Vers une revalorisation des aides à domicile du secteur privé ?

Les employeurs de la branche Services à la personne se disent prêts à signer un accord avec les partenaires sociaux visant à aligner les salaires des aides à domicile du secteur privé sur ceux de leurs homologues employés par les associations et les CCAS. Ils demandent toutefois que l'État et les départements s'engagent à prendre en charge cette revalorisation. 

Vers une revalorisation des aides à domicile du secteur privé ?

© fullempty / ShutterStock

Alors que le Premier ministre a annoncé le 18 février sa décision d'étendre aux travailleurs sociaux les revalorisations salariales accordées aux soignants, soit 183 euros net mensuels, la Fédération française des services à la personne et de proximité (Fédésap) s'interroge. 

"Anita, qui s'occupe de votre grand-père en perte d'autonomie afin de l'aider dans l'accomplissement des gestes essentiels de son quotidien, parce qu'elle est employée par une structure privée d'aide et d'accompagnement à domicile, n'entre pas dans les plans du Gouvernement sur les revalorisations des salaires. Ni d'ailleurs comme ses 160 000 collègues du privé, traités comme 'les derniers de corvée' du secteur médico-social", considère la fédération dans un communiqué. 

A la question "pourquoi les entreprises n'augmentent-elles pas les salaires de leurs aides à domicile?", la Fédésap répond : "la réalité est que les entreprises d'aide à domicile n'ont pas de marges suffisantes pour revaloriser les salaires. Sans aide des pouvoirs publics, la seule solution est d'augmenter le reste à charge facturé aux bénéficiaires."

Rédaction ActuSoins

Je m'abonne à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter des soignants :

Faire un don

Vous avez aimé cet article ? Faites un don pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité !

faire un don

Réagir à cet article

retour haut de page
370 rq / 3,925 sec