont pas identiques à ceux de France et pourtant ce sont des infirmiers comme nous.

  5. Loïc dit :

    Fier d’être infirmier!

  6. Loïc dit :

    Fier d’être infirmier!

  7. Aleks dit :

    bravo à vous, je viens plus souvent ici que sur infirmiers.com du coup !!!!

  8. Marie dit :

    1 euro de l’heure en travail de nuit

  9. Marie dit :

    Me Bachelot cause comme elle a le nez fait

  10. Céline dit :

    ehh beh ya encore du boulot !!!

  11. Coralie dit :

    en ce qui concerne le patient il n est pas responsable il demande que l on s occuppe de lui normal

  12. Coralie dit :

    ceci ne concerne pas que les infirmière chaque métier est difficile il ne faut pas l oublier être payer au smic c est devenu une mode,le piston est devenu une mode,quand je vois des personne sans diplôme on leur claque la porte hors il demande cas bossé et ceux qui on plein diplôme disons certaine ba il son embauché hors il foute rien voila faut pas cherché a comprendre ya de la différence partout maintenant ce qu’il faut faire c est garder son emploi.

  13. Sandra dit :

    Mais bien sûre c est ne honte quand on gagne que 200 euros de plus que certaine personne sans diplôme et qui ne travail ni les jours férié ni les week end personne ne comprend pas nos responsabilité

  14. Delphine dit :

    ça c’est sur!!c’est plus pour parler poliment “ferme ta gueule et bosse”quand ce n’est pas le patient qui te dis “je te paie”!remarque je lui répond qu’il a le service qui va avec!!

  15. Johnn dit :

    Actusoins j’addddoooorrrrrrre…….toujours de très bon sujets………mais à quand un article ” pourquoi les infirmières sont elles si bonnes…..et surtout si connes?” C’est vrai…..être payée comme une femme de ménages et être contente de son sort me laisse sans voix……

  16. Circé dit :

    Actuellement, nous n’avons plus ni la reconnaissance du public, ni le salaire….

  17. Anonyme dit :

    J’ai beaucoup de reconnaissance pour Carrefour donc ils vont me laisser passer avec mon chariot plein ? Je peux payer mes impots en reconnaissance ? Je ne suis qu’une simple étudiante en soins infirmiers mais je vous souhaite un joyeux anniversaire.

  18. Françoise dit :

    Bien sur on s est tres bien que l on ne se nourrie que de reconnaissances…..

  19. scalpel dit :

    Enfin un site gratuit qui à l’air de traiter de sujets concrets et professionnels… et en plus pas trop mal construit, on sent la peinture fraiche 🙂

    Longue vie à vous, et à nous aussi, tient 🙂

  20. Arnold L. dit :

    @Moderateur Je suis déjà abonné à vos pages! Cependant sur la version mobile du site il n’y a pas d’onglet “partager”. Juste un petit oiseau pour de possible client twitter (j’imagine), et une enveloppe pour l’envoi par mail.

  21. valoue dit :

    très bon article !! qd sera-t-on reconnu à notre juste valeur ?? ce métier est une VOCATION ; j’ aime mon métier mais les conditions de travail sont de + en + pénibles !! on passe + de temps à remplir des ” paperasses ” qu’ à être au chevet des patients qui ont besoin de nous ; bientôt nous serons considérés + comme des secrétaires !! mais notre métier est : INFIRMIERE

  22. Arnold L. dit :

    Juste une petite remarque pour aider votre site à se faire connaître, il serait sympatique de pouvoir publier les articles sur Facebook ou Twitter 😉

  23. Arnold L. dit :

    Excelent édito, et très bonne surprise que de découvrir un site immédiatement accessible dans un format mobile, certe simple, mais de qualité!
    Voilà une excelente alternative à infimier.com, ou des revues papiers pro comme Soins et Le Magazine de l’infirmière.
    Cette entrée en matière d’une profession qui a encore du mal à affirmer son identité dans le dispositif de soin face aux grands manitous que représentent les médecins dans la conscience collective.
    Cette image péjorative de technicien du soin qui n’a ni les connaissances, ni la compétence de diagnostic nous colle à la peau.
    Et pourtant, nous sommes habilités tant à techniquer qu’à évaluer l’efficacité d’un protocole sur la base de connaissances de plus en plus solides et de plus en plus complète!

    Bref je souhaite longue vie à votre revue puisse t’elle être un outil de plus pour fédérer et faire évoluer la profession.

  24. iadekb dit :

    Il est très sympa votre édito toutes mes félicitations à l’équipe d’actusoins;
    J’espère que vous nous donnerez des infos utiles

  25. Jacques dit :

    Bravo à toute l’équipe

Réagir à cet article

retour haut de page
360 rq / 2,413 sec